Museler la parole

Facebook Twitter

The Spy Files Wikileaks. Timing of EAW and INTERPOL Red Notice - Sweden vs. Assange. Timing of EAW, Cablegate, and US reactions 27 October 2010: CIA can neither confirm nor deny records of plans to assassinate Julian Assange CIA Response to Assange Assassination FOIA.

Timing of EAW and INTERPOL Red Notice - Sweden vs. Assange

Santiago du Chili : La police attaque la télé communautaire Señal 3 à La Victoria. Le mode d’emploi du Big Brother libyen. La société française Amesys, qui a vendu des technologies de surveillance à la Libye de Kadhafi, essaie de minimiser les capacités de ses produits.

Le mode d’emploi du Big Brother libyen

Pourtant, les documents qu'OWNI a pu consulter montrent l'étendue du dispositif. Mise en difficulté par les révélations successives de Reflets.info, d’OWNI, du Wall Street Journal et du Figaro, Amesys, l’entreprise française qui a vendu à la Libye du colonel Kadhafi son système EAGLE de surveillance d’Internet, a tenté de relativiser le scandale, dans un communiqué posté sur son site (miroir) : Le contrat concernait la mise à disposition d’un matériel d’analyse portant sur une fraction des connexions Internet existantes, soit quelques milliers.

Nokia-Siemens Spy Tools Aid Police Torture in Bahrain | Threat Level. Spy tools sold and maintained by German communications and engineering giants Siemens and Nokia Siemens Networks are being used by authorities in Bahrain to aid in their interrogation and torture of human rights activists, according to Bloomberg Markets magazine.

Nokia-Siemens Spy Tools Aid Police Torture in Bahrain | Threat Level

The equipment is used by authorities there, and in other repressive regimes, to track the location of activists through their mobile phones and record their conversations and text messages, according to activists as well as workers at NSN and Trovicor (a divested unit of NSN) who installed the systems in several Middle East countries. Abdul Ghani Al Khanjar, a 39-year-old school administrator and activist, was shown transcripts of his text messages by jailers who beat him with rubber hoses and used other torture methods during his detention between August 2010 and February 2011. Deep Packet Inspection : retour sur la rencontre avec le PDG de Qosmos. Nous recevions il y a peu de temps sur Techtoc.tv le PDG de Qosmos, Thibaut Bechetoille.

Deep Packet Inspection : retour sur la rencontre avec le PDG de Qosmos

Nous avons pu, avec lui, largement aborder la problématique posée par l’exportation et l’utilisation de technologies comme le DPI. L’interview pouvant paraître un peu agressive, il me semblait important d’y revenir. Comprendre pourquoi Bahreïn peut continuer à réprimer en deux graphiques. Un bon dessin vaut mieux qu’un long discours, dit-on.

Comprendre pourquoi Bahreïn peut continuer à réprimer en deux graphiques

Reflets a évoqué à plusieurs reprises la situation catastrophique des contestataires du royaume de Bahreïn. La violence, les tortures, les emprisonnements, les morts… Le dernier article revenait rapidement sur le fait que les troupes de l’Arabie Saoudite sont entrées dans ce petit pays pour aider les autorités à « rétablir l’ordre ». « Qui tue qui » aujourd’hui en Syrie ?

Comme en Algérie naguère, mais dans un contexte différent dans la mesure où les manifestations syriennes ont pour objectif déclaré non pas d’établir un "état islamique" mais de récupérer des libertés confisquées et de permettre l’éclosion d’un régime démocratique, on ne peut échapper à la question de savoir "qui tue qui" aujourd’hui en Syrie.

« Qui tue qui » aujourd’hui en Syrie ?

Cette question s’impose avec une insistance particulière au terme de la première semaine du mois de ramadan, dont le bilan en pertes humaines a été particulièrement lourd, dans les villes de Hama et Deïr al Zor en particulier. Avec plus ou moins de bonne foi, elle est exprimée par une quantité de lecteurs, auditeurs et téléspectateurs ignorant de l’histoire et des spécificités de la Syrie, troublés par le récit contradictoire des exactions commises ou imputées à chacune des parties en présence : le régime syrien d’une part, et, d’autre part, les protestataires et les opposants. La réponse à cette question est malaisée. #OpSyria (acte 2) : La censure du Net syrien en pratique. Pour comprendre l’emprise de l’État sur le contrôle de l’information intérieure, nous vous invitons à lire attentivement cet article publié hier sur le blog Syrie.blog.lemonde.fr.

#OpSyria (acte 2) : La censure du Net syrien en pratique

L’article, très bien documenté, décrit le système de censure des média et présente ses acteurs clés. Il est donc une lecture indispensable pour comprendre ce système autoritaire emprunt d’un zeste de népotisme. Internet n’échappe pas non plus à la censure du gouvernement Syrien. Des sites web sont bloqués, des listes de mots clés sont également filtrées, blocant l’accès à certains contenus spécifiques.

Facebook et Blackberry tout contre les émeutiers. Déterminé à punir tous les casseurs du Royaume-Uni, le gouvernement britannique pourrait profiter de l'aubaine pour imposer des mesures particulièrement coercitives vis-à-vis des télécommunications.

Facebook et Blackberry tout contre les émeutiers

Mardi 16 août, deux jeunes Anglais de 20 et 22 ans ont été condamnés à quatre ans de prison. Leur crime ? Avoir appelé à l’émeute sur Facebook en créant des événements dédiés – comme d’autres l’ont fait avant eux en Tunisie ou en Libye (à la grande satisfaction des dirigeants britanniques). Coincés par une police locale qui a renforcé sa présence sur le site de Mark Zuckerberg, les deux proto-coupables (ils ont été condamnés sur la base de leurs intentions) peuvent compter sur le soutien de plusieurs ONG et avocats, qui dénoncent des “sanctions disproportionnées”.

Héberger son site web caché avec Tor pour être anonyme et impossible à censurer - L'Atelier - médias libres. En plus de l’anonymisation et du chiffrement que procure le réseau Tor lors de la navigation sur internet, les "services cachés" permettent d’héberger sur sa propre machine un site web quasiment impossible à localiser, donc impossible aussi à saisir ou à couper.

Héberger son site web caché avec Tor pour être anonyme et impossible à censurer - L'Atelier - médias libres

Résumé pratique sur Tor Le réseau Tor est un système de "routage en oignon" mondial, qui permet de garantir un fort anonymat et un chiffrement des données sur internet. Concrètement, lorsque vous utilisez Tor sur un ordinateur avec votre navigateur (en prenant garde à quelques détails de paramétrages [1] ) cela signifie que les sites web que vous visitez ne peuvent pas connaitre votre adresse ip réelle, et que le contenu (ainsi que la destination) de votre trafic internet ne peut pas être lu ou analysé à la sortie de votre box ou routeur (Fournisseur d’accès, police etc.), car il est chiffré entre 3 serveurs différents qui s’échangent des clés de chiffrements et ne connaissent rien les uns des autres dans cet échange. La Syrie, coupure Net. Vendredi, jour de manifestation de l'opposition, la Syrie n'était plus reliée à Internet.

La Syrie, coupure Net

Les fournisseurs d'accès, proches ou aux mains du régime, semblent être derrière ce blackout de 24 heures. Le martyr Hamza Al-Khateeb, jeune syrien de 13 ans arrêté et atrocement torturé, n’aurait jamais dû sortir du pays aux yeux du régime de Bachar Al-Assad. Comment ficher les fauteurs de troubles. En marge du sommet du G8 de Deauville, militants et manifestants courent le risque d'être apparentés à des terroristes. Décodage de fichiers de police de plus en plus flous. Cécile Lecomte, militante française installée en Allemagne, fait partie d’une troupe de militants escaladeurs, Robin Wood, qui bloquent des convois militaires ou des trains de déchets nucléaires.

Surnommée l’Écureuil, elle ne compte plus les gardes à vues. Et nous assure qu’elle figure dans une dizaine de fichiers policiers – notamment ceux de l’agence Europol – dont certains destinés à la prévention du terrorisme. L’Internet européen, à la carte. Collecte des IP, protection de la vie privée, inefficacité des dispositifs de filtrage, dernières nouvelles d’ACTA: voilà tous les thèmes dont vous n'entendrez pas ou peu parler lors de l'e-G8. OWNI vous les présente, dans une carte des Internets européens. Collecte des IP sous contrôle du juge, inefficacité des dispositifs de filtrage, “amis” du copyright, dernières nouvelles d’ACTA… Voilà, entre autres mets, tout ce à quoi vous ne goûterez pas lors de l’e-grand-messe qui se déroule en ce moment à Paris. Afin que le festin soit complet, OWNI propose d’enrichir le tableau du réseau dressé par Nicolas Sarkozy, Publicis et autres nababs du web présents à l’e-G8, avec une carte des Internets européens, qui replace l’utilisateur au centre de l’attention.

Le rapport à Internet des 27 pays de l’Union Européenne, ainsi que de la Norvège, de l’Islande et de la Suisse, a été scruté à la loupe. Six prismes ont été retenus: De l’internet des “pédo-nazis” à l’”Internet civilisé” Nicolas Sarkozy ne veut pas "civiliser" l'Internet, il veut le "coloniser". Non content d'avoir fait des cyberdissidents des persona non grata, son projet s'inspire directement du programme de censure et de filtrage de l'internet chinois. “Internet s’est développé de façon tellement forte qu’on ne peut plus l’arrêter; et on peut considérer que toute population qui est soumise à la connaissance va plutôt aller vers la démocratie que vers le totalitarisme.”Daniel Ichbiah, dans l’un des tous premiers reportages TV consacré à l’Internet, en 1995. Le colonisateur est venu, il a pris, il s’est servi, il a exploité, il a pillé des ressources, des richesses qui ne lui appartenaient pas.

Il a dépouillé le colonisé de sa personnalité, de sa liberté, de sa terre, du fruit de son travail. Ils ont cru qu’ils étaient supérieurs, qu’ils étaient plus avancés, qu’ils étaient le progrès, qu’ils étaient la civilisation. Petit manuel du parfait cyberdissident chinois » OWNI, News, Augmented-Mozilla Firefox. Face au Great Firewall qui filtre le web chinois, les cyberdissidents se saisissent des outils à disposition : VPN, proxy et autres ne sont pas de trop pour contourner les 30 à 40000 policiers qui surveillent la toile en Chine !

Tant qu’on n’a pas été dans un Etat ennemi d’Internet, on ne mesure pas ce que c’est. La censure exercée par le régime chinois sur la Toile est la plus intense qui soit au monde, et elle se vérifie très vite. Une fois en Chine, essayez donc de taper ‘Falun gong’ dans le moteur de recherche ‘Google’ par exemple. Vous arriverez sur une page blanche. Sur les 477 millions de Chinois qui surfent sur Internet (soit plus d’un tiers de la population chinoise) selon les derniers chiffres communiqués par le ministère de l’Industrie et des technologies de l’information cité par l’agence Chine Nouvelle, combien contournent le ‘Great Firewall’, la Grande Muraille électronique mise en place par les autorités ?

A todos los participantes de Indymedia México - Indymedia México-Mozilla Firefox. Uniendo nuestras experiencias podemos colocar de nuevo a Indymedia México al servicio de todas las luchas justas de nuestro pueblo Los últimos años el Estado mexicano ha avanzado de manera significativa en instaurar un sistema de control hacia la población en el que cualquier protesta, lucha justa, de manera general siempre arroja o concluye con presos políticos, en el que el Estado justifica su represión con la ayuda del parlamento, de los medios de comunicación, que genera una opinión pública favorable hacia esas acciones que imponen “el orden”.

Una de sus últimas acciones que llevan a plantearse que en México se de un golpe de estado “virtual”, de cumplirse, se va a desarrollar esta política a un punto sin retorno. Crece cada vez más la necesidad de la gente para comunicarse, denunciar los abusos, presentar sus exigencias. Pero las posibilidades para que lo hagan se van a reducir.