background preloader

Adaptations en dessin animés

Facebook Twitter

Quand les films s'inspirent des contes... Aujourd’hui c’est mercredi et mercredi c’est ravioli les sorties cinéma !

Quand les films s'inspirent des contes...

Cette semaine à l’affiche je note la sortie en mini jupe, paillettes et larmes de crocodile trombe de Spring Breakers avec l’ex de Justin et ses copines de Disney, mais également celle d’Hansel et Gretel. Oui oui, le conte allemand avec la maison en bonbons et la sorcière cannibale est bien la principale inspiration de Tommy Wirkola, réalisateur du film. Il n’est pas le seul à remuer les best-sellers de la littérature enfantine pour trouver l’inspiration. Par la même occasion, je te propose de réviser tes classiques ! Hansel et Gretel Tout est dans le regard fuyant. Aujourd’hui, mercredi 6 mars 2013, Gretel et son frère Hansel ont bien grandi. Enfin… pas tant que ça en fait, car le conte traditionnel allemand a déjà été réadapté une vingtaine de fois au cinéma. Blanche Neige Blanche Neige est un conte des frères Grimm paru en 1812 dans toute l’Europe. Les vrais contes Disney. Les livres à l'origine des dessins animés Disney - Liste de 24 livres.

Les contes de Grimm et Disney. La Reine des Neiges : Andersen vs Disney - Plumicule. Fort de ses sept courtes histoires concernant l'univers de la Reine des Neiges, Andersen nous avait servi une histoire noire.

La Reine des Neiges : Andersen vs Disney - Plumicule

Bien plus noire que celle proposée par notre amie la compagnie Disney. Recontextualisons : Nous avons d'un côté l'oeuvre d'un auteur qui n'en est pas à son premier essai en matière de contes à faire frissonner, rien que les titres sont parlants : Le sapin, La petite fille aux allumettes, Le bonhomme de neige, ...L'univers n'est pas précisé, il n'y a pas de repères de dates ou de lieux, seul les quatres saisons nous annonce une certaine temporalité dans cette courte histoire. Dans ce monde le "diable" a créé un miroir qui rend le beau laid et le laid toujours plus visible.

Malheureusement le miroir éclate "en des centaines de millions, des milliards de morceaux et plus encore".Passons, nous n'avons pas deux jolies soeurs, filles de roi comme dans la version disney, mais un garçon et une fille affiliés en rien. Seule une amitié sincère les rattachent. La reine des neiges – Hans Christian Andersen. La rose de Gerda Ce très long conte d’Andersen nous touche directement : nous avons tous reçu à un moment ou un autre de notre vie ce petit fragment de miroir diabolique dans le coeur.

La reine des neiges – Hans Christian Andersen

Le conte est construit autour de plusieurs histoires qui se rejoignent : La première est celle du miroir et de ses morceaux avec cette facétie du pire des trolls : le diable. Tel le manipulateur moyen, celui-ci présente un miroir de sa fabrication où tout est subtilement déformé : ce qui est beau et bon est avili, dénigré alors qu’au contraire ce qui est laid est mis en valeur. Les trolls trouvent cela si drôle qu’ils s’amusent à présenter le miroir devant tout ce qui fait la beauté du monde puis ils décident de s’élever vers le « Bien absolu », c’est-à-dire Dieu.

Nous avons tous ressenti un jour l’impression que tout était laid autour de nous ou connu des gens qui n’arrivent pas à positiver. La seconde histoire est une belle histoire d’amitié entre deux enfants : Kay et Gerda. Ils reviendront chez eux mais. Contes d'auteurs. Disneytpe. Reine des neiges, Pinocchio, Petite sirène et cie… Pourquoi Disney édulcore toujours la fin des contes qu'il adapte.

Les productions Disney ont laissé à la majorité d'entre nous d'excellents souvenirs de dessins animés colorés, parsemés de chansons entraînantes et dont la fin, toujours heureuse, ne pouvait que plaire aux petits et grands enfants.

Reine des neiges, Pinocchio, Petite sirène et cie… Pourquoi Disney édulcore toujours la fin des contes qu'il adapte

Mais la vérité des contes adaptés par le puissant studio américain est toute autre. Ainsi alors que le dernier cru, La Reine des neiges est un conte original qui écorne sérieusement l'image du Prince charmant, la filmographie de Disney est peuplée d'histoires dont on a largement édulcoré certains passages afin de les rendre moins cruelles et moins violentes. >>> A lire : Les tentatives de meurtres sur le prince charmant sont-elles vraiment bénéfiques pour les petites filles <<< Des histoires dénaturées Ainsi La Belle au bois dormant connaît-elle moult horribles péripéties avant d'être délivrée de son sommeil.

Axelle Roegis. La vraie histoire des contes de fées, attachez vos boyaux - Winter Is Coming. Dossier Adaptations - La Petite Sirène. La Petite Sirène est l'une des oeuvres les plus célèbres de l'écrivain danois Hans Christian Andersen, qui a également écrit les contes du Vilain Petit Canard (1842, adapté par Disney en 1931 dans une Silly Symphony), de La Bergère et le Ramoneur (qui inspira le film Le Roi et l'Oiseau de Pierre Grimault, 1957), ou encore de La Petite Fille aux allumettes.

Dossier Adaptations - La Petite Sirène

Publié en 1837, le conte inspira très tôt les studios Disney, au début des années 1940. L'équipe de Walt Disney envisageait alors de l'adapter en tant que court-métrage. Le dessinateur pour enfant Kay Nielsen réalisa une série de dessins racontant l'histoire. Réalisés en 1941, ils resservirent près de cinquante ans plus tard pour l'adaptation signée John Musker et Ron Clements. En particulier les dessins représentant le naufrage du bateau du Prince Eric furent intégrés au storyboard de 1989.