S.-F.

Facebook Twitter
[...] Emballée par la prochaine vente de 18795 Rafales à l’armée brésilienne, connue pour son extrême douceur envers les opposants, la Salle 101 chante sa propre hymne à la joie en signalant plusieurs oeuvres d’importance notable, comme Les aventures d’Ultra-Chomeur, chouette BD drôle mais pas tant que ça, Les Petits Hommes, chouette BD à gros nez, sans oublier le seul et unique mauvais Iain Banks, Canal Dreams. Alors bon, hein. « Moi, chaque matin, je me dis que ça va pulser », claironne Martin B. SALLE 101 | L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3 SALLE 101 | L’émission science-fictionnesque – Sur Fréquence Paris Plurielle – 106.3

quelques pages sur la Science-Fiction

Il est un aspect de Jacques Bergier que tous ses amis, tous ceux qui l'ont approché, connaissent bien : c'est celui du conteur. Il se montre volontiers, pour peu qu'on l'y encourage, intarissable de citations, d'anecdotes, de récits, où pointent également (au point de s'y confondre presque) ses deux passions essentielles : celle de la connaissance et surtout des paradoxes apparents ou profonds de la science ; celle de l'imaginaire, des univers créés par des écrivains. → lire la suite (Gérard Klein : Réflexions sur des livres-univers) Faut-il voir dans cette formidable mitraille qui soumet les rayons des librairies au tir en rafale des œuvres de Jules Verne, de tous formats et de tous prix, un choc en retour du succès actuel de la Science-Fiction ? quelques pages sur la Science-Fiction