background preloader

Florilèges - Femmes en sciences et technologie, 2017

Facebook Twitter

Denis Mukwege, l'homme qui «répare» les femmes. Les violences dont il a été témoin sont indicibles, et celles des victimes qu’il soigne le sont plus encore.

Denis Mukwege, l'homme qui «répare» les femmes

Le chirurgien congolais Denis Mukwege, celui qui « répare » les femmes victimes de viol et de mutilations génitales, raconte dans sa récente autobiographie son parcours périlleux et les menaces qui pèsent toujours sur sa vie. Le Devoir l’a joint à Panzi, au Congo. Il croyait avoir tout vu. La haine, la violence sans limites, les viols de guerre et des mutilations graves perpétrées contre des femmes, des mères, des filles. Eh bien non. À l’hôpital de Panzi, situé dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC), le flot continu de femmes victimes de viol, traitées pour des sévices extrêmes, a légèrement fléchi ces dernières années.

. « Mes premiers cas en 1999 étaient des femmes adultes. Certains n’y survivent pas, et l’ambulance de l’hôpital de Panzi, appelée à la rescousse, est revenue plus d’une fois vide au bercail. Classement. Être une fille: les pays où c'est plus facile et les autres. Une nouvelle étude vient de paraître sur le traitement réservé aux jeunes filles dans 144 pays.

Classement. Être une fille: les pays où c'est plus facile et les autres

Les données recueillies sont édifiantes sur la condition féminine dans toutes les régions du monde. A l’occasion de la Journée internationale des droits de la fille, le 11 octobre dernier, l’ONG britannique Save The Children a publié une étude sur la santé, l’éducation et les opportunités des filles dans 144 pays. L’enquête intitulée Every Last Girl (“Aucune fille oubliée”), prend en compte cinq indicateurs : mariage précoce, éducation scolaire, grossesse d’adolescentes, mortalité maternelle et proportion de femmes au Parlement.

C’est la première fois que l’ONG publie un tel classement. Voici les 10 premiers pays qui arrivent en tête: Silicon Valley : où sont les femmes ? - Les Echos. Mileva Maric, épouse d'Einstein et vrai cerveau. S’il est certain dans la tête de tous que Marie Curie avait au moins autant de talent que son mari, c’est parce qu’elle a continué à le prouver lorsque Pierre s’est fait écraser par un fiacre.

Mileva Maric, épouse d'Einstein et vrai cerveau

En revanche, il n’en est pas de même pour Mileva Maric, l’épouse d’Albert Einstein. Après leur divorce, Mileva est restée dans l’ombre. Depuis elle est (presque) considérée comme un poids pour le génie Einstein. Les femmes qui n'aimaient pas la femme... sans voile. En cette journée internationale de la femme (1) , je voudrais parler ici des femmes actrices et transmettrices de la haine et du mépris des femmes.

Les femmes qui n'aimaient pas la femme... sans voile

Plutôt que de pleurer sur le sort des femmes présentées trop souvent comme victimes, " je ne veux pas leur dresser un monument, car être victime n'est pas un honneur en soi" (2) . Je vais vous parler de ces femmes ennemies de la femme en général et de la femme occidentale en particulier. Par quel vilain tour a-t-on pu voir Clémentine Autain tenir tribune commune avec Tariq Ramadan (3)?

Image du jour: le Conseil des femmes en Arabie Saoudite, 100% masculin! Rester perdante même quand on a gagné. Pendant des mois, Véronique a subi des commentaires importuns de la part d’un de ses professeurs, qui faisait des blagues déplacées, questionnait ses amis sur sa vie sexuelle.

Rester perdante même quand on a gagné

Un soir, il s’est pointé dans une fête organisée par des étudiants. « Il était très insistant, essayait de m’embrasser. Je cherchais le contact visuel avec des amis, je cherchais toutes les occasions pour casser les moments de “ pseudo-intimité ” qu’il essayait de créer, mais il revenait toujours à la charge. Trump, les libéraux et l'inutilité économique des femmes. Au cours la première semaine de son mandat, alors que son vice-président, Mike Pence, se réjouissait déjà que « le droit à la vie [était] en train de gagner », Trump a également menacé d’abolir 17 agences et programmes d’aide fédéraux, dont l’Office of Violence against Women[1], et annoncé la création de milliers d’emplois à forte concentration masculine en décrétant la construction des oléoducs Keystone XL et Dakota Access et celle du mur à la frontière du Mexique.

Trump, les libéraux et l'inutilité économique des femmes

Etats-Unis : les femmes en colère. Samedi 21 janvier, une armée de chats va envahir Washington.

Etats-Unis : les femmes en colère

Alors que 200 000 personnes sont attendues pour la Marche des femmes organisée au lendemain de l'investiture de Donald Trump, deux Californiennes ont imaginé un signe de ralliement : le Pussyhat. Référence à l'odieuse et désormais célèbre réplique de Donald Trump à propos des femmes, « Grab them by the pussy » (attrapez-les par la chatte), ce bonnet rose doté de petites oreilles a déjà été adopté par Amy Schumer et Patti Smith.