background preloader

Dév éco en Normandie

Facebook Twitter

Plus de 200 acteurs de l’économie sociale et solidaire réunis au Havre à l’initiative de la Région Normandie et de l’Etat - La Région Normandie. Hervé Morin, Président de la Région Normandie et Nicolas Hesse, Secrétaire Général pour les Affaires Régionales ont réuni, ce jour, à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime au Havre, en présence de Sophie Gaugain,1ère Vice-Présidente de la Région en charge de l’économie et de Lynda Lahalle, Conseillère régionale déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire, plus de 200 représentants de l’économie sociale et solidaire (ESS) de Normandie.

Plus de 200 acteurs de l’économie sociale et solidaire réunis au Havre à l’initiative de la Région Normandie et de l’Etat - La Région Normandie

L'ESS participe à la performance économique au cœur de la stratégie régionale. Elle fera partie intégrante du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation, le SRDEII. Commission Permanente de la Région Normandie. La Commission Permanente de la Région Normandie s’est rassemblée lundi 8 février 2016, au conseil régional à Rouen, sous la présidence d’Hervé Morin, pour examiner plus d’une centaine de dossiers.

Commission Permanente de la Région Normandie

On peut notamment retenir : Intervention économique : signature des conventions avec les Départements En attendant la mise en œuvre du Schéma Régional de Développement Economique, d’Innovation et d’Internationalisation (SRDEII) et afin d’éviter une rupture qui serait préjudiciable pour le développement des entreprises normandes, la Région Normandie a décidé de signer des conventions avec chaque Département afin que ces derniers puissent poursuivre temporairement leurs actions en faveur du développement économique.

Hervé Morin annonce "une politique régionale stratégique et volontariste pour accompagner le développement des filières économiques locales" A La Chapelle-Réanville, le président de Région souhaitait échanger sur les grandes orientations stratégiques en matière de développement économique et sur les modalités du soutien de la Région.

Hervé Morin annonce "une politique régionale stratégique et volontariste pour accompagner le développement des filières économiques locales"

Cette rencontre marque le lancement des travaux engagés par la Région Normandie avec les grandes filières stratégiques afin de favoriser l’accélération de leur développement. Il s’agit d’adapter les outils de l’action publique au service de l’économie régionale et de bâtir un programme pluriannuel portant sur la recherche, l’innovation, l’investissement, la formation et l’exportation. Des contrats d’objectifs seront signés pour une durée de trois ans avec chacune des filières stratégiques normandes. Lancement de la concertation pr l'élaboration du SRDEII & du SRESRI de la @RegionNormandie pr une éco conquérante.

Normandie. Les discussions s'engagent entre la région et les intercommunalités - Normandie - Le Journal des entreprises. Normandie.

Normandie. Les discussions s'engagent entre la région et les intercommunalités - Normandie - Le Journal des entreprises

Les discussions s'engagent entre la région et les intercommunalités La région Normandie et les intercommunalités entament les discussions sur l'élaboration du futur schéma régional qui devra organiser les périmètres d'action de chacun dans le champs du développement économique. Si la réforme territoriale, qui a porté sur les fonts baptismaux la nouvelle Normandie réunifiée, a placé la région en chef de fil du développement économique sur le territoire, elle n'en a pas pour autant privé l'échelon intercommunal de toute marge de manœuvre dans ce domaine.

Hervé Morin lance la concertation pour l’élaboration des orientations de la Région pour le développement et de la recherche - La Région Normandie. La 1ère Conférence Régionale de l’ESS fait le plein ! NORMANDIE XXL - Le magazine économique sur internet. Collectivités.

NORMANDIE XXL - Le magazine économique sur internet

L’ESS : Economie Sociale et Solidaire, représente 11% des emplois salariés de la Région avec 117.000 etp (équivalent temps plein) et se présente comme une économie innovante et résiliente. Aussi Hervé Morin a-t-il choisi de lui appliquer sa méthode de co-construction qui consiste à regrouper les acteurs pour élaborer les programmes d’actions comme il le fait pour l’apprentissage, l’agriculture, les lycées… Le 2 juin, au Havre, à l’Ecole Nationale Supérieure Maritime, ce sont 230 personnes qui étaient rassemblées autour de Président de la Région et de Nicolas Hesse le secrétaire général du SGAR (la préfète Nicole Klein étant retenue par la visite de Bernard Cazeneuve).

Sophie Gaugain, 1ère Vice-Présidente de la Région en charge de l’économie et Lynda Lahalle, Conseillère régionale déléguée à l’Economie Sociale et Solidaire) suivent aussi ce dossier, ainsi que plusieurs autres conseillers régionaux. Une forme d’économie en plein essor Une monnaie normande pour 2018. Accueil - Une stratégie pour une économie normande conquérante. Hervé Morin lance la concertation pour l’élaboration des orientations de la Région pour le développement et de la recherche. Région-Interco : le nouveau couple du développement économique normand.

« Intercommunalité et développement économique, la nouvelle donne ».

Région-Interco : le nouveau couple du développement économique normand

Tel était le thème de la journée de travail qui a rassemblé près de 200 représentants des intercommunalités de Normandie, aujourd’hui, au Grand Forum de Louviers, à l’invitation de l’AdCF (Assemblée des Communautés de France), avec l’appui de l’Agglo Seine-Eure. La loi Notr (Nouvelle organisation territoriale de la République) donne aux régions la responsabilité des orientations en matière de développement économique. Mais les régions ne pourraient rien faire sans les intercommunalités. « Le nombrilisme territorial n’a plus cours. C’est l’action collective qui est gage de succès »

Tribune 25/02/2016par Le Courrier © A.

« Le nombrilisme territorial n’a plus cours. C’est l’action collective qui est gage de succès »

Leligny « Tous les départements ne s'arcboutent pas pour s’opposer aux régions ! », lance aujourd'hui Alain Lambert en réponse au président des régions de France, Philippe Richert, dans une tribune que publie Le Courrier des maires. L’Eure et l’Orne ensemble pour conjuguer leurs forces. – Alain Lambert. Eure : les économies au cœur du premier budget départemental de Sébastien Lecornu (LR) Le premier budget présenté hier par le nouveau et jeune président du conseil départemental de l’Eure, Sébastien Lecornu (29 ans, LR), a suscité quelque émoi dans les rangs de l’hémicycle ébroïcien, quand bien même l’opposition de gauche, toujours divisée, affichait les mêmes arguments pour tenter de l’étriller. « C’est dans un contexte financier compliqué marqué par une baisse de 10 M€ (9 %) des dotations de l’État, une forte hausse des dépenses sociales [dont le fameux RSA, Ndlr] et une chute de l’épargne brute (30 000 € par jour depuis fin 2011) que nous avons bâti ce budget.

Eure : les économies au cœur du premier budget départemental de Sébastien Lecornu (LR)

Mais les efforts d’économies que nous faisons permettent de maintenir notre investissement et de ne pas augmenter les impôts. Sans plus », rappelle volontiers Sébastien Lecornu. « Petite victoire » Foncier, voitures, personnels : « Les charges à caractère général ont diminué de 15 %, passant de 28 M€ à 23 M€ par exemple. . « budget d’austérité et pas gonflé... » G. Les cinq priorités en 2016. La nouvelle dynamique normande : des atouts dans la Manche (2/3) Philippe Bas : « Le Sénat fera de ce projet de loi un texte de décentralisation, ce qu’il n’est pas »

Réforme territoriale 09/12/2014par Aurélien Hélias © VisualPressAgency A la veille de l'examen du rapport sur le projet de loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (« Notre ») par la commission des lois, son président, Philippe Bas, livre au Courrier des maires les amendements que le Sénat souhaite apporter au texte.

Philippe Bas : « Le Sénat fera de ce projet de loi un texte de décentralisation, ce qu’il n’est pas »

Transfert des routes, des collèges, pouvoirs économiques des régions, seuil de population des intercommunalités… le sénateur UMP de la Manche dévoile les intentions de la Haute chambre et s'offusque de la procédure accélérée imposée par le gouvernement. Cet article fait partie du dossier: Loi Notre : une autre architecture territoriale voir le sommaire Courrierdesmaires.fr. Philippe Bas. Pascal Martin (Seine-Maritime), pour un département encore acteur de l'économie locale. Assemblée des départements de France 29/07/2015par Aurélien Hélias © CG-Seine-Maritime.

Pascal Martin (Seine-Maritime), pour un département encore acteur de l'économie locale

ADF com%20eco%2017sept%202015 1e%20partie. En Normandie, les cinq Départements et la Région s'unissent pour créer le G6 normand. Le monde a le G20, la Normandie a désormais son G6. Vendredi 22 janvier 2016, à l’Hôtel du Département de Seine-Maritime, à Rouen, les cinq présidents de Département normands, Pascal Martin (Seine-Maritime), Sébastien Lecornu (Eure), Jean-Léonce Dupont (Calvados), Alain Lambert (Orne), Philippe Bas (Manche) et le président de la nouvelle Région Normandie, Hervé Morin, se sont réunis pour lancer cette structure informelle.

Cette démarche de rassemblement avait été initiée en 2015 après les élections départementales, qui avaient vu les cinq Départements se retrouver à droite, après le basculement de l’Eure et la Seine-Maritime. Elle se poursuit en accueillant la Normandie réunifiée, remportée par Hervé Morin (UDI). « Nous faisons aujourd’hui ce que nous avons dit pendant la campagne des Régionales », a rapporté Hervé Morin. Mutualisation des moyens C’est un grand plaisir d’accueillir pour la première fois ce G6, qui prend la suite du G5, a déclaré Philippe Martin. Deuxième G6 normand : vers des collectivités interconnectées et le retour de la Coutume normande ! Les présidents normands se sont retrouvés à l’Hôtel du Département à Alençon vendredi 22 avril. Lors de cette deuxième réunion du G6 Normand, les exécutifs territoriaux ont mis à pied d’oeuvre une feuille de route commune avec une déclinaison positive pour chaque territoire.

Par des projets soudés, des partenariats et des mutualisations renforcées, les cinq Départements et la Région veulent “se tourner entièrement vers une cohérence politique et la recherche d’efficacité des politiques publiques locales”. ► Pour une coutume normande Le G6 met en place une coutume normande, répondant à un esprit de liberté contractuelle, pour développer le territoire et simplifier la vie des Normands avec leurs administrations départementales et régionales.

Une référence au système légal apparu en Normandie au Xème siècle. Elle répond notamment aux principes suivants :