background preloader

Forteresses

Facebook Twitter

Paris à l'époque de Philippe Auguste, le mur, la ville, le quotidien. Lexique de termes militaires du Moyen Âge. Motte castrale. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Vous lisez un « article de qualité ». Pour les articles homonymes, voir Motte. Une motte castrale est un type particulier de fortifications de terre[Note 1] qui a connu une large diffusion au Moyen Âge[1]. Elle est composée d'un rehaussement important de terre rapportée de forme circulaire, le tertre. Il existe plusieurs formes d'édification de ces ouvrages, souvent appelés à tort « motte féodale », dans toutes les régions d'Europe. La plupart du temps le tertre était entouré d'un fossé[2], le sommet étant occupé par une forte palissade.

Le conflit d'intérêts entre les propriétaires fonciers (l'aristocratie et le clergé) et les châtelains entraîne l'émergence du mouvement de la paix de Dieu qui aboutit à redéfinir la répartition des rôles dans la société médiévale. Caractéristiques des mottes castrales[modifier | modifier le code] Site de Belleperche BAGNEUX Allier, vue à partir du haut de la motte castrale Plan d'une motte castrale. Les chateaux forts. Histoire - Cinquième Les châteaux au Moyen-Age Pourquoi appelle-t-on les châteaux du Moyen Age des "châteaux forts" ? Le nom de "château fort" est apparu lorsque les châteaux ont cessé d'être utilisés comme des moyens de défense. En effet, ils se sont transformés, à l'époque moderne (XVe - XVIIe siècles), en lieux d'habitation luxueux, élégant et sans aucun rôle défensif.

Dès lors, du point de vue des heureux locataires d'un château "moderne", il était nécessaire d'ajouter un épithète au mot château pour désigner ceux, plus solides et moins élégants du Moyen Age : le mot "fort" était tout désigné ! A quoi sert un château ? Pendant le Moyen Age, l'insécurité règne. En temps normal, le château fort sert à loger le seigneur, sa famille, ses chevaliers vassaux, ses hommes d'armes et ses serviteurs. En temps de guerre, le château peut abriter les gens qui vivent autour du château comme les familles des hommes d'armes ou des serviteurs, les paysans des alentours, qui fuient les envahisseurs. Retour. Château fort. NedoitpasêtreconfonduavecChâteau. Un château fort (du latin castellum, d'où le terme de castellologie, l'étude des châteaux) est une structure fortifiée essentiellement construite et habitée par la noblesse au Moyen Âge en Europe, au Moyen-Orient et en Asie.

Les chercheurs actuels débattent sur ce que recouvre le terme de château fort, mais le considèrent généralement comme « le lieu de résidence fortifié d'un détenteur du droit de ban, à l'origine d'une circonscription territoriale, mandement, châtellenie ou bourg », c'est-à-dire la résidence fortifiée privée d'un noble ou d'un seigneur. Cette définition le distingue ainsi d'un palais qui n'était pas fortifié, d'une fortification qui n'était pas la résidence d'un noble ou d'une ville fortifiée ou d'une citadelle qui étaient une défense publique.

Néanmoins, il y a beaucoup de similitudes entre ces différents types de construction. Description Histoire Origine CastrumromainàAmbleside En Europe, les oppida se sont développés au IIe siècle av. Evolution de la construction d'un château-fort. Paradoxalement, les châteaux n'ont été qualifiés de "forts" qu'au XIXe : cela allait de soi à l'époque ! Les fonctions du château-fort Le château-fort cumule plusieurs fonctions : c'est un lieu d'affirmation du pouvoir pour le seigneur : il a une fonction ostentatoire car plus le bâtiment est imposant et plus il est doté de moyens de défenses exagérés dans leur forme ou leur nombre, plus le seigneur impressionne et affirme sa puissance.

Il assoit ainsi son rang notamment face aux châtelains voisins ou aux paysans qui en dépendent. Les évolutions dans le temps Fin du XII et XIIIe siècle : c'est l'époque des forteresses, notamment sous l'impulsion de Philippe Auguste et de Richard Coeur de Lion. Les éléments caractéristiques du château-fort Le grand principe de défense réside dans l'échelonnement des défenses, pour prolonger la résistance si un premier ouvrage cède. Les châteaux-forts aujourd'hui Les châteaux-forts que l'on voit aujourd'hui, vieux parfois de près de 1000 ans, sont : Projet Châteaux. Historique des fortifications - de l'antiquité au moyen-âge. Avec les temps historiques apparaît la guerre, et avec celle-ci la nécessité d'armer les hommes et de fortifier certains lieux. L'idée de fortification est corrélative au fait de possession, et à toutes les époques les peuples en ont fait usage pour défendre leurs personnes, leurs biens, leurs territoires.

La fortification a eu ainsi longtemps un rôle de protection. Avce le temps s'est dégagé un rôle d'interdiction, avec des forteresses dont le rôle était de garder des points stratégiques, comme des voies de communications. Vauban disait d'ailleurs que les places donnaient "le moyen de tirer la guerre en longueur". A l'époque moderne et la guerre de manoeuvres, les fortifications perdirent leur rôle central, car c'est à la bataille qu'on demandait la décision, et que de plus avec l'allégement des matériels on pouvait les masquer sans affaiblir outre mesure les effectifs ou les contourner sans trop de difficultés. Romains: les fortifications romaines ont un rôle purement militaire. Petit Lexique d'Architecture Médiévale. Abaque :Tablette formant la partie supérieure d’un chapiteau ou d’une colonne.

Abbatiale :Eglise d’une abbaye. Abbaye :Monastère d’hommes ou de femmes qui est dirigé par un abbé ou une abbesse. Abside :Partie demi-circulaire d’une église, derrière l’autel.Durant le Haut Moyen Age, le clergé se range dans l’abside de la cathédrale et le siège de l’évêque y est disposé. Accolade :Elément d’architecture, horizontale et décoratif. Alcôve :Dans une chambre, l’alcôve est un renfoncement qui reçoit un lit de parade ou de repos. Allège :Pan de mur situé sous une fenêtre.

Baie :Ouverture fermée ou non d’une façade (arcade, fenêtre, porte). Campanile :Clocher à jour ou tourelle. Demi-croisée :Baie à une traverse de pierre. Echauguette :Guérite placée en surplomb sur une muraille fortifiée ou une tour. Faîtage :Pièce maîtresse de charpente reliant horizontalement l’angle supérieur des fermes et sur laquelle s’appuient les chevrons. Rampant :Partie supérieure et incliné d’un mur pignon. Glossaire chateaux-forts. A. Richard naît le 8 septembre 1157 à Oxford, au palais de Beaumont, mais, dès la naissance de son frère Jean en 1167, il va vivre à la cour de sa mère à Poitiers, où il fréquente des poètes, il est initié aux arts, il parle la langues d’oc (le limousin), la langue d’oil (le français) et le Latin, ainsi qu'à la chevalerie et aux arts guerriers.

A 11 ans, il est intronisé duc d'Aquitaine. En 1173, Aliénor réussi à convaincre ses fils, Henri, Richard et Geoffroy, à prendre les armes contre leur père. Malgré quelques actions d'éclats, comme la prise de Rouen, les trois frères sont défaits en 1174, et Aliénor est faite prisonnière par son époux! En 1183, son frère aîné Henri le Jeune, meurt à l'âge de 27 ans, laissant Richard héritier du trône d’Angleterre. Le 6 juillet 1189, Henry II meurt, le 20 juillet Richard est intronisé duc de Normandie, dans la cathédrale de Rouen, puis Roi d'Angleterre, le 3 septembre à Westminster.

De retour en Angleterre, il fit la paix avec son frère, Jean. Panorama de l’archéologie castrale en France. 1On ne saurait se livrer, en cette année 2009, à quelque réflexion que ce soit sur l’archéologie du château en France sans évoquer le cinquantenaire de la création du Centre de recherches en archéologie médiévale de Caen par le doyen Michel de Boüard. Lui qui a le plus précocement contribué à asseoir la reconnaissance académique de l’archéologie médiévale française était dans le même temps l’archéologue du château de Caen, de Doué-la-Fontaine... Une approche réellement archéologique, dans ses objectifs et ses méthodes, des châteaux et sites fortifiés était alors entièrement à construire.

Et c’est bien ce à quoi se sont consacrés Michel de Boüard et l'équipe de Caen durant les décennies 1960-1970. C’est le même qui créa en 1971 la revue Archéologie médiévale, dans l’esprit de la revue britannique Medieval Archaeology, et institua en 1962 le Colloque international de castellologie “ Château Gaillard ”, consacré à l’histoire et à l’archéologie du château médiéval. Les premiers châteaux. ELEMENTS DEFENSIFS DES FORTIFICATIONS - Passion médiévale. Comment est-il fait???