background preloader

Big Data

Facebook Twitter

Questionner la toute-puissance des algorithmes : rencontre avec Surya Mattu. Découvrez les 4 révolutions du Big Data pour les grandes entreprises. Big pharma, big data, même combat, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 8 août 2016) Si l’on en croit deux annonces de partenariat récentes, déroutantes mais somme toute assez prévisibles, il deviendra de plus en plus difficile dans les années à venir de recevoir des soins sans interagir avec le secteur technologique.

Big pharma, big data, même combat, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 8 août 2016)

La première concerne Alphabet, la société mère de Google et GlaxoSmithKline (GSK), géant de l’industrie pharmaceutique, qui se sont associés pour créer une entreprise à 715 millions de dollars dans le domaine de la bio-électronique. Elle prévoit notamment la mise au point d’implants miniatures pour traiter de nombreuses maladies chroniques. L’autre présente les résultats d’une étude de grande envergure sur les risques génétiques relatifs à la dépression, menée conjointement par 23andme, une firme spécialisée dans la génétique soutenue par Google, et Pfizer, autre géant pharmaceutique.

Il est plus que temps que le Big data évalue ses impacts. Cathy O’Neil est data scientist (blog, @mathbabedotorg).

Il est plus que temps que le Big data évalue ses impacts

Docteur en mathématique de Harvard, elle vient de publier un livre intitulé Armes de destruction matheuses expliquant comment les Big Data augmentent les inégalités et menacent la démocratie, comme le soulignait une récente interview d’elle dans Rue89. Qu’est-ce qu’un modèle économique scalable ? Qu’est-ce qu’un modèle économique scalable ?

Qu’est-ce qu’un modèle économique scalable ?

(6 minutes de lecture). Impossible de lire une publication sur les nouveaux modèles économiques sans tomber sur la formule obscure de “business model (ou modèle économique) scalable”. Par « scalable » on entend « capable de passer à l’échelle », mais le concept est rarement défini. Il est important car il différencie à juste titre les startups des autres types d’entreprise. Seul un modèle scalable permet d’atteindre les “rendements croissants” caractéristiques d’une jeune pousse. L’exemple choisi n’est pas anodin : je vais analyser le modèle économique d’Uber, et le comparer aux modèles classiques du transport, le “modèle RATP”, ainsi qu’à un modèle plus élaboré mais toujours pas scalable, le “modèle TGV”. De l’éthique des systèmes… à celle des organisations. Par Hubert Guillaud le 08/04/16 | 8 commentaires | 1,487 lectures | Impression Sur Medium, danah boyd de Microsoft Research et du collectif de recherche Data & Society s’interroge sur la place de l’éthique dans les systèmes complexes, notamment ceux de prise de décision distribuée.

De l’éthique des systèmes… à celle des organisations

Elle se prépare d’ailleurs à remettre les conclusions d’un important travail sur les Big Data, l’éthique et la société. Dans son billet, elle revient sur l’explosion de la navette Challenger en 1986 (Wikipédia) et notamment sur l’ingénieur Bob Ebeling, qui s’est reproché durant 30 ans de n’avoir pas réussi à convaincre ses supérieurs des problèmes techniques qu’il avait détectés.

Ebeling avait alerté sa hiérarchie sur les défauts des joints des propulseurs d’appoint et leur réaction au froid. Malgré ses alertes, il n’a pas eu la “puissance organisationnelle” pour arrêter le lancement. Technologie. Maintenant, Facebook veut savoir où vous habitez. Le réseau social utilise l’intelligence artificielle pour générer des cartes de très haute résolution.

Technologie. Maintenant, Facebook veut savoir où vous habitez

Le système mis au point vise à cartographier la planète entière en quelques semaines, et à y repérer chaque habitation. Facebook travaille sur un projet qui va donner un sacré coup de vieux à Google Maps et ses “simples” photos satellite. Dans un communiqué diffusé le 22 février et intitulé “Connecter le monde avec de meilleures cartes”, le réseau social a annoncé qu’il était en train de mettre au point un système d’intelligence artificielle capable, à terme, de cartographier le monde entier et d’analyser la répartition des lieux d’habitation.

Facebook est en train de cartographier toute la population mondiale. Facebook, qui nous influence le plus : l’algorithme ou nos a-priori. Claire Richard pour Rue89 revient sur l’étude publiée dans le magazine Science par trois chercheurs de Facebook, dont Eytan Bakshy, venant remettre en question la “bulle de filtres” d’Eli Pariser que les algorithmes des réseaux sociaux favoriseraient.

Facebook, qui nous influence le plus : l’algorithme ou nos a-priori

“En examinant les « informations dures » (hard news, c’est-à-dire la politique, l’économie, etc., par opposition au divertissement ou au sport) partagées par ces utilisateurs ainsi que la couleur politique de ces articles, les chercheurs ont mesuré l’exposition à des contenus « transversaux » (cross-cutting) – indice d’une exposition à des contenus politiquement variés – et comparé l’influence de trois biais de sélection : l’homophilie, l’algorithme et le comportement des utilisateurs.” “Toute cette affaire de chercher à séparer conceptuellement l’influence de l’algorithme des choix individuels méconnaît volontairement ce que sont et ce que font les algorithmes. Hubert Guillaud Signaler ce contenu comme inapproprié. « Le big data donne naissance à de nouveaux mythes » Yuval Noah Harari est maître de conférences en Histoire à l’Université Hébraïque de Jérusalem.

« Le big data donne naissance à de nouveaux mythes »

Son livre Sapiens. Une brève histoire de l’humanité (Albin Michel, 2015) est traduit dans une trentaine de langues ; parmi ses laudateurs : Jared Diamond ou encore Mark Zuckerberg. Vous expliquez très bien dans votre livre que la Révolution industrielle, loin de se limiter à des aspects techniques, a bouleversé de nombreux aspects des sociétés humaines. Quand le Big Data s'invite dans notre quotidien ! (infographie)

Le Big Data est partout autour de nous, cette infographie de VoucherCloud revient sur les principaux chiffres clés du Big Data.

Quand le Big Data s'invite dans notre quotidien ! (infographie)

Définition : le Big Data, c’est quoi ? En Français, le mot « Big Data » signifie littéralement un gros volume de données. Les Big Data sont donc des volumes colossaux de données qui se doivent d’être traitées pour être exploitées. S’il est difficile de le faire avec des outils traditionnels de gestion de données, le big data c’est aussi l’arrivée de super calculateurs capables de traiter des quantités inimaginables de données en quelques secondes.

Faut-il prendre l’effondrement au sérieux. L’inquiétant n’est pas le Big data, c’est qui l’utilise et comment. On ne présente plus la chercheuse et ethnographe américaine danah boyd (Wikipédia, @zephoria) dont nous avons souvent relayé les propos sur InternetActu.net comme sur A lire ailleurs.

L’inquiétant n’est pas le Big data, c’est qui l’utilise et comment

A l'occasion d'une conférence donnée récemment, dont elle a publié le transcript sur son site, elle posait la question du monde que nous fabriquons avec les technologies. Image : danah boyd durant sa conférence donnée à l'UCCMediaJustice, photographié par @MauritaColey via Twitter. Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pour l’économiste américain Jeremy Rifkin, l’heure de la troisième révolution industrielle a sonné.

Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui”

La société va devoir s’adapter. Il y a vingt-cinq ans, c'était la star du ring, le « boss », vainqueur du communisme par K-O ! Objets connectés, comment le Big Data va révolutionner le parcours client ? Les objets connectés représentent une tendance très importante de ces dernières années. Du réfrigérateur à la montre, les applications se multiplient et les API intègrent désormais l’utilisation de ces nouveaux périphériques. Ces évolutions technologiques amènent aux marketeurs un volume de données exponentiel, qu’il s’agit alors d’exploiter de manière optimale puisqu’elles regorgent d’informations précieuses, tout en étant prudent dans la démarche, tant le débat sur la protection des données personnelles accompagne ces évolutions. 1.

Customer Intelligence : Le Graal du Marketing La Customer Intelligence désigne le processus de récolte et d’analyse des données fournies par un prospect dans une optique d’amélioration de la relation client. Big Data : Quelles perspectives marketing pour 2020 ? Big Data, mégadonnées, données massives ou encore datamasse, tant de termes qui qualifient le phénomène de ces dernières années. Beaucoup en parlent mais très peu savent réellement ce en quoi il consiste : c’est, vulgairement, une gigantesque base de données où sont stockées des informations, et très généralement celles des consommateurs… D’un point de vue marketing, les grandes firmes y ont rapidement vu une opportunité pour optimiser leurs campagnes et leur relation client. Peu à peu, avec l’explosion des données numériques, le procédé s’est standardisé et le Big Data est finalement devenu essentiel dans la stratégie des grandes structures.

Big Data et émergence de « Real Humans » Difficile d’ouvrir un journal traitant de l’économie et des entreprises sans rapidement tomber sur le mot « Big Data ». Est-ce un effet de mode, une sorte de nouvelle contagion informatique, un virus managérial ? Big DATA | Analyse predictive. Au Canada, même la ruée vers l’or devient virtuelle. (De Québec) Lors du rachat en 2014 de la mine Sigma-Lamaque de Val-d’Or au Québec pour un peu moins de 8 millions de dollars canadiens (soit 5,4 millions d’euros), Integra Gold ne nourrissait pas de grandes ambitions pour le site : « La raison principale de cet achat, c’était les installations, en particulier le moulin pour concasser la roche », explique George Salamis, président du conseil d’administration de la compagnie minière basée à Vancouver. Le but était plutôt d’utiliser ces infrastructures pour développer une autre mine, Lamaque-Sud, située à peine à 500 m plus loin.

Ouvert dans les années 30 et ayant déjà produit 9 millions d’onces d’or, le complexe Sigma-Lamaque ne paraît plus avoir grand-chose à cracher. Bernard Stiegler : "L'industrie des datas menace l'espérance de survie de l'humanité" Bernard Stiegler : "Les big data, c'est la fin de la pensée" Bernard Stiegler : "Les big data, c'est la fin de la pensée" C'est pas du boulot #2. Quelle valeur donner à la data.