background preloader

Centre d'études, de recherche et observatoire

Facebook Twitter

Récupéré: Conditions de vie-Société - L'internet de plus en plus. Vincent Gombault, division Conditions de vie des ménages, Insee Résumé En 2012, trois personnes sur quatre résidant en France métropolitaine ont utilisé Internet au cours des trois derniers mois, contre seulement 56 % en 2007.

Récupéré: Conditions de vie-Société - L'internet de plus en plus

La fracture numérique se réduit entre catégories sociales : Internet touche la quasi-totalité des cadres depuis 2007 ; quatre ouvriers sur cinq l’utilisent en 2012, contre un sur deux cinq ans auparavant. Des différences de pratique selon l’âge demeurent, mais l’usage de l’internet se banalise. De nombreuses fonctionnalités disponibles sur la toile sont de plus en plus utilisées. Le développement accéléré de l’internet mobile accompagne ces évolutions : en 2012, 40 % des personnes résidant en France ont déjà surfé sur Internet, en dehors de chez elles, via un ordinateur portable, un téléphone portable ou un appareil de poche, elles n'étaient que 10 % cinq ans auparavant. Sommaire Encadré Des disparités entre les pays européens Publication Retour au sommaire Encadré. L'accès et les usages de l'Internet dans le monde.

L’accès à Internet et les usages des internautes sont très variés dans le monde. Actuellement, environ 30% de la population mondiale a accès à Internet ; mais la part des personnes connectées diffère selon les continents. Si près de 80% des nord-américains ont accès à Internet, seuls 11% des africains ont cette chance. La France est le second pays européen en terme de taux de pénétration, avec plus de 80% d’internautes (derrière le Royaume-Uni et l’Allemagne).

A l’inverse, seuls 7,5% des indiens sont connectés à Internet. Le temps passé en ligne dépend aussi des pays : si la moyenne est de 16 heures mensuelles, les internautes américains passent pas moins de 32 heures en ligne chaque mois ! Au niveau des usages d’Internet, l’utilisation des médias sociaux est plus importante que les recherches (22% contre 21% du temps passé en ligne). Rôle et missions - ARJEL - Autorité de Régulation des Jeux En Ligne - site officiel. L’ARJEL est une autorité administrative indépendante (AAI) créée par la loi relative à l’ouverture à la concurrence et à la régulation du secteur des jeux d’argent et de hasard en ligne n° 2010-476 du 12 mai 2010.

Rôle et missions - ARJEL - Autorité de Régulation des Jeux En Ligne - site officiel

Dans un contexte politique et juridique européen en pleine réflexion sur les politiques des jeux et paris en ligne, avec une forte hétérogénéité des législations nationales, la France a fait le choix d’une politique de jeux inédite en Europe avec la mise en place d’un dispositif législatif qui tend à assurer : Prévention et protection des publics - ARJEL - Autorité de Régulation des Jeux En Ligne - site officiel. Jouer sur des sites agréés !

Prévention et protection des publics - ARJEL - Autorité de Régulation des Jeux En Ligne - site officiel

Si vous êtes joueur, afin de vous prémunir d’une quelconque fraude, vous devez jouer sur un site agréé par l’ARJEL Ces sites de jeux sont contrôlés par l’ARJEL et vous permettent de jouer et parier sur des sites sécurisés respectant de nombreuses contraintes. Ils sont reconnaissables grâce au label de l’ARJEL Protection du joueur, lutte contre l’addiction et contre le jeu excessif.

L'ARJEL. Les ados passent-ils trop de temps sur internet ? RTBF - La Première (radio) Le Forum de midi Emission du 05/12 - 12:00:00 "Les ados passent-ils trop de temps sur internet ?

Les ados passent-ils trop de temps sur internet ?

" Une étude de la recherche publique fédérale Belspo menée conjointement par les universités de Namur et Leuven, révèle qu’un ado sur 10 ...ne maîtrise pas entièrement sa consommation du web. On estime, toujours selon cette étude, qu’un jeune sur 30 aurait besoin d’une aide extérieure pour apprendre à gérer cette forme d’addiction. Nos invités: *Joël BILLIEUX, Professeur de psychopathologie et psychologie clinique à l’UCL. L'OMNSH. Addictions sans produit. MILDCA : de la toxicomanie aux conduites addictives. Par décret du 13 mars 2014, la MILDT (Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie) change d’appellation et devient la MILDCA (Mission interministérielle de la lutte contre les drogues et les conduites addictives).

MILDCA : de la toxicomanie aux conduites addictives

Ce changement correspond mieux au périmètre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives 2013-2017 dont la MILDCA est le maître d’œuvre. Il marque surtout une évolution dans la vision des problèmes posés par les drogues à notre Société. La toxicomanies, souvent associée à l’usage d’héroïne, disparaît pour laisser la place aux "conduites addictives", permettant ainsi la prise en compte des addictions sans substances. La MILDT devient la MILDCA. CRJE - CRESA - CRDASS. English Première composante de l'IFAC, le CRJE a été créé, en 2008, à l'initiative du professeur Jean-Luc Vénisse, psychiatre au CHU de Nantes et grâce au soutien financier du CHU de Nantes et deux opérateurs, La Française des Jeux et le PMU.

CRJE - CRESA - CRDASS

La création du CRJE Le CRJE a été la première structure sur le territoire français à développer une activité de recherche, de formation et d'information sur le jeu excessif et pathologique. Le CRJE. "Conduites addictives chez les adolescents", une expertise collective de l’Inserm. 06 février 2014 En France, les niveaux de consommation de certaines substances psychoactives, en particulier l’alcool, le tabac et le cannabis, demeurent élevés chez les adolescents, en dépit des évolutions de la réglementation visant à limiter l’accès des mineurs à ces produits et des campagnes de prévention répétées.

"Conduites addictives chez les adolescents", une expertise collective de l’Inserm