background preloader

DEBATS EDUCATION

Facebook Twitter

Pilotage et lavage de cerveau. J’écoute attentivement toutes les interventions dans les réunions de concertation, même celles qui font sans complexe le panégyrique des politiques destructrices des années précédentes, et même celles de certains syndicats d’enseignants qui tentent de dissimuler leur conservatisme dans des plaidoiries pour le saint savoir découpé en tranches.

Pilotage et lavage de cerveau

Flipped - Jacques Cool on Diigo. Apprentissage par enquête et Pédagogie inversée. «C’est le rôle de la prospective que de ne pas minimiser les tensions et les dangers futursau nom d’un optimisme de convention.

Apprentissage par enquête et Pédagogie inversée

Mais l’anticipation se veut aussi une incitation à l’action. En cela, elle ne saurait non plus céder au pessimisme.»Vers les sociétés du savoir, Rapport mondial de l’UNESCO, 2005. Le collectif "Les déchiffreurs" veut les vrais chiffres de l'éducation. Évaluation par compétences est-elle juste ? Par François Jarraud L'évaluation des compétences par les enseignants est-elle juste ?

évaluation par compétences est-elle juste ?

La question est posée par la Direction des études et prospectives (DEPP) du ministère de l'éducation nationale dans un petit ouvrage sur "les élèves, connaissances, compétences et parcours". La Depp ne fait pas que poser la question de la qualité de l'évaluation. Elle a aussi demandé aux enseignants les objectifs poursuivis pour certaines compétences et obtenu des réponses... intéressantes. Le Comité n'a pas encore rendu sa copie. Justice, efficacité, hospitalité, trois défis pour l'Ecole. Par Eirick Prairat Professeur de sciences de l’éducation à l’université de Lorraine, auteur d'un ouvrage sur l'autorité éducative, Eirick Prairat est bien placé pour évoquer l'évolution du métier enseignant et à travers lui celle de l'Ecole.

Justice, efficacité, hospitalité, trois défis pour l'Ecole

Pour lui, " il y a urgence aujourd’hui à revitaliser le sens profond de l’institution scolaire, l’école est certes un lieu de formation mais elle est aussi et surtout une instance au service de l’émancipation des hommes". Il fixe trois objectifs à cette réforme : justice, efficacité, hospitalité. Dans ses voeux Nicolas Sarkozy a mis le métier enseignant dans les questions de la campagne électorale. Améliorer la pédagogie, un enjeu mondial, Actualités. Intelligences Multiples : présentation.

Présentation Parmi les nombreuses grilles d'intelligences qui ont été élaborées, la théorie des Intelligences Multiples d'Howard Gardner a le mérite d'être particulièrement simple à comprendre (car parlant bien à l'intuition) et pratique à utiliser dans une quelconque situation d'apprentissage.

Intelligences Multiples : présentation

« Evaluer par compétences » = « Evaluer par Items ou objectifs » ? 12novembre2011.

« Evaluer par compétences » = « Evaluer par Items ou objectifs » ?

« La formation initiale des enseignants de langue : état des lieux et perspectives » La formation initiale des enseignants, état des lieux et perspectives : le point de vue de Jean-Louis AUDUC. Génération Internet et médias sociaux : l’éducation déstructurée. Si l’école n’arrive pas à intégrer les technologies de l’information et de la communication (TIC), ces dernières sauront intégrer l’éducation, estime François Guité, enseignant d’anglais au secondaire.

Génération Internet et médias sociaux : l’éducation déstructurée

Il connaît bien les médias sociaux : blogue, Twitter, Facebook, ressources pédagogiques en ligne, il est présent sur la toile depuis de nombreuses années. Il a récemment partagé son expérience dans le cadre des activités du Consortium régional de recherche en éducation (CRRE). François Dubet :"Le cancre poétique a disparu de l'univers scolaire" - PortLeucate. A l’heure de la finale mondiale de rugby, François Dubet donnait conférence et la salle était comble. La concurrence était rude mais la déception n’était pas de mise. En deux heures le sociologue a dressé un portrait détonant de l’école telle qu’elle ne peut plus être et telle qu’elle pourrait devenir. Pour une école vraiment démocratique.

LE MONDE | • Mis à jour le | Par François Dubet, sociologue, professeur à Bordeaux-II et directeur d'études à l'EHESS, auteur de nombreux ouvrages notamment sur l'école Faut-il créer 60 000 postes dans l'éducation nationale ?

Pour une école vraiment démocratique

Pour le moment, cette question annonce le ton de la campagne électorale: démagogie contre rigueur, dit la droite, investissement d'avenir contre sacrifice des nouvelles générations, dit la gauche. La dispute est abandonnée aux experts en finances publiques alors qu'il faudrait d'abord se demander à quelles conditions ces 60 000 postes pourraient améliorer très sensiblement la qualité de notre école. Livre blanc: La systématisation des apprentissages informels. Livre Blanc: La systématisation des apprentissages informels Comment favoriser l'occurrence des apprentissages informels ?

Livre blanc: La systématisation des apprentissages informels

Quels outils et quelles pratiques d’apprentissage informel ont cours ? Qu'induisent ces nouvelles pratiques ? Ou ne serait-ce pas plutôt les pratiques sociales qui incitent à l'intégration de ces outils dans les institutions ? Bloc-notes de Philippe Meirieu. Rentrée 2012 "Quelle refondation ?

Bloc-notes de Philippe Meirieu

" Entretien avec Philippe Meirieu publié dans la revue La Classe Cliquez ici pour obtenir le texte en PDF La Classe : M. Faut-il abolir les notes ? Pourquoi prendre soin de ses enseignants ? «10 % à 15 % des écarts de résultats constatés en fin d’année entre élèves s’expliquent par l’enseignant auquel l’enfant a été confié. Depuis quatre décennies, un ensemble de recherches menées dans le domaine de l'éducation a pu confirmer l'intuition de nombreux parents : les progrès de leurs enfants dépendent de manière significative du talent et des compétences de leurs professeurs. » Le Centre d'analyse stratégique vient de publier sa note d'analyse n°232 «Que disent les recherches sur l’“effet enseignant” ?»

(.pdf) Démocratisation scolaire : Les inégalités d’apprentissage, par Élisabeth Bautier et Patrick Rayou. Professeurs à l’université de Paris-VIII-Saint-Denis, É. Bautier et P. Rayou proposent dans cet ouvrage un retour synthétique sur les résultats de diverses enquêtes sur les processus d’apprentissage menées dans leur équipe de recherche dionysienne (ESCOL), à tous les niveaux du système éducatif, de la maternelle à l’université. Ces « morceaux choisis » illustrent la cohérence d’une perspective consolidée depuis une vingtaine d’années autour de quelques idées fortes : en amont de l’investissement ou du rejet de l’école, il y a parmi les élèves quatre types de « rapports aux savoirs » ; inégalement favorables aux apprentissages, ces différents rapports au savoir sont tous au cœur de leur « expérience scolaire » ; le « métier d’élève » qu’ils mettent souvent en œuvre en lieu et place de véritables « activités d’apprentissage » témoigne de fréquents « malentendus sociocognitifs » entre les exigences implicites des enseignants et ce qu’ils en comprennent.

Démocratisation scolaire : Enseigner dans le secondaire : regard d’un syndicaliste. Traitant des élèves en difficulté en SES, il apporte une contribution forte et novatrice à la compréhension du phénomène des apprentissages, de la difficulté scolaires, à leurs mécanismes, leurs raisons profondes, trop souvent ignorés quand ils ne sont pas cachés. Démocratisation scolaire : Dix idées reçues sur les élèves des classes populaires. Penser et repenser l'école. LangevinW.pdf (Objet application/pdf)

Untitled. Collège unique : pour Philippe Meirieu, il faudrait éviter de le « dépecer » Dans la "Lettre de l'Education" cette semaine (27 juin, n°709), Philippe Meirieu prend la parole pour s'exprimer sur les consé­quences de l'application, au monde de l'enseignement, d'"un libé­ra­lisme auto­ri­taire". Dans ce contexte, le col­lège unique est en péril. Philippe Meirieu dénonce la "mise en concur­rence des ensei­gnants, des établis­se­ments, des rec­teurs", "la fré­né­sie évalua­tive" qui gagne tout le sys­tème éduca­tif, et l'idée selon laquelle "la concur­rence engendre la qua­lité de ser­vice rendu". Dans ce contexte, le col­lège unique et son ambi­tion égali­taire se situent difficilement. Pour Philippe Meirieu, ce der­nier est clai­re­ment en train d'être "dépecé". Il recon­naît que le "col­lège est le maillon faible du sys­tème éduca­tif" et observe que les pour­fen­deurs du col­lège unique s'engouffrent dans cette faille pour ten­ter de le démanteler.