background preloader

Rome top 10

Facebook Twitter

Le Roma Pass et Vatican Card. Promue par Rome Capitale et le ministère du Patrimoine et de la Culture, en collaboration avec l’ATAC, est la carte culturelle et touristique de la Capitale qui offre des réductions et services aux touristes et au public curieux pour pouvoir profiter des beautés de Rome. Le Roma Pass coûte 36 € et offre l’entrée gratuite aux deux premiers musées ou sites archéologiques qu’on veut visiter et un prix réduit pour tous les autres musées ou sites archéologiques qu’on décide de visiter. Les Musées du Vatican ne sont pas inclus dans cette carte parce qu’ils sont en territoire étranger.

Il est recommandé de s’informer d’avance sur les jours de fermetures des musées qui ne suivent pas tous la même règle. Le Roma Pass donne droit aussi aux réductions pour les expositions, les événements et les services partenaires (Rome News), aux réductions pour les services d’urgence médecin multilingue – MET Santé Voyage. Où acheter le Roma Pass Santé Voyage: Roma Pass MET. Quartier du Trastevere. Depuis quelque temps déja, le Trastevere est le quartier à la mode. Son nom vient du latin Trans Tiberim, au delà du Tibre. Ses nombreuses ruelles colorées et typiques, agréables à parcourir, se prêtent bien à la flânerie. Le quartier a gardé de son charme malgré une "boboïsation" certaine. Il y reste encore beaucoup d'artisans, de petits commerçants, et quelques trattorias de cuisine tradtionelle.

Beaucoup d'artistes étrangers s'y plaisent aussi. La Place la plus remarquable, la plus touristique, est celle de la superbe église Sainte Marie du Trastevere. Le quartier a toujours cultivé une identité particulière qui a plus ou moins subsisté. Historiquement, sous la République Romaine, il fut longtemps peuplé par les juifs et les Syriens avant d'être rattaché à Rome par Auguste (-44, 14) qui en fit la 14e région. Vers le fleuve, on peut distinguer deux "sous quartiers", séparés par le Viale Trastevere. Une visite du Trastevere Palais et musées. Trastevere. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Dans l'usage courant, le nom Trastevere ne désigne que la partie méridionale du rione, plate, urbanisée et proche du Tibre; par contre pour la partie du rione au Nord on emploie couramment la dénomination officieuse Gianicolo, comme la colline qui occupe le même espace. Histoire[modifier | modifier le code] En effet, au temps de la monarchie, le Tibre constituait une frontière naturelle de Rome avec l'Étrurie.

Sous la république, un quartier « Au-delà du Tibre » (et donc de la ville) se constitua, le Transtiberim. Au Moyen Âge, le Trastevere était traversé par un labyrinthe de ruelles étroites et irrégulières dépourvues de trottoir jusqu'au pontificat du pape Sixte IV, à la fin du XVe siècle. Il existait également un fort contraste entre les vastes et opulentes maisons des classes supérieures et les petites maisons délabrées des classes populaires. Le Trastevere au XXIe siècle[modifier | modifier le code] Églises[modifier | modifier le code] Campo de' Fiori. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Son nom viendrait du fait qu'à cet endroit même, au Moyen Âge, existait une vaste prairie dominée par les forteresses de la puissante famille Orsini.

Cette place très achalandée est située entre la Piazza Navona et le Palais Farnese. Le Campo de' Fiori s'étendait jadis jusqu'au terrain devant le théâtre de Pompée. Au centre du Campo de' Fiori, se trouve la statue de Giordano Bruno, qui rappelle que ce moine dominicain y fut brûlé vif en 1600. Le Campo de' Fiori est renommé pour son architecture et ses nombreuses églises. Tous les jours de la semaine sauf le dimanche se tient un marché de fruits et légumes ; on y trouve également des marchands de poisson et des restaurants. On y trouve : Près du Mont de Piété se trouvent les souterrains de San Paolo all Regola où on a découvert les vestiges d'une maison romaine.

De nombreuses églises parsèment le paysage du Campo de' Fiori, entre autres : Portail de Rome. Piazza Navona :: Centre historique :: Rome. Fontaine de Trevi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Fontaine de TreviFontana di Trevi La fontaine de Trevi. La fontaine de Trevi (fontana di Trevi) est un monument du XVIIIe siècle, un des sites touristiques les plus célèbres de Rome. Elle est adossée au Palais Poli. Origine[modifier | modifier le code] Commandée à Niccolò Salvi en 1732 par le pape Clément XII Corsini[1] pour remplacer le modeste bassin installé à cet endroit par Nicolas V, la fontaine de Trevi fut achevée trente ans plus tard en 1762 par Niccolo Pannini.

L’origine de son nom peut être légendaire ; d'aucuns affirment qu’elle fut nommée Trevi à cause des bas-reliefs de la fontaine, en référence à la légende selon laquelle une dénommée « Trevi » aurait sauvé sa virginité en indiquant l’emplacement de cette source. Description[modifier | modifier le code] À droite se situe un rocher surnommé l'Œuf. Coutume[modifier | modifier le code] Restauration[modifier | modifier le code] La fontaine au cinéma[modifier | modifier le code] Villa Borghèse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Villa Borghèse est un parc municipal de 80 hectares situé dans la ville de Rome en Italie et regroupant un grand ensemble de musées romains et d'institutions culturelles, dont l'Académie de France à Rome, plus connue sous le nom de Villa Médicis.

Histoire[modifier | modifier le code] Les jardins actuels datent du XIXe siècle et ont été réalisés dans le style anglais. Musées de la villa Borghèse[modifier | modifier le code] Annexes[modifier | modifier le code] Sur les autres projets Wikimedia : Villa Borghèse, sur Wikimedia Commons Articles connexes[modifier | modifier le code] le Pincio. Villa Borghese / Ville dei nobili / Ville e Parchi storici - Sovrintendenza. Il Parco di Villa Borghese, uno dei più estesi di Roma, è delimitato da ben nove ingressi che ne consentono l’accesso dai quartieri centrali della città, Pinciano, Flaminio e Salario. Il nome della villa deriva dalla prima residenza del Cardinal Scipione Borghese, il “Casino Nobile”, fatto edificare all’inizio del Seicento su progetto di Flaminio Ponzio e di Giovanni Vasanzio e trasformato nel Novecento in museo, una delle più prestigiose raccolte di opere d’arte dal XVI al XVIII secolo, con capolavori di artisti quali Raffaello, Tiziano, Caravaggio, Bernini e Canova.

Dove si trova: Municipio II, quartiere Pinciano Epoca: XVII - XX secolo Estensione: 80 ettari Ingressi: Via Aldrovandi, Via Raimondi (2 ingressi), Via Pinciana (2 ingressi), Piazzale San Paolo del Brasile, Piazzale Flaminio, Piazzale Cervantes, Piazzale Pablo Picasso (via di Valle Giulia) La villa nel Seicento La villa tra Settecento e Ottocento La villa nell'Ottocento La villa nel Novecento Bibliografia essenziale J. Les Musées du Vatican informations - Billets musées Rome. ATTENTION: les billets réservés pour les Musées du Vatican ne sont pas remboursables, ni partiellement. Adresse: Avenue du Vatican, Cité du Vatican- RomeMetro: Ligne A, arrêt, Cipro/Musei Vaticani Jours de fermeture: les dimanches et les fêtes religieuses.Horaire d’ouverture: du lundi au samedi, de 9h00 à 18h00. Dernière admission à 15h00. Entrée réservable tous les 30 minutes.

Les réservations doivent être faites au moins un jour avant la visite. Les jours fériés ne sont pas considérés dans ce calcul. Les visiteurs de moins de 12 ans doivent être accompagnés par un adulte. IMPORTANT: l’horaire confirmé pour les musées plus visités peut ne pas coïncider avec l’horaire demandé. Le musée confirme automatiquement l’horaire disponible plus proche à l’horaire désiré. Ex : horaire demandé : 11h00. L’accès au musée est permis uniquement aux visiteurs qui ont des vêtements approprié. Piazza di Spagna. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Historique[modifier | modifier le code] Entre 1502 et 1519 le roi Louis XII de France fait construire une première partie de l'église de la Trinité-des-Monts en architecture gothique à côté du monastère.

Elle est complétée au XVIe siècle par un nouveau bâtiment réalisé par les architectes Giacomo della Porta et Carlo Maderno. Cette église/monastère ainsi que l'église Saint-Louis-des-Français de Rome voisine et la Villa Médicis toute proche, sont depuis administrés par la France (quartier français). En 1620 l'Espagne prend possession de cette place rebaptisée place d'Espagne pour y établir au n°63 son ambassade auprès du Saint-Siège dans un immeuble renaissance modifié pour l'occasion entre autres par l'architecte Francesco Borromini. En 1629 la fontaine Barcaccia est réalisée par le sculpteur Pietro Bernini à la demande du pape Urbain VIII.

Ambiance de la place d'Espagne, le soir Notes et références[modifier | modifier le code] Colisée. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Colisée, à l'origine amphithéâtre Flavien (Colosseo en italien), est un immense amphithéâtre elliptique situé dans le centre de la ville de Rome, entre l'Esquilin et le Cælius, le plus grand jamais construit dans l'empire romain. Il est l'une des plus grandes œuvres de l'architecture et de l'ingénierie romaines.

Le Colisée est actuellement en état de ruine, en raison des dommages causés par les tremblements de terre et la récupération des pierres, mais il continue à donner la mesure de l'ancienne puissance de la Rome Impériale. Aujourd'hui, il est l'un des symboles de la Rome moderne, une de ses attractions touristiques les plus populaires, et a encore des liens étroits avec l'Église catholique romaine : chaque Vendredi saint, le pape mène une procession aux flambeaux sur un chemin de croix aboutissant à l'amphithéâtre. Le nom du Colisée Le nom latin initial du Colisée était amphitheatrum Flavium (en français « amphithéâtre Flavien »). Capitole. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Statues des Dioscures à l'entrée du Campidoglio Le Capitole (Capitolinus Mons, aujourd'hui : Campidoglio) est l'une des sept collines de Rome.

C’est le centre religieux et de pouvoir de la ville. Par extension chaque cité romaine se devait d'avoir son Capitole. Le Capitole de Rome[modifier | modifier le code] Il est en fait constitué de deux collines reliées entre elles par une dépression : Histoire du Capitole[modifier | modifier le code] Durant la Rome antique[modifier | modifier le code] Le temple de Jupiter sur le Capitole sous la République romaine (illustration de Friedrich Polack, 1896) Le mur de Servius Tullius fut agrandi pour inclure la colline entière. Le temple primitif, Temple de Jupiter Capitolin aurait été construit par Tarquin l'Ancien et terminé par Tarquin le Superbe, mais selon Tite-Live il fut consacré seulement en 509 av.

En 390 av. En 244 av. En 26 av. En 69 ap. En 75 ap. En 83 ap. Le Tabularium[modifier | modifier le code] Forum romain. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir Forum. Le forum était pour les Romains la place publique où les citoyens se réunissaient pour marchander, traiter d’affaires politiques ou économiques. C'était un lieu de rencontre qui facilitait la vie sociale où l'on pouvait trouver toutes sortes de personnes : des marchands en passant par les usuriers; les vendeurs d'esclaves et les hommes venus marchander pour réclamer quelques intérêts par la suite, etc. Le premier forum est celui de Rome, le Forum Boarium (« Marché aux bœufs »), datant de l'époque de la fondation de la ville. Lexicologie[modifier | modifier le code] Le mot forum a conservé en français sa forme latine, dont le pluriel est fora[1].

Les forums de la ville de Rome[modifier | modifier le code] Dans l'ordre de construction : Notes[modifier | modifier le code] ↑ Grand Dictionnaire encyclopédique Larousse↑ Le Bon Usage, article no 535. Bibliographie[modifier | modifier le code] Forums impériaux. Fori. Musei Capitolini. Itinéraire à pied vers Colisée, Piazza del Colosseo, Rome, Italie. Pantheon. Appena entrate alzate gli occhi al cielo, un fascio di sole catturerà la vostra attenzione, uno spettacolare raggio di luce filtra obliquo attraverso l’oculus, l’apertura circolare larga 9 m sulla sommità della cupola, illuminando l’intero edificio. In caso di pioggia riparatevi e osservate l’acqua che cade giù prima di sparire nei 22 fori quasi invisibili del pavimento. Dedicato al culto di tutti gli dei (Pan- tutti Theon- divinità), il Pantheon fu costruito dall’imperatore Adriano tra il 118 e il 125 d.c. sui resti di un precedente tempio del 27 a.c. di cui porta ancora l’iscrizione e consacrato come chiesa cristiana nel 609 con il nome di Santa Maria ad Martyres.

Nel 1870 è divenuto sacrario dei re d’Italia, e accoglie, le spoglie di Vittorio Emanuele II, Umberto I e Margherita di Savoia. Vi è anche sepolto il sommo artista rinascimentale Raffaello Sanzio. Indirizzo Piazza della Rotonda Sito web: www.pantheonroma.com/it/home.html.