background preloader

SVOD

Facebook Twitter

Amazon reveals HDR-quality video-streaming is coming to Prime this year, kicking off with Amazon Originals. Top marketing execs: Join us June 1-2 in Boston for GrowthBeat Summit.

Amazon reveals HDR-quality video-streaming is coming to Prime this year, kicking off with Amazon Originals

Sign up today as space is limited and we're limiting attendance to CMOs and top marketing execs. Request your personal invitation here. Amazon has announced that it’s introducing support for high dynamic range (HDR) quality videos, kicking off later this year with Amazon’s own “Originals” programming. HDR has become increasingly used in the digital media era, designed to create more life-like images. It effectively brings more color contrast to your screen, creating more distinctive shadows and highlights: ‘whites’ appear whiter and ‘blacks’ appear blacker, in other words. As with many of Amazon’s new offerings, it will only be available to Prime subscribers, who already have access to a “free” library of movies and TV shows as part of their yearly subscription. While HDR promises to enhance video quality, it’s not simply a case of Amazon deciding it will now support HD.

Les coulisses techniques de Netflix - JDN. Le service compte aujourd'hui plus de 53 millions d'abonnés dans 50 pays, et diffuse 2 milliards d'heures de vidéo chaque mois.

Les coulisses techniques de Netflix - JDN

Pourtant, Netflix n'a construit aucun data center. Représentant un tiers du trafic Internet aux Etats-Unis, Netflix est certainement l'architecture Web la plus performante actuellement. Pour atteindre un tel niveau, les partis pris par ses concepteurs sont extrêmes. Constamment à la recherche d'agilité, de la meilleure disponibilité, mais aussi de la meilleure efficacité en termes de coûts, ils ont fait évoluer sans cesse cette architecture.

Il y a quelques années, alors qu'il n'était encore qu'un loueur de DVD par Internet, Netflix avait mis en place une architecture informatique très traditionnelle, avec à la clé une grosse base de données Oracle, des procédures stockées PL/SQL, et des serveurs lames IBM en frontal. Une architecture qui a connu une véritable révolution culturelle depuis que Netflix est devenu le champion de la diffusion de films en streaming. How Netflix Is Creating the Ultra-High-Def Future of TV. HBO is Headed to Sling TV for $15 a Month. Sling TV has announced that it will offer HBO as part of its streaming service this month.

HBO is Headed to Sling TV for $15 a Month

It is currently unspecified when HBO will go live, but the company said it will be available in time before the April 12 ‘Game of Thrones’ season 5 premiere. With HBO on Sling, viewers can access one live channel and the same video-on-demand offerings as other HBO outlets, such as HBO Go and the upcoming HBO Now on Apple TV. HBO will be available for $15 a month – that’s an extra fee on top of Sling’s $20 a month core package, which currently includes AMC, ESPN, HGTV, Disney and more. Supported devices include Xbox One, Amazon Fire TV and Fire TV stick, Roku and iOS and Android phones. Now that Sling’s fattening up both its basic and premium offerings, it’ll be interesting to see how this plays out on a cord-cutter’s budget.

It’ll all come down to whether your favorite channels makes the cut to be included in Sling’s ever-expanding list of available channels. Un Netflix européen pour doper les recettes du cinéma français à l’export ? Ne pas manquer le train de la vidéo à la demande par abonnement, la SVOD, en forte croissance dans le monde entier, notamment du fait de Netflix, alors que le marché de la vidéo physique décline : tel est en filigrane le message d'une étude du cabinet EY (Ernst&Young) pour l'organisme de promotion du cinéma français Unifrance.

Un Netflix européen pour doper les recettes du cinéma français à l’export ?

Actuellement, les revenus issus de l'exploitation en vidéo à la demande, à l'acte et à l'abonnement, des films français dans l'Hexagone sont estimés à 61 millions d'euros (en 2013). Un montant modeste, à peine un quart du marché de la VOD en France, estimé à 259 millions d'euros l'an dernier selon GfK (+8%), et l'équivalent de 16% des recettes d'exploitation brutes en salles du cinéma français sur son marché national.

Dans le même temps, les ventes de DVD ont continué de chuter (divisées par 2,5 en dix ans) à 798 millions d'euros l'an dernier. En surfant sur l'essor des plateformes de vidéo par abonnement, les films français pourraient trouver d'autres débouchés.