background preloader

SP60 Gedusson

Facebook Twitter

La capacité d'autofinancement (CAF) : définition, calcul et intérêt. La capacité d’autofinancement désigne l’ensemble des ressources internes générées par l’entreprise dans le cadre de son activité qui permettent d’assurer son financement. Nous étudierons dans cet article de Compta-Facile la capacité d’autofinancement (CAF) : qu’est-ce que la capacité d’autofinancement ? Comment la calculer ? Pourquoi ? Comment interprêter une CAF ? 1. Dans le cadre de son activité, une entreprise doit financer plusieurs éléments : les investissements qui permettent d’assurer et de développer l’activité de l’entreprise,le remboursement de ses emprunts,le paiement des dettes fournisseurs, fiscales et sociales,le versement des dividendes aux associés… Le calcul de la capacité d’autofinancement permet donc de déterminer le flux potentiel de trésorerie dont dispose l’entreprise. 2.

Le calcul de la capacité d’autofinancement est le suivant : Capacité d’autofinancement (CAF) = produits encaissables – charges décaissables A. B. 3. Dettes financières / Capacité d’autofinancement. Le résultat courant avant impôt. En comptabilité, Le résultat courant avant impôt (RCAI) permet de mesurer l'impact direct de l'endettement de l'entreprise sur son activité et sa rentabilité économique sans prendre en compte les éléments exceptionnels (ex: les charges exceptionnelles comme le licenciement). La formule permettant d'obtenir ce résultat est la suivante: Résultat courant avant impôt = Résultat d'exploitation +/- Résultat financier. Le résultat courant avant impôt : Son calcul On peut le calculer avant ou après impôt. On parle de résultat courant (RC) si on inclut l’impôt sur les bénéfices dans le calcul. Le résultat courant avant impôts (RCAI) d'une société est la somme du résultat d’exploitation et du résultat financier.

Le calcul du résultat courant avant impôt est un indicateur de gestion particulièrement indispensable pour l'analyse de l'activité et de la rentabilité d'une entreprise. Le calcul du résultat courant avant impôts peut se faire à partir de plusieurs éléments : «qu'est-ce que le résultat net?» Excédent brut d'exploitation. L'excédent brut d'exploitation (EBE) d'une entreprise, également nommé bénéfice brut d'exploitation (en anglais : gross operating surplus, GOS), ou encore EBITDA[1]), est un solde intermédiaire de gestion.

Il correspond à la ressource d'exploitation (après paiement des cotisations sociales de personnel mais avant les dotations aux amortissements) dégagée au cours d'une période par l'activité principale de l'entreprise. L'excédent brut d'exploitation ne prend en compte que les produits et charges d'exploitation « décaissables », c'est-à-dire donnant lieu à un mouvement de caisse.

Les provisions et amortissements, et autres transferts d'un exercice à l'autre, ne sont pris en compte qu'au niveau du résultat d'exploitation. Ce terme est utilisé en comptabilité générale mais aussi en comptabilité nationale, où il s'applique à tous les secteurs institutionnels résidents. Description et usages[modifier | modifier le code] Certains financiers[Lesquels ?] Directement[modifier | modifier le code] Définition, calcul et utilité de la valeur ajoutée (VA)

La valeur ajoutée (VA) est un indicateur permettant de mesurer la richesse brute créée par une entreprise. Compta-Facile vous propose une fiche complète sur la valeur ajoutée : qu’est-ce qu’une valeur ajoutée ? Comment calculer une valeur ajoutée ? Quel est l’intérêt de calculer une valeur ajoutée ? Quels sont les ratios financiers calculés à partir de la valeur ajoutée ? 1. A. La valeur ajoutée (VA) est un indicateur financier qui exprime la création de richesse brute d’une entreprise ou l’accroissement de valeur qu’elle a généré, du fait de ses activités courantes. La valeur ajoutée sert à rémunérer les acteurs de l’entreprise, c’est-à-dire ceux qui participent à son fonctionnement : Les salariés (rémunérations),Les apporteurs de capitaux (dividendes),Les administrations (impôts, taxes et cotisations sociales). Le reliquat contribuera à enrichir l’entreprise elle-même.

B. Calcul de la valeur ajoutée à partir du résultat net Calcul de la valeur ajoutée à partir de la marge commerciale : 2. Production de l'exercice : définition et calcul - Ooreka. La production de l'exercice représente la totalité des biens et services produits au cours d'un exercice. Elle figure au crédit du compte de résultat, parmi les produits d’exploitation. Définition de la production de l'exercice et mode de calcul La production de l'exercice est égale à la production vendue, à laquelle on ajoute la production stockée et la production immobilisée. Si une société réalise des activités de différentes natures (commerciale, de service, etc.), la production de l’exercice correspond à la totalité de ces différentes productions. La production de l’exercice fait partie des soldes intermédiaires de gestion (SIG).

Ces derniers permettent de décortiquer la formation du résultat. La production de l’exercice représente, entre autres, l’activité industrielle d’une entreprise de transformation et les prestations produites par une société de services. Cette production traduit le volume d'activité de l'entreprise. Production de l’exercice : un bon révélateur. Marge commerciale : définition et calcul - Fiche pratique. Définition du mot Marge commercialeLa marge commerciale est le rapport entre le prix d'achat des marchandises et leur prix de vente. Cette donnée permet d'avoir une vision de la rentabilité de l'entreprise par l'analyse du coût de revient des produits vendus. Elle permet à une entreprise de se positionner par rapport à ses concurrents. Le calcul s'applique principalement aux sociétés de négoce et de distribution. La somme correspondant à la marge commerciale doit permettre à l'entreprise de financer les coûts de fonctionnement et de production.

Son taux est extrêmement variable selon les secteurs, de quelques pourcentages en grande distribution à 50% dans la production de produits manufacturés. Dans la grande distribution, lorsque l'on soustrait à la marge commerciale les coûts de distribution, on parle alors de marge nette. Marge commerciale : le calculMarge commerciale = CA HT (chiffre d'affaires hors taxes) - [coût d'achat HT + variation des stocks HT]