background preloader

Pratiques des jeunes (Internet, RS...)

Facebook Twitter

Cyberharcèlement, marronnier de la rentrée scolaire. Elle est intéressante, cette vidéo réalisée par RTL-TVi qui, en évoquant la rentrée des classes, décrit le retour d'une pratique liée à la vie de groupe : celle du harcèlement[1]. Pas un média, de presse écrite mais aussi de radio ou de télé, ne peut se permettre de passer sous silence l'ouverture de l'année scolaire... mais tous cherchent à traiter du sujet de façon originale. C'est ce que l'on appelle en jargon médiatique : un marronnier. Ce sujet qui se reproduit à date fixe et qui semble incontournable comme entre autres, la Saint Nicolas, les fêtes de fin d'années, les départs en vacances... . Mais le traitement peut varier d'un support à l'autre. Il y a les classiques reportages qui abordent le sujet quelques jours à l'avance, quand un enseignant prépare son local et ses effets scolaires.

Il y a l'évocation du coût de la rentrée en regard du montant des allocations de rentrée qui sont souvent sujettes à réajustement... vers le haut ou vers le bas. Social Media Homework For This Year's College Students. Is your college-age son or daughter thinking about the impact of their social media skills to aid their future job search? They are probably not developing those skills if they are ‘minoring’ in beer pong or sorority parties. A Millennial’s social media skills are critical for their ability to transition from the classroom into the real world. College students need to begin their social media homework to help them pass the ultimate test of a job search and ultimately thriving in today’s economy. Whether you are a parent who has just dropped off your son or daughter at college, or you are a student sitting in your dorm room drinking a Natty Light, it’s time for you to pay attention to the ‘social’ skills that matter for internships or post-graduate employment.

The perception in the workplace is that Millennials and college graduates know how to use social media for business. Develop Your Public-Facing Social Media Profile LinkedIn Profile. Hide Your Personal Social Media Accounts. Les stars des médias créent des comptes twitter pour leurs nouveaux-nés. Le New York Magazine publie un article sur les pratiques surprenantes du microcosme des journalistes célèbres de la télé américaine: «Dans le monde incestueux des médias sur Twitter, les comptes d’enfants —créés, maintenus et animés par leurs parents— deviennent la norme, grâce, à part égale, à la fierté de leurs parents et à la paranoïa liée aux nouvelles technologies». publicité Darren Rovell, spécialiste du business sportif sur ABC News, 386.866 followers au compteur, explique ainsi dans le Daily Intelligencer: «C’était une stratégie simple. Avant d’annoncer son nom à des gens sélectionnés, j’ai enregistré le nom [de mon fils] sur Gmail, son point com et son twitter.

C’était juste un investissement en capital intellectuel» Dan Abrams, de l’émission Nightline sur ABC (51.867 followers), est aussi dans ce cas. «Ce sont des outils que je n’avais pas quand j’ai grandi. À lire aussi sur Slate.fr. Aux Etats-Unis, les parents inquiets de l'utilisation que font leurs enfants du smartphone. Parce que les enfants possèdent des smartphones de plus en plus jeunes, les parents voudraient garder un oeil sur la vie mobile de leur progéniture, comme le montre une étude américaine. Dans les foyers américains, l'usage des smartphones est très répandu. En effet, comme le révèle une étude américaine de l'USAMP, agence d'étude de marché pour l'opérateur mobile Zact, 64% des familles possèdent entre 3 et 6 appareils mobiles. Plus impressionnant encore, près de la moitié des enfants américains a un smartphone.

Deux tiers d'entre eux considèrent d'ailleurs que leur enfant est assez âgé pour détenir un smartphone. De ce fait, 58% des parents permettent à leur enfant de passer entre une et quatre heures par jour sur écran. Malgré cette utilisation massive des appareils mobiles chez les plus jeunes, les parents sont inquiets par le manque de confidentialité et la sécurité des données. En Effet, 64% des parents sont soucieux du temps que passe leurs enfants à envoyer des textos. Facebook nuirait-il à la santé des jeunes ? Certaines fréquentations sur les réseaux sociaux peuvent encourager les adolescents américains à adopter des comportements nocifs pour leur santé comme boire ou fumer, révèle une étude publiée mardi aux États-Unis.

L'enquête, dont les résultats paraissent dans l'édition en ligne du Journal of Adolescent Health du 3 septembre, conclut que les jeunes qui voient sur Facebook ou MySpace des photographies de leurs amis en train de fumer ou de boire de l'alcool auront plus tendance à eux-mêmes fumer ou boire de l'alcool. "Notre étude montre que les adolescents peuvent être influencés par les photos publiées par leurs amis" sur les réseaux sociaux, explique Thomas Valente de l'école de médecine Keck de l'université de Californie du Sud, principal auteur de ces travaux. Thomas Valente et son équipe ont étudié pour ce faire le comportement de 1 563 étudiants de l'établissement El Monte Union High School District, dans le comté de Los Angeles en Californie, entre octobre 2010 et avril 2011. Adolescents, se raconter sur Internet. 48% des 18-34 ans se connectent dès leur réveil à Facebook ! Adults vs. Teens: The Different Ways We Use Social Media | Jeff Hindenach.

Get Technology Newsletters: Teens and adults differ on a number of things, and social media is no different. According to a few recent studies by the Pew Research Center, adults and teens are split on which social networks they like to use. For example, way more teens use Facebook than adults do. Teens are also big fans of Twitter, while adults are bigger fans of Pinterest, Instagram and Tumblr. Not surprisingly, more teens are on social media than adults, although the data suggests that teens are more interested in the more established social networks than new networks like Tumblr and Instagram, which is surprising. Want to know more? Psychologie de l'adolescence. Comment grandir en temps de crise? Vaste question, à laquelle le psychiatre et psychanalyste de l'adolescent, Philippe Jeammet consacre un ouvrage en librairie depuis le 5 mars*. Interview. Mais oui, ils dévorent autre chose que des BD, des mangas ou Wikipédia! Oui, ils aiment les livres: mais toujours les mêmes, et rarement ceux que les parents et l'école souhaiteraient.

Récrire le film de sa vie: un fantasme aussi tentant que romanesque. Noémie Lvovsky, avec son Camille redouble, et d'autres avant elle courent ainsi après l'espoir de faire mieux et de changer ce qui aurait dû ne pas être. Alors que les jeunes sont de plus en plus stressés à l'école, nous serions bien inspirés de réfléchir à notre responsabilité de parents, et, surtout, aux moyens de faire baisser la pression. Renfrognés, insolents, désordonnés: les idées reçues sur les jeunes vont bon train. La psychiatre Marie Rose Moro vient de publier un ouvrage précieux à l'usage de tous les parents d'ados. Les réseaux sociaux sont-ils un danger pour les adolescents ? Si les réseaux sociaux, Facebook en tête, ont été largement adoptés par les adolescents, ceux-ci sont encore loin d’en maîtriser tous les aspects.

Pour rappel, en octobre 2012, Amanda Todd, jeune américaine de 15 ans se suicide suite au harcèlement dont elle est victime sur internet puis sur Facebook. Autre cas plus récent, celui d’Hanna Smith, jeune anglaise de 14 ans, harcelée quant à elle sur le réseau social Ask.fm et retrouvée pendue par sa sœur le 2 août. S’il est courant de condamner les réseaux sociaux en question et les dérives que ceux-ci entraînent, il s’agit là d’un faux débat.

De tout temps et depuis qu’internet existe, nous assistons à ces dérives qui ne sont pas dues à un mauvais fonctionnement mais bien à une mauvaise utilisation voire un détournement des fonctionnalités de base. Les adolescents sont une cible d’autant plus facile qu’ils ont encore une vision déformée des réseaux sociaux. En attendant, si vous souhaitez réagir, n’hésitez pas. Like this: J'aime chargement… The 18-34 Age Group Is The Most Easily Annoyed At Slow Social Response Times [STUDY] Teens: We Can Handle Online Privacy Ourselves. Generally, many teenagers figure out how to set up online privacy settings on their own, according to a study by the Pew Internet & American Life Project. However, about 70 percent of the teens — ages 12 to 17 — said that they have asked for advice at some point, predominantly from friends or family members, or they have sought it out online.

The survey, which was conducted in partnership with the Berkman Center for Internet & Society at Harvard, included interviews with 802 parents and their teenage children between July 26 and Sept. 30, 2012. Additionally, several in-person focus group interviews focusing on social media were conducted from February to April 2013 in Boston; Los Angeles; Santa Barbara, Calif.; and Greensboro, N.C. The report is the fourth in a partnership with the Berkman Center for Internet & Society at Harvard. According to the report: Here are more details: Twitter, nouveau terrain de jeux des adolescents. RÉSEAUX SOCIAUX - La pyramide des âges de Twitter change. Vous pensiez que ce réseau social était un repaire de journalistes, de technophiles, de célébrités et de politiques?

Plus seulement. Une nouvelle catégorie d'utilisateurs a fait de Twitter son terrain de jeux favori: les adolescents. Et tout le monde a pu s'en apercevoir cet été, lorsque l'actualité était plus faible et les "influenceurs" du réseau social étaient en vacances. De fait, parmi les sujets les plus commentés sur le site - les fameux Trending Topics ou TT - les grandes informations du jour ont côtoyé les noms d'idoles adolescentes (One Direction, Justin Bieber, Selena Gomez, Lady Gaga...), d'émissions de téléréalité ou encore des hashtags - les # que l'on place devant le thème de son tweet - sous forme de jeux comme #quandlejourdelarentréearrivera ou #CesPersonnesQui.

Les codes de Twitter évoluent à mesure que son audience rajeunit. Mes parents sont sur Facebook, je fonce sur Twitter Le grand exode a commencé. 41% of Teens Ask Parents for Online Privacy Advice. As teens continue to share personal information about their lives on the web, a new study suggests America's youth cares about their online privacy and is taking steps to make sure they are protected. Data conducted by the Pew Research Center revealed that although teens ages 12 to 17 tend to manage their privacy settings themselves, the majority (71%) have sought outside help at some point about how to do so. The most popular way for this group to get security tips is from their friends and peers (42%), but 41% have actually turned to parents for advice about how to keep their accounts safe.

"At first, the finding that 41% of online teens have asked for advice about online privacy from a parent seems surprising — particularly given that many teens are motivated to protect their privacy specifically from their parents," Amanda Lenhart, senior researcher and director of teens and technology at the Pew Research Center, told Mashable. Overall, Who do you ask for advice about online privacy? Teens Haven’t Abandoned Facebook (Yet) When we released our “Teens, Social Media and Privacy” report in May, one thread of news coverage focused on teens’ “waning enthusiasm” for Facebook. This theme surfaced during our focus group discussions with teens and stood in contrast to the excitement that was associated with newer platforms like Instagram and Twitter. We were not the first to suggest that teens were starting to diversify their social media portfolio, and as such, our report became part of a larger meme that swiftly declared Facebook’s imminent demise.

But sampling other items at the social media buffet is not the same as swearing off salad forever. As recent coverage has noted, our national survey data did not indicate a decrease in the total number of Facebook-using teens, even though the focus group findings suggest that teens’ relationship with Facebook is complicated and may be evolving. However, few of the teens we spoke with had actually abandoned the biggest social media site altogether. Broadcast Yourselfie: How teens use social media and why it matters to you. InShare179 If you want to know the future of technology and its impact on society study how younger generations interact with one another today. With the sting of a face palm, you’ll experience a sheer rush of humility as you realize that everything you thought you knew about tech is simply nascent compared to the sophistication of digital natives.

No matter how connected you are or how many followers or friends you have online, there’s a sense of artistry mashed together with counter intuitive behavior that just works. My advice to you is to study it.right.now. To help Pew Research Center published a new study that examines teens’ social media privacy management and overall behavior. A Crazy Little Thing Called Privacy If you think about it, Generation X and to some extent the older side of Generation Y, are the last to know privacy as it was. According to Pew, teens share more information about themselves on social media than ever before. 71% post their school name, up from 49%. Why? Au Japon, près d'un adolescent sur dix accro à Internet.

Pour près d'un collégien ou lycéen japonais sur dix, Internet est une drogue. C'est ce que révèle une étude conduite durant six mois par un institut rattaché au ministère de la santé auprès de 100 000 d'entre eux : 8,1 % souffriraient d'une dépendance aux échanges de messages, jeux ou autres activités en ligne. Autrement dit, ils seraient incapables d'arrêter sans y être forcés. Pour qualifier et quantifier ces cas extrêmes, les chercheurs ont posé une série de huit questions symptomatiques et défini la dépendance comme correspondant à une réponse positive à au moins cinq d'entre elles. Par exemple : "Avez-vous déjà mis en danger ou brisé des relations importantes avec des personnes à cause d'Internet ? ""Avez-vous échoué à réduire le temps passé en ligne ? " "C'est un gros problème que les jeunes qui devraient accumuler des expériences en découvrant le monde s'enferment sur Internet.

1 in 4 Young Adults Regret Social Media Posts [SURVEY] It's so easy to tweet, post or Instagram something in the heat of the moment. But sometimes, emotionally charged posts or questionable content can come back to bite you. That could be why a new survey finds about one in four young adults fear they'll get fired or turned down for a job by employers who see their more risqué social-media posts. Legal-information website FindLaw.com conducted a "demographically balanced" survey among 1,000 American adults, asking them questions about their behavior surrounding Twitter, Facebook, Instagram, Pinterest, Tumblr and other popular social platforms.

Among younger adults aged 18 to 34, 29% said they have posted a photo, comment or other personal information they fear could compromise their current or future job prospects. This concern is driving some to take down photos or posts: About 74% of 18- to 34-year-olds have removed something to avoid "negative reaction" from an employer or prospective employer. In Wake Of Teen Suicides, Ask.fm Faces A “Myspace” Problem. La génération Z n'est pas fan de Facebook.

Ask :le réseau social qui pose question. I'm 13 and None of My Friends Use Facebook. 4chan is trolling a dead teen's memorial page. Plus de 80 % des enfants inscrits sur les réseaux sociaux mentent sur leur âge. Des ados pas si accrocs que cela aux réseaux sociaux - Publié le Vendredi 19 Juillet 2013. Snapchat : le réseau social, centré sur le partage de photos instantané, qui monte.

80% des 15-24 ans adeptes de l’internet mobile. Ado et serial Twitteuse, Valentine est interviewée sur ses pratiques. Les jeunes français plus nombreux que la moyenne des jeunes européens à utiliser leur smartphone pour aller sur Internet. Internet mobile : percée et disparités. Une serial twitteuse de la génération Y ... son ITW ? un bijou ! Webfluenz_Research/documents/TeenIdolizationOnSocialMedia_WebfluenzCaseStudy.pdf.

Chiffres-clés : les réseaux sociaux et les jeunes. 91 % des ados connectés postent des données personnelles sur les réseaux sociaux. Jeunes, information, Internet. «It's complicated»: Les ados n'aiment plus Facebook, mais ils y restent. Will Tumblr Bring a Younger Audience to Yahoo! Sites? CHART OF THE DAY: Twitter Is Getting More Popular With Teens Who Want To Escape Their Parents On Facebook. Les ados postent de plus de plus en plus d'informations personnelles sur les réseaux sociaux. Les adolescents gèrent de mieux en mieux leur vie privée sur Facebook. Teens, Social Media, and Privacy. Vos cinq médias sociaux de gloire.

Pourquoi les ados se détournent-ils de Facebook (et pour aller où) Phénomène Facebook à l'école: du mot doux à l'intimidation | Olivier Parent | Société. Aidez-moi SVP : Site pour agir contre la cyberintimidation chez les jeunes. Are Teenagers Abandoning Facebook? [INFOGRAPHIC] Les ados sont-ils en train de deserter les réseaux sociaux ? 42% des adolescents ont des cyber-amis inconnus, Child Focus inquiet. Ces lycéens qui se déchaînent sur Facebook. Les réseaux sociaux en perte de vitesse chez les adolescents. Facebook, nouvelle porte d'entrée dans l'adolescence. Etude Ipsos : Comment séduire les jeunes en 2013? Dossier : Les réseaux sociaux et les jeunes. Ne dirait-on pas que les jeunes, nos enfants, les élèves, ne sont plus vraiment les mêmes ? Pratiques numériques médiatiques des jeunes, enjeux et perspectives.

Etu20130212-synthese-etude-digital-natives-janvier-2013.pdf (Objet application/pdf) La stratification sociale des pratiques numériques des adolescents | Mercklé | RESET - Recherches en Sciences Sociales sur Internet. Étude : l'usage d'Internet par les adolescents. Se valoriser sur les réseaux sociaux est devenu stratégique - Stages/jobs. Le paradoxe de l’information sur Internet. Résultat du sondage : "mes enfants, Facebook et moi" Se valoriser sur les réseaux sociaux est devenu stratégique - Stages/jobs. ADOS et RÉSEAUX SOCIAUX: Du contact au rendez-vous et au risque de maltraitance. Natifs digitaux : deux ou trois choses que je sais d'eux. Internet et médias sociaux : les grands chiffres 2012 - 2013.

Génération Y : Comment les jeunes utilisent Twitter ? Facebook et les adolescents : "déguisements" ? "rite d'épouillage" ? Usages internet adolescents. Informations : Culture numérique des jeunes. Les ados et la planète Internet. Les enfants sont des mutants : Comment le numérique transforme leur cerveau. L'information des jeunes sur internet : études, recherches et actions. Pratiques informationnelles informelles des adolescents. Facebook et travail: Des profils parfois embarrassants. Adolescents et numérique : Quelles sociabilités ? Mémoire de Master 2 par Gwénaëlle André, animatrice multimédia à Ploemeur (56)

Recherche d'emploi : 40 % des Français ont déjà effacé des données sur internet - Publié le Mardi 23 Octobre 2012. Apprendre à gérer son image sur internet : fiche pratique avec exercices. Les ados, community managers d’eux-mêmes « Ados 3.0. Quand #UneMère et #SonAdo tweetent : interview croisée « Ados 3.0. Facebook : « La parentalité prend tout son sens » L’art d’être parent à l’ère numérique. Comment les adolescents communiquent-ils entre eux avec les outils mobiles ?

Etude Jeunes Diplômés 2012. Les adolescents en manque de sommeil - La Parisienne. Les réseaux sociaux face au suicide des jeunes. Internet et les jeunes: désolé, ça se passe plutôt bien. Adolescents : la dépression Facebook. Le «sexting» conduit les adolescents à des conduites sexuelles à risque. Les adolescents sont accros aux SMS. Adolescents : Slut-shaming, le nouveau phénomène dangereux. Les adolescents sur Twitter, acte I : "C'est histoire d'être 'in'". Les adolescents sur Twitter, acte II : la mise en scène frénétique de soi. France : Les adolescents français migrent vers Twitter. Adolescentes franceses y Twitter » Gabriel Navarro. Guide Comprendre les pratiques des jeunes sur Internet pour créer une information de qualité.

Les technologies, outils de socialisation des ados?