background preloader

Pedagogie

Facebook Twitter

12 propositions pour remplacer "c'est bien". Les précautions à prendre avec les compliments Complimenter consiste à dire une formule d’appréciation positive sur un fait, une action accomplie, passée ou sur un état, sur la personne. Par exemple, affirmer qu’un dessin est joli,qu’un enfant est un bon garçon/ une bonne fille car il/ elle a fini son assiette,qu’un enfant est beau. Le compliment n’engage pas la discussion, peut avoir un côté enfermant, l’enfant se voit coller une étiquette. Certains psychologues mettent même en garde contre les compliments contre-productifs. A force de s’entendre dire qu’ils sont gentils/ beaux/ intelligents, les enfants peuvent ressentir de la pression et se dire : « Si j’ai une mauvaise note, je serai moins aimé(e) ».

Les enfants peuvent même devenir dépendants des compliments, ne plus être capables d’agir sans compliment de la part d’un tiers, ils en oublient leur motivation intrinsèque. Les risques de compliments bien intentionnés mais maladroits Encourager efficacement Sources : Enregistrer Related. Les 15 principes de María Montessori pour éduquer des enfants heureux – Nos Pensées. Aide-moi à faire les choses par moi-même. María Montessori Comme c’est toujours le cas en matière d’éducation, la pédagogie mise au jour par María Montessori a été soutenue par de fidèles défenseurs, et critiquée par de virulents détracteurs. Beaucoup affirment que l’enseignement tel qu’il est structuré aujourd’hui ne conçoit pas comme viable la méthodologie qu’a introduit la célèbre éducatrice italienne entre la fin du 19ème et le début du 20ème siècle. Pour elle, l’école n’est pas un espace uniquement destiné à la transmission directe de connaissances d’un maître ou d’un professeur à ses élèves.

Pour Montessori, l’enfant doit lui-même développer ses capacités plus librement, et ce grâce à un matériel didactique spécialisé. Dans les salles de classe, on pouvait trouver des élèves de tous les âges qui étaient libres de choisir ce sur quoi ils voulaient travailler, afin d’améliorer leurs compétences de façon plus autonome. La perspective pédagogique de María Montessori a eu un impact mondial. Comment réagir quand les enfants ne veulent pas prêter ni partager ? Mon enfant ne veut pas partager ! C’est une phrase que Faber et Mazlish ont beaucoup entendue au cours de leurs ateliers autour de la communication bienveillante entre parents et enfants. Elles ont une règle d’or à propos du partage et des conflits de propriété entre enfants : ne jamais forcer les enfants à prêter. Obliger les enfants à partager ne fait que les pousser à s’accrocher encore plus à leurs affaires.

Le partage forcé sape toute tendance à donner de bon coeur. – Faber et Mazlish Les droits de propriété doivent être respectés. 1.Rendre les enfants responsables du partage Les enfants, j’ai acheté une bouteille de […] pour tout le monde. 2.Laisser du temps pour que les choses murissent Elle/il te fera savoir quand elle/il sera prêt(e) à partager. 3.Laisser au propriétaire la décision finale 4.Manifester de la satisfaction quand le partage est spontané Merci de me donner un morceau de ton gâteau. 5.Donner l’exemple Maintenant, je voudrais te donner un morceau de mon gâteau. Enregistrer. Ce que j'aurais aimé entendre étant enfant à propos de l'échec. Il y a des phrases qui accompagnent et changent toute une vie. C’est le pouvoir que possèdent celles que je vous présente aujourd’hui. Je vais commencer par une généralité qui me dérange profondément : le culte du paraitre.

Nous vivons dans une société où nous faisons attention à notre réputation, notre apparence, les jugements d’autrui… Cette pression provoque des réactions de défense, de fuite et d’attaque avec leur cortège de conséquence/causes : humiliation, comparaison, étiquetage, baisse de l’estime personnelle, mensonge, manipulation, etc. J’ai découvert qu’il était possible d’alléger ce poids et même de le faire disparaitre en tenant un discours un peu particulier à propos des échecs. “Sois fier de tes échecs”. Car, du point de vue social, et particulièrement en France, les échecs sont mal vus. Ce “sois fier de tes échecs” signifie : Et encore mieux : Alors, voilà, je parle des échecs avec mon fils. J’aime le voir douter, c’est humain. Enfin je l’aime lui. “J’ai confiance en toi” Plaisir d'apprendre - AccueilPlaisir d'apprendre.

Quel est le secret des enfants heureux ? « S'il est heureux, alors je suis heureux(se). » Voilà ce que tout parent peut affirmer en parlant de son enfant. Évidemment, il n'y a pas de recette miracle. En revanche, quelques réflexes simples et une série de bonnes habitudes familiales peuvent optimiser leur bien-être. Dans un article du quotidien britannique The Telegraph, Tanith Carey, journaliste et auteure de plusieurs ouvrages sur la parentalité, s'est amusée à les lister en se basant sur des rapports scientifiques et des conclusions d'enquêtes menées au Royaume-Uni.

Des conseils qui valent aussi pour nos petits Français. Réduire le temps passé devant les écrans Le petit dernier veut regarder des épisodes de « L'âne Trotro » sur votre tablette en rentrant de l'école ? Votre ado vit sur Snapchat ? Selon The Telegraph, le manque de sommeil rendrait aussi les ados plus sujets aux émotions négatives comme la peur, la colère ou la dépression. S'asseoir et manger avec eux Leur apprendre à entretenir des amitiés À lire aussi :

» Jouer avec ses enfants, un mode de communication, un outil pour résoudre les problèmes. Je crois que j’ai baigné dans la communication par le jeu depuis mon enfance… mon père était professeur des écoles et utilisait énormément le jeu que ce soit avec mon frère et moi ou avec ses élèves pour leur faire passer ses enseignements. Tout naturellement quand ma fille est née j’ai adopté ce mode de communication sans réellement en avoir conscience.

Ce n’est que quelques années plus tard, après le décès de mon père, que j’ai mis des mots sur cette façon d’être parent… J’ai alors relu les lettres qu’il avait reçu de la part de ses anciens élèves qui le remerciaient pour leur avoir donné le goût d’apprendre. Cet épisode a été une sorte de déclic… A mon tour, j’ai eu envie de contribuer et de prolonger un peu ce que mon père avait fait à travers son métier, sa passion. De petits amours coopératifs et pleins de joie « le jeu est le langage des enfants » Oui mais je n’ai pas envie de jouer… Oui mais je n’ai pas l’énergie pour jouer… Oui mais je ne sais pas à quel jeu jouer… 7 phrases pour aider les enfants à s'affirmer. Les phrases suivantes permettent aux enfants d’apprendre à penser, à dialoguer, à décider, à changer d’avis si nécessaire et à s’affirmer.

Bref, à prendre conscience de tous les choix que nous offre la vie pour réfléchir et agir « en conscience » (et sans se faire manipuler). « Préfères-tu ceci ou ceci ? « Offrir des choix à un enfant est un excellent moyen de l’aider à gagner en autonomie et à lui apprendre à prendre des décisions.« Qu’en penses-tu ? » Demander son avis à un enfant, c’est le considérer en lui disant « tu es important. Ton avis compte. Tes idées m’intéressent. ».« Quelle émotion ressens-tu quand tu envisages cette solution ? « Les neurosciences ont prouvé qu’il était impossible de prendre une décision sans écouter nos émotions. About The Author Jeff Papa, entrepreneur. Charte des tâches selon l'âge - Savez-vous planter des choux. Enfant difficile ? | Pepsmagazine. Article de Brigitte Guimbal publié dans le numéro 8 de PEPS « Oui, mais le mien, il est difficile, si je ne le punis pas, je n’arrive à rien ! » Lorsqu’on parle de non-violence éducative, on obtient parfois une réponse de ce genre.

Y aurait-il vraiment des enfants pour lesquels une éducation bienveillante ne serait pas adaptée ? Bien sûr, un enfant n’est pas « génétiquement » difficile ! Pourtant, la plupart du temps, ce jugement repose sur un malentendu. Les questions de discipline Il y a de bonnes raisons de penser qu’il est dans la nature de l’enfant d’avoir plaisir à coopérer lorsque ses besoins sont satisfaits. Lorsque nous voulons quelque chose, il est important de se rappeler que c’est NOTRE demande, pas la sienne. Si un enfant « fait bêtise sur bêtise », « n’écoute rien », « tape sur tout ce qui bouge », ce n’est pas pour nous provoquer, ni parce qu’il EST quoi que ce soit, têtu, violent, indiscipliné ou « difficile ». Jouer Nature- Biodiv'ille. Description Jouer nature, c’est jouer dans la nature sous toute ses formes, propice aux balades exploratrices, pour apprendre avec les autres à observer, à écouter, à toucher, à expérimenter. Jouer nature, c’est jouer avec ce que la nature nous offre : les matériaux pour faire ses jeux, son matériel de dessin ou les ingrédients pour réaliser de savoureuses recettes.

Jouer nature, c’est jouer ensemble dans le meilleur des terrains de jeu. L'ouvrage est accompagné de nombreuses recettes, de dessins et d'explications claires. Pratique, facile à glisser dans le sac à dos pour mener des activités avec un groupe, il est organisé en quatre parties : Jouer dans la natureJouer avec les éléments naturelsFabriquer ses jouets buissonniersJouer avec les couleurs naturelles. Une nouvelle recherche révèle que les enfants qui « répondent » à leurs parents deviendront.

Adultes accomplis Lorsque les enfants répondent à leurs parents, presque tous les adultes concernés se mettent en colère et les réprimandent. Mais il se trouve que répondre aux adultes est incroyablement bon pour le développement des enfants. Kelly Flanagan, une psychologue clinicienne, pense qu’il est sain que les enfants s’opposent à nos exigences. « L’incapacité de dire « non », l’incapacité à se fixer des limites personnelles, est l’une des causes insidieuses les plus courantes de la souffrance humaine », affirme Flanagan.

Et c’est vrai. Réfléchissez : si vous élevez des enfants asservis, quelle est la probabilité pour que vous créiez des adultes asservis ? Joseph Allen, un psychologue, est d’accord. « Nous disons aux parents de réfléchir à ces arguments non pas comme un fléau mais comme un terrain d’entraînement déterminant. » Quand les enfants grandissent, ils essaient de prendre leur vie en main. Adultes accomplis À certains égard, il est important d’avoir des enfants asservis. A chacun son caractère - La Croix. Dans chaque fratrie, les parents observent souvent de grandes différences de caractère. Et leur éducation n’y est pas forcément pour grand-chose. «Dès leur naissance, les choses ont été claires, raconte cette mère de famille. Ma fille aînée était paisible. Cinq ans plus tard, on entendait mon fils cadet nouveau-né hurler d’un bout à l’autre du couloir de la maternité.

La suite a confirmé cette première minute : mon aînée a été une petite mère tranquille, mon cadet beaucoup plus difficile à canaliser.» Dans de nombreuses familles, des histoires similaires circulent. La question de l’origine de ces différences «innées» a longtemps été taboue. «On est passé d’un temps lointain, où l’on croyait que tout était inné, à une croyance selon laquelle tout était acquis, l’éducation et le contexte faisant tout, résume Isabelle Filliozat, qui publie Chacun son caractère, de Helen F. Le vieux débat de l’inné et de l’acquis a en effet été très chahuté ces derniers temps. Marie Liesse/SIGNATURES. La discipline positive en vidéo : éduquer autrement.

Dans cette vidéo, Chantal Bourges, formatrice en discipline positive et mère de 5 enfants, nous explique en quoi consiste la discipline positive, entre fermeté (respect pour soi-même) et bienveillance (respect pour l’enfant). Impossible de se passer de la punition ? Concrètement, comment on fait sans punition ? Faire un temps de pause lors de situations compliquées pour sortir du conflitRéfléchir ensemble avec l’enfant à ce qui peut être mis en place pour que cela ne recommence pas : recherche de solutions communesIdentifier les besoins et y répondre : qu’est-ce qui se passe derrière ? De quoi ce comportement est-il le symptôme ?

Générer de la coopérationRecommencer et rediscuter quand la solution élaborée ensemble ne fonctionne pas ou plus : comment on fait la prochaine fois ? Poser des mots pour sortir du conflit : exprimer son propre ressenti par rapport à la situation sans juger, accuser ou culpabiliser l’enfant Plus d’alternatives aux punitions ici. Axe récompense/ punition Source : Pédagogie. La théorie de l'attachement en vidéo. Je vous invite vraiment à la regarder jusqu’au bout malgré la longueur de cette vidéo. Pour celles et ceux qui ne pourraient pas la visionner, je vous en propose un résumé ci-dessous avec les idées principales. La théorie de l’attachement est une théorie des besoins émotionnels des bébés. Quand la figure d’attachement répond aux besoins émotionnels de l’enfant, ce dernier se sent mieux et peut se calmer. Dans la théorie de l’attachement, les caprices et le « cinéma » n’existent pas. Dès le début de sa vie et au long de celle-ci, toutes les situations de détresse dans le monde intérieur ou extérieur de l’enfant déclencheront des comportements d’attachement.

La théorie de l’attachement est d’abord une théorie spatiale et physique. C’est l’enfant qui s’attache : il cherche la sécurité, la compréhension et le contact auprès de ses figures d’attachement. C’est la figure d’attachement qui comprend, prend soin et protège. Caregiving, c’est répondre aux besoins d’attachement et d’exploration par : Accueillir les émotions pour un épanouissement durable. Force est de constater que notre société n'a pas exploité son potentiel émotionnel. Et même plus: il semble qu'elle ne cesse de le renier. Ainsi le petit garçon qui pleure est "une fillette" et la dame aux prises de ses émotions passe pour une "hystérique". Bien souvent, une certaine violence éducative voudrait que non seulement nous ne montrions pas trop nos émotions - si ce n'est les émotions jugées "négatives", tout en les interdisant à nos enfants : "arrête de pleurer", "cesse tout de suite ton cinéma", "si tu te mets en colère / fais une crise, tu seras puni".

Pourtant, une émotion est toujours juste, légitime. Elle apparait, est ressentie, et a besoin d'être extériorisée. Elle exprime toujours un besoin, une demande, qu'il sera plus sage d'écouter, auxquels il faudra donner une réponse appropriée. Nous sommes des êtres d'émotions. Écouter, reconnaître, accepter : "Oui, tu as le droit de ressentir cela, c'est juste. " Dessiner des mandalas en extérieur avec les enfants. Pédagogie positive : 10 phrases positives à dire aux enfants. J’ai récemment appris de Christophe André que les enfants forgent leur façon d’être par imitation.

Alors je me suis demandée comment être l’exemple qui leur permettrait d’attraper, à leur tour, le meilleur de la vie et le meilleur d’eux-mêmes, pour plus tard. J’ai croisé le travail de Paul Axtell que je vous livre ici. Pour nous habituer à préparer nos petits et presque grands à une vie riche, positivement réaliste, et en paix avec eux-mêmes. Pour voir ce diaporama, inspiré du livre Dix phrases positives à dire aux enfants de Paul Axtell, et du site Anti-deprime.com : merci de cliquez sur l’image ci-dessous : 10 phrases positives enfants 1) J’apprécie quand tu… Le message est diffèrent de celui porté par « je t’aime ». 2) Bravo pour tes efforts Il est indispensable que les enfants aient une image d’eux-même comme des êtres en perpétuel évolution via l’apprentissage. 3) MerciUn mot simple qui a tant d’implications dans le présent ainsi que dans le futur. 9) Qu’en penses-tu ?

Pédagogie positive : 10 phrases positives à dire aux enfants. Comment atténuer jalousie et conflits entre frères et soeurs ? Utiliser le schéma pour apprendre avec les enfants. Pourquoi les bébés aiment le portage. Comment apprendre le bonheur aux enfants ? Comment aider utilement son enfant dans ses apprentissages. Sommeil de l'enfant selon la méthode Montessori. Chambre Montessori --> calme et sérénité pour enfant et maman — Blog famille. Les clés pour comprendre les dessins des enfants. Les clés pour comprendre les dessins des enfants. 17 preuves d'amour à offrir à votre enfant. Le jeu libre au cœur du développement de l'enfant.

Le jeu libre au cœur du développement de l'enfant. Au secours, mon enfant est en crise. « Maman ? Je m'ennuie… » « Tant mieux ! La connaissance du cerveau utile pour l’éducation des enfants | CitizenKane.