background preloader

Lancement

Facebook Twitter

[France 3] - Valéry Hache, lauréat du Prix Bayeux “Regards des jeunes de 15 ans” FRANCE 3 BASSE-NORMANDIE  L'opération Regards des jeunes de 15 ans a vu la participation de plus de 5500 jeunes en classe de 3 ème cette année.

[France 3] - Valéry Hache, lauréat du Prix Bayeux “Regards des jeunes de 15 ans”

Parmi une sélection de 20 photographies de l'Agence France Presse, ils ont désigné le lauréat : il s'agit d'un cliché de Valéry Hache, réalisé à Nice le 17 juillet 2016. [Nice Matin] - Cette photo prise après l'attentat de Nice a remporté un prix prestigieux. [France 3] - Valéry Hache, photographe niçois lauréat du prix “Regard des jeunes de 15 ans” FRANCE 3 CÔTE D’AZUR  Organisé dans le cadre du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, il s'agissait de choisir parmi 20 photos de l'AFP.

[France 3] - Valéry Hache, photographe niçois lauréat du prix “Regard des jeunes de 15 ans”

Celle du Niçois Valery Hache prise dans le cadre de l'attentat de Nice a obtenu le plus grand nombre de votes. [Tendance Ouest] - Le recueillement pour lancer le Prix Bayeux-Calvados des correspondant de guerre 2016. Le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre a commencé avec une première distinction annoncée, jeudi 22 septembre 2016.

[Tendance Ouest] - Le recueillement pour lancer le Prix Bayeux-Calvados des correspondant de guerre 2016

Valéry Hache, pour un cliché livré à l'Agence France Presse (AFP), a été plébiscitée par des collégiens pour un travail réalisé à la suite de l'attentat de Nice du 14 juillet 2016. Depuis la rentrée scolaire, partout en France, des professeurs des classes de troisième ont travaillé avec leurs élèves sur une sélection des 20 photos. Cette année, plus de 5.500 jeunes ont pris part au vote, un record absolu ! [La Manche Libre] - Prix Bayeux - Calvados : les jeunes frappés par l'attentat de Nice. Le 22 septembre 2016 à 20:25 Par : Frédéric Oblin Depuis la rentrée, de part et d’autre de l’Hexagone, les professeurs des classes de 3e travaillent avec leurs élèves sur la sélection des 20 photos de l'AFP.

[La Manche Libre] - Prix Bayeux - Calvados : les jeunes frappés par l'attentat de Nice

Cette année, plus de 5 500 jeunes ont pris part au vote, un record absolu ! [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. La photo de Valéry Hache primée par les jeunes. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados : les inscriptions sont ouvertes. [Ouest-France] - Les nouveautés du Prix Bayeux-Calvados. Un prix de l'image vidéo Cette année, aux dix prix décernés habituellement s'ajoute un onzième : le prix de l'image vidéo. « Aujourd'hui, les images sont faciles à produire sans être toujours de qualité.

[Ouest-France] - Les nouveautés du Prix Bayeux-Calvados

Avec ce prix, on veut mettre en avant le professionnalisme », explique Patrick Gomont, maire de Bayeux. [La Renaissance - Le Bessin] - Les nouveautés du prochain Prix Bayeux-Calvados. Une expo sonore inédite « Le pari de cette exposition, c’est de donner à voir du son », annonce Jean-Marie Porcher (France Info), commissaire de l’exposition.

[La Renaissance - Le Bessin] - Les nouveautés du prochain Prix Bayeux-Calvados

Une initiative originale, visant à présenter au public le travail des reporters de guerre et le parcours du son dans les reportages radio sur les terrains de conflits. À travers quelques exemples précis (Gaza, Irak, Iran, Libye, Centrafrique), « nous allons montrer la construction d’un reportage, son évolution, analyser les choix des journalistes… » Une exposition à découvrir à l’Hôtel du Doyen, transformé en véritable pôle radio pendant le Prix Bayeux-Calvados. Des émissions en direct et en public y seront également produites. Un nouveau monument au Mémorial des reporters. [Géopolis] - Prix Bayeux-Calvados: les photographes de l’AFP retracent l’errance des réfugiés. Alors que la barre symbolique des 500.000 migrants arrivés en Grèce est franchie, le 16 octobre 2015, le premier «hot spot» grec, le camp de Moria, ouvre sur l’île de Lesbos.

[Géopolis] - Prix Bayeux-Calvados: les photographes de l’AFP retracent l’errance des réfugiés

Mais quelques jours plus tard, des tensions explosent dans le camp non préparé à un tel afflux de migrants. «Nous sommes traités comme des déchets, pourquoi?» , se demande un réfugié dans le reportage de Laurence Geai pour le «JDD». [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. La belle histoire du photographe mexicain. Du sang, des corps, des scènes de crime… Le travail de Bernandino Hernández ne laisse pas indifférent.

[Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. La belle histoire du photographe mexicain

Pourtant, cet homme qui raconte une guerre qui ne dit pas son nom n’est pas reporter, encore moins un correspondant de guerre. "C’est un photographe d’Acapulco qui fait des portraits ou des mariages et travaille pour le quotidien Nota Roja, explique Laurent Van der Stockt. [France Info] - Prix Bayeux-Calvados : les jeunes rendent hommage aux victimes de Nice. Reportage : V.Varin / E.Jacquet / J.Gross Valéry Hache primé à Bayeux Nice, 17 juillet 2016.

[France Info] - Prix Bayeux-Calvados : les jeunes rendent hommage aux victimes de Nice

La nuit vient de tomber sur la Promenade des Anglais. Des centaines de personnes se recueillent autour d’un mémorial improvisé. Ici même, trois jours auparavant, 86 personnes sont mortes, fauchées par un camion fou. [La Croix] - À Bayeux, les réfugiés au cœur du 23e Prix de correspondants de guerre - La Croix. Pour sa 23e édition, la manifestation qui s’ouvre le lundi 3 octobre ne pouvait ignorer le sort des réfugiés, notamment tous ceux que le conflit en Syrie jette sur les routes et les mers.

[La Croix] - À Bayeux, les réfugiés au cœur du 23e Prix de correspondants de guerre - La Croix

La détresse des réfugiés, venus de Syrie, d’Irak ou d’ailleurs, sera une question centrale du 23e Prix Bayeux-Calvados de correspondants de guerre qui s’ouvre le lundi 3 octobre pour une semaine, à quelques kilomètres des plages du Débarquement. Parmi les 55 reportages en compétition, « la crise en Irak et en Syrie et ses conséquences, avec l’afflux de réfugiés, est une dominante », a indiqué à l’AFP Aurélie Viel, la responsable de la programmation du prix organisé par la ville de Bayeux et le département du Calvados. Le Yémen, la Grèce, l’Ukraine, Gaza, la Turquie, l’Europe centrale, y sont également souvent évoqués. [Paris - Normandie] - Les réfugiés au coeur du 23e Prix Bayeux des correspondants de guerre. BAYEUX (NORMANDIE). La détresse des réfugiés, venus de Syrie, d’Irak ou d’ailleurs, sera au coeur du 23e Prix Bayeux-Calvados de correspondants de guerre qui s’ouvre lundi pour une semaine dans cette ville normande proche des plages du Débarquement.

Parmi les 55 reportages en compétition, « la crise en Irak et en Syrie et ses conséquences, avec l’afflux de réfugiés, est une dominante », a indiqué à l’AFP Aurélie Viel, responsable de la programmation du prix organisé par la ville de Bayeux et le département du Calvados. Le Yémen, la Grèce, l’Ukraine, Gaza, la Turquie, l’Europe centrale, y sont également souvent évoqués. [Amnesty International] - Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre du 3 au 9 octobre 2016. Amnesty International est partenaire de la 23ème édition du Prix des correspondants de guerre Bayeux-Calvados du 3 au 9 octobre 2016.

Sur une semaine, le festival rassemble médias français, étrangers et grand public pour ouvrir une fenêtre sur l'actualité internationale à travers des expositions, des soirées thématiques, des projections, un salon du livre, un forum media ou des actions auprès des scolaires. Pour la deuxième année, Amnesty International parraine le Prix Télévision qui sera remis lors de la soirée de clôture, le 8 octobre 2016. Cet événement propose de faire le point sur l’actualité de l’année écoulée et de découvrir les reportages lauréats du Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre 2016. Le festival est une compétition internationale de premier plan qui entend rendre hommage au travail des grands reporters qui prennent toujours plus de risques pour rendre compte de la violence du monde. 10 reportages sélectionnés par un jury de journalistes.

[La Renaissance - Le Bessin] - Prix Bayeux-Calvados : une série d'expositions photos à travers la ville. Expérience sonore avec France Inter Cette exposition veut répondre à un pari : « Donner à voir du son », détaille Jean-Marie Porcher (France Info), commissaire de l’exposition. Une initiative visant à présenter au public le travail des reporters de guerre et le parcours du son dans les reportages radio sur les terrains de conflits. À travers quelques exemples précis (Gaza, Irak, Iran, Libye, Centrafrique), « nous allons montrer la construction d’un reportage, son évolution, analyser les choix des journalistes… » À l’Hôtel du Doyen, tous les jours du 3 au 9 octobre.

Les week-ends du 10 au 30 octobre, de 10 h à 12 h 30 et de 14 h à 18 h. [La Renaissance - Le Bessin] - Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre : deux lycéens partent pour Beyrouth au Liban. Ce voyage s’inscrit dans le cadre d’un partenariat inédit entre le Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre et l’Agence Française du Développement (AFD). Chlore Ancquetil, en terminale littéraire au lycée Chartier, et Benoit Flambard, en bac pro routier à Arcisse de Caumont, se disent « impatients » de s’y rendre.

Une aventure humaine Leur périple sera encadré et financé par l’AFD. Il va être l’occasion, pour eux, de découvrir un pays dans lequel la « situation est moins bonne qu’en France », indique Benoit Flambard. « C’est un voyage exceptionnel » qui restera, avec certitude, comme un événement marquant de leur vie. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. Deux lycéens deviennent reporters au Liban. Sur le quai de la gare, ce mardi 27 septembre 2016, Benoît Flambard n’est pas stressé pour deux sous. Cet élève en bac pro routier du lycée Arcisse-de-Caumont va pourtant vivre quatre jours bien loin de l’ambiance scolaire. Avec Chloé Anquetil, une élève d’Alain-Chartier, il attend le train qui va le mener vers Paris.

" Arrivés à la gare Saint-Lazare, nous serons pris en charge, emmenés en taxi vers l’aéroport et ce soir vers 18 h, nous atterrissons à Beyrouth. " Un emploi du temps peu ordinaire, pour ces deux lycéens bayeusains qui vont voyager en première classe, de Bayeux, jusqu’au Liban. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. Les deux lycéens sont devenus reporters au Liban. [La Renaissance - Le Bessin] - Deux lycéens sont allés à la rencontre des réfugiés syriens. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. Un reporter répond aux questions des lycéens. [Normandie Magazine] - Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre. [Normandie Actu] - Prix Bayeux-Calvados des correspondants de guerre, en Normandie. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. 2 300 lycéens normands rencontrent des reporters.

[Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. Une expérience sonore avec France inter. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados. Le programme complet du 3 au 9 octobre. [Ouest-France] - Prix Bayeux-Calvados : l’exposition en plein air s’installe [VIDÉO] [France 3] - Les lycéens donnent le coup d'envoi du Prix Bayeux-Calvados. [Paris Match] - Bayeux honore le courage des correspondants de guerre.