background preloader

Amérique Centrale

Facebook Twitter

Les Découvertes Archéologiques: Une pyramide enterrée sur le site de Tiwanaku ? Des archéologues argentins affirment avoir découvert un repaire nazi dans la jungle. Capture d'une vidéo de l'équipe d'archéologues dirigée par Daniel Schavelzon, diffusée par le quotidien « Clarin ».

Des archéologues argentins affirment avoir découvert un repaire nazi dans la jungle

Des archéologues argentins pensent avoir découvert un repaire nazi secret dans la forêt du nord du pays, à la frontière du Paraguay. Il s'agit de trois structures de pierres maçonnées, à demi effondrées et rongées par la végétation. L'équipe, dirigée par Daniel Schavelzon, de l'université de Buenos Aires, y a découvert, au cœur du parc provincial de Teyu Cuare, des pièces allemandes datées de 1938 à 1944, de la porcelaine allemande et diverses inscriptions nazies. « Nous ne voyons aucune autre explication pour que quelqu'un ait investi les efforts et les moyens nécessaires pour construire ces structures, sur un site qui était absolument inaccessible à l'époque, isolé des communautés locales, avec des matériaux qui n'appartiennent pas à la tradition architecturale de la région », affirme Daniel Schavelzon au quotidien Clarin.

Signaler ce contenu comme inapproprié. Bienvenidos al INAH. Chactún: cité Maya retrouvée. Les archéologues ont découverte une cité Maya perdue qu'ils ont nommé Chactún, dans la Réserve de biosphère de Calakmul, au Mexique.

Chactún: cité Maya retrouvée

Ce site vient s'ajouter à la vingtaine de grands centres, dont Uxul, localisés jusqu'à présent par le projet de sondage archéologique du Sud-Est de Campeche. L'archéologue Ivan Šprajc devant les ruines de Chactun. A la recherche de cités perdues. Le Dr. Ivan Sprajc, leader de l'équipe menant à bien l'étude, et Nikolai Grube, épigraphiste, travaillent depuis 15 ans dans cette zone archéologique sous-étudiée de la culture maya. Le travail a été soutenu depuis sa création en 1996 par l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH) pour aider à combler lentement les lacunes dans la compréhension des anciens Mayas.

Seibal apporte de nouvelles informations sur les origines de la civilisation Maya. La civilisation Maya, bien connue pour ses temples raffinés, son système d'écriture sophistiqué, ses développements mathématiques et astronomiques, reste un mystère quant à ses origines.

Seibal apporte de nouvelles informations sur les origines de la civilisation Maya

Structure d'un ancien habitat trouvé à Seibal, Guatemala. Une nouvelle étude de l'Université de l'Arizona publiée dans la revue Science conteste les deux théories actuelles sur la façon dont cette civilisation a débuté. Elle suggère que ses origines sont plus complexes qu'on ne le pensait précédemment. Deux camps opposés en ce qui concerne les origines de la civilisation Maya. Le premier camp estime qu'elle s'est développée presque entièrement toute seule dans les jungles de ce qui est maintenant le Guatemala et le sud du Mexique. À Teotihuacan, un tunnel révèle les secrets du Serpent à plumes. Splendides découvertes à Teotihuacan, dans le tunnel sacré des Dieux. TRÉSOR.

Splendides découvertes à Teotihuacan, dans le tunnel sacré des Dieux

Les archéologues mexicains sont-ils en train d’atteindre la tombe tant recherchée des Seigneurs de la Cité des Dieux, à Teotihuacan ? La découverte de ces deux incroyables sculptures vieilles de deux millénaires environ pourrait le laisser présager. Elles viennent d’être mises au jour à 18 mètres de profondeur dans le tunnel sacré de la pyramide du Serpent à Plumes, -el Serpiente emplumado-, le prestigieux monument du 1er siècle de notre ère dédié à Quetzalcoatl, la divinité tutélaire de Teotihuacan (voir Sciences et Avenir numéro 805 de mars 2014 ; voir aussi notre précédent article sur le site web de S. et A.).

Crédit Sergio Gomez/Inah. "INTERMÉDIAIRE". 70.000 "offrandes" ont déjà été exhumées à Teotihuacan "Nous pensions terminer ces travaux cette année, mais devant l’ampleur des découvertes nous devrons les poursuivre encore l’an prochain". Un mini robot découvre des chambres sous la pyramides de Quetzalcoatl à Teotihuacan. Un petit robot a découvert trois anciennes pièces qui se cachaient sous le célèbre temple du Serpent à plumes, Quetzalcoatl, près de la Pyramide du Soleil au Mexique.

Un mini robot découvre des chambres sous la pyramides de Quetzalcoatl à Teotihuacan

Le mini robot devant l'entrée du tunnel. (Credit: Reuters) Le temple fait partie du site archéologique connu sous le nom de Teotihuacan ("Cité des Dieux"), qui est bien connu pour ses nombreux bâtiments et pyramides. Le robot, long de 90cm, nommé Tlaloc II-TC, a été descendu dans un tunnel inexploré vieux de 2000 ans. Il avait été découvert lorsque de fortes pluies avaient révélées un trou dans le temple en 2003. Les archéologues de l'Institut national d'anthropologie et d'histoire (INAH), impliqués dans le projet "Tlalocan, Route sousterraine", espéraient trouver au moins une chambre à la fin du tunnel. Les chercheurs pensent que cette découverte pourrait apporter de nouvelles informations sur d'anciennes cérémonies, comme les enterrements.

C'est en 2009 que les fouilles ont commencé à rejoindre le tunnel. Découverte d'un sanctuaire dédié au dieu de la mort Mictlantecuhtli à Tehuacan. Un ancien bouclier à plumes découvert dans un temple Moche. Caché dans une partie scellée d'un ancien temple péruvien, les archéologues ont découvert un bouclier à plumes vieux de 1300 ans.

Un ancien bouclier à plumes découvert dans un temple Moche

Fabriqué par le peuple Moche, l'artéfact rarissime a été trouvé face contre terre sur une surface en pente qui avait été transformée en un banc ou un autel sur le site de Pañamarca. Les chercheurs ont découvert un bouclier à plumes, datant de 1300 ans, en partie scellé dans un ancien temple au Pérou. A l'origine, le bouclier devait avoir plus de 100 plumes disposées en cercles concentriques. Photo: Lisa Trever, University of California, Berkeley Situé à proximité de deux anciennes peintures murales, dont une représente un monstre surnaturel, le bouclier mesure environ 25 centimètres de diamètre et est fait à base de vannerie soigneusement tressée avec une poignée. [D'autres images concernant cette découverte]