background preloader

Don du sang

Facebook Twitter

Arrete 12 01 2009. Don du sang par les homosexuels : le questionnaire modifié. Marisol Touraine mise sur le compromis concernant le don du sang des homosexuels.

Don du sang par les homosexuels : le questionnaire modifié

La ministre de la Santé a annoncé dimanche qu'un questionnaire remis aux donneurs de sang allait être modifié prochainement pour permettre aux homosexuels de donner leur sang tout en garantissant la sécurité des receveurs. Un changement qui permettrait aux homosexuels de donner leur sang, ce qui est pour l’heure interdit, en raison de la forte prévalence du VIH au sein de cette population. Le nombre d’infections 200 fois plus élevé chez les homosexuels. Les hommes ayant des rapports sexuels avec d’autres hommes sont 65 fois plus contaminées par le VIH que les hétérosexuels, selon Le Monde. Par ailleurs, le nombre de nouvelles infections enregistrées chaque année chez les homosexuels est 200 fois plus élevé, rappelle le quotidien du soir. À ce jour, une seule étude en France a étudié le risque pris à ouvrir le don du sang aux homosexuels. Des rapports qui se contredisent.

Des critères à préciser. «Les homosexuels pourront donner leur sang, c'est un symbole fort» «Nul ne peut être exclu du don de sang en raison de son orientation sexuelle».

«Les homosexuels pourront donner leur sang, c'est un symbole fort»

Cet amendement au projet de loi santé a été adopté vendredi soir à l’unanimité par les députés, ouvrant enfin la possibilité aux hommes homosexuels de donner leur sang, après trente ans d’interdiction. François Berdougo, porte-parole de l’Inter-LGBT chargé de la santé, donne son sentiment. On vous imagine satisfait par le vote de cette mesure… Oui, c’est symboliquement très fort. Don du sang : le Comité d'éthique propose de maintenir l'exclusion des homosexuels. «On ne touche à rien, mais on demande des études plus poussées.

Don du sang : le Comité d'éthique propose de maintenir l'exclusion des homosexuels

Et en attendant, on continue d’exclure les gays du don du sang.» Voilà en résumé le très long avis du Comité consultatif national d’éthique, rendu public ce mardi, à une question qui lui était posée par la ministre de la Santé : «Faut-il ou non faire évoluer la pratique de contre-indication permanente du don du sang pour les hommes ayant déclaré avoir eu des relations sexuelles avec d’autres hommes ?» François Hollande, pendant la campagne présidentielle, avait promis d’autoriser le don du sang aux homosexuels. D’abord, le contexte : tout donneur de sang doit répondre à un certain nombre de questions pour déterminer s’il est à risque ou non de transmettre une maladie.

Ainsi, toute personne ayant été récemment en Afrique ne peut donner son sang. Ce mardi, le président du Comité consultatif national d’éthique, Jean-Claude Ameisen, a rappelé que «le don du sang n’est pas un droit. Eric Favereau. Les principales conditions à respecter pour un don de sang. L’âge et le poids Il faut avoir entre 18 et 70 ans et peser plus de 50 kg.

Les principales conditions à respecter pour un don de sang

L’état de santé. Ouverture du don de sang aux hommes qui ont eu ou ont des relations sexuelles avec des hommes. L’Etablissement français du sang applique actuellement l'arrêté ministériel du 12 janvier 2009 fixant les critères de sélection des donneurs de sang.

Ouverture du don de sang aux hommes qui ont eu ou ont des relations sexuelles avec des hommes

A la suite de l’annonce de Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales, de la Santé et des Droits des femmes, de la levée de la contre-indication permanente au don de sang des hommes ayant eu ou ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes, cet arrêté va être modifié. Son application est prévue au 1er juin 2016. Ce qui est prévu par le nouveau texte. Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang à partir du printemps 2016.

Le don sera ouvert aux hommes qui n'auront pas eu de relations homosexuelles depuis douze mois.

Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang à partir du printemps 2016

Une filière sécurisée sera créée pour ceux qui n'en n'ont pas eu au cours des quatre derniers mois. Les homosexuels vont pouvoir donner leur sang à partir du printemps 2016, a annoncé mercredi la ministre de la Santé, Marisol Touraine, précisant que ce changement se ferait «par étapes», dans «le respect absolu de la sécurité des patients». L'exclusion permanente des dons du sang des hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes avait été instituée en 1983 en raison des risques du sida. «Donner son sang est un acte de générosité, de citoyenneté, qui ne peut être conditionné à une orientation sexuelle.

Dans le respect de la sécurité absolue des patients, c'est aujourd'hui un tabou, une discrimination qui sont levés», a déclaré la ministre en présentant mercredi aux associations concernées les mesures destinées à mettre fin à cette exclusion. La France peut exclure les homosexuels du don du sang, estime la justice européenne. En revanche, une telle interdiction sera considérée comme disproportionnée s'il existe une méthode préventive moins contraignante pour assurer la sécurité des receveurs.

La France peut exclure les homosexuels du don du sang, estime la justice européenne

La Cour de justice européenne conforte le gouvernement dans l'évolution qu'il s'apprête à initier en matière de don du sang par les homosexuels. Dans une décision publiée mercredi, l'institution estime que l'impossibilité pour des hommes ayant des rapports sexuels avec des hommes de donner leur sang «peut être justifiée». Mais le caractère systématique de cette interdiction pourrait être disproportionné, s'il existait «des techniques efficaces de détection ou des méthodes moins contraignantes» pour assurer le même niveau de protection de la santé des receveurs. Marisol Touraine avait déjà pris les devants pour lever cette interdiction.