background preloader

Energie: quelle transition ?

Facebook Twitter

Macron et Le Pen : deux visions de la transition énergétique. L’énergie selon Le Pen et Macron. L'un s'inscrit fidèlement dans la droite ligne de la loi sur la transition énergétique votée en août 2015 par le gouvernement auquel il appartenait alors et dans un cadre européen, quand l'autre rejette à peu près tout en bloc de cette loi et de ce cadre.

L’énergie selon Le Pen et Macron

Un mix énergétique plus ou moins atomique Comme prévu par la loi de transition énergétique, Emmanuel Macron souhaite abaisser de 75% à 50% en 2025 la part du nucléaire dans la production électrique française. Mais (pas plus que les autres candidats ne l'ont fait) il ne précise ni comment il compte s'y prendre ni combien cela coûtera, et encore moins, comment il le financera. Il s'engage à fermer Fessenheim, ce qui s'annonce déjà une gageure au vu de l'épisode rocambolesque sur lequel s'est achevé le quinquennat, et qui lie la fermeture à la mise en service de l'EPR de Flamanville, prévu pour 2019 mais suspendue notamment à la résolution des défauts repérés sur sa cuve.

Des renouvelables, oui, de l'éolien, non. Les candidats s’intéressent peu à l’énergie citoyenne. « Ce débat présidentiel nous tire vers le bas, car il semble impossible de parler de projets de fond.

Les candidats s’intéressent peu à l’énergie citoyenne

La maladie politique de notre temps, c’est bien cette incapacité à se projeter dans l’avenir », lance en préambule Pierre Radanne, mercredi 5 avril. L’expert moustachu des questions climatiques, président de l’association 4D, donne le ton de cette matinée d’échange organisée par le Collectif pour l’énergie citoyenne. Le but : interpeller les principaux candidats à l’élection présidentielle sur la question de l’énergie renouvelable citoyenne.

Sur le banc des interrogés, Julien Armijo, de l’équipe de la planification écologique de Jean-Luc Mélenchon, relit ses documents et gribouille des notes. À ses côtés, l’avocate Corinne Lepage, qui a rejoint Emmanuel Macron, consulte régulièrement son smartphone, échangeant quelques boutades à mi-voix avec Ronan Dantec, sénateur EELV, qui représente Benoît Hamon. Corinne Lepage n’a pas la même position que son candidat, Emmanuel Macron. Fermeture de Fessenheim : l'État tente de reprendre la main. C'est par un tweet, tôt, ce dimanche 9 avril, que Ségolène Royal a voulu annoncer la nouvelle.

Fermeture de Fessenheim : l'État tente de reprendre la main

"Le décret sur la fermeture de la centrale de Fessenheim est signé et publié ce matin au JO. C'est dit c'est fait. " Le parc progresse de près de 1 700 MW : Bilan électrique 2016. Le parc électrique français est composé de moyens dont la production dépend de différents paramètres : nébulosité et ensoleillement pour le solaire, vent pour l’éolien, pluviométrie et température pour l’hydraulique.

Le parc progresse de près de 1 700 MW : Bilan électrique 2016

On constate par exemple que la couverture de la production hydraulique est maximale au mois de mai, ce qui correspond à la fonte des neiges. Néanmoins, le caractère modulable de cette production permet de compenser, dans une certaine mesure, la fluctuation des productions éolienne et solaire. Bilan électrique français 2016 : une année marquée par la baisse de la production nucléaire.

La production totale d’électricité en France en 2016 s’élève à 531,3 TWh, soit 2,8% de moins que l’année précédente.

Bilan électrique français 2016 : une année marquée par la baisse de la production nucléaire

Cette diminution s’explique par une baisse de près de 8% de la production nucléaire en raison de l’arrêt pour maintenance et contrôles de plusieurs réacteurs à partir du mois de novembre. Sur l’ensemble de l’année, le solde des échanges transfrontaliers de la France reste positif à hauteur de 39,1 TWh (-36,6%).

Transition énergétique : le bilan électrique de la France – Énergie – Environnement-magazine.fr. Où en est la France dans sa transition énergétique ?

Transition énergétique : le bilan électrique de la France – Énergie – Environnement-magazine.fr

Deux documents font le bilan pour 2016 en ce qui concerne l'électricité. Filière par filière, production, consommation, projets en développement... Que faut-il en retenir ? La production d'électricité en France a diminué de près de 3 % en 2016 pour atteindre 531,3 TWh. « Principalement au niveau des filières fioul, nucléaire et charbon », précise le gestionnaire du réseau de transport électrique RTE dans son bilan 2016 publié ce 15 février. Le nucléaire a baissé de 7,9 %, le fioul de 13,1 % et le charbon de 15,4 %. Et les énergies renouvelables ? Les renouvelables ont couvert 19,6 % de la consommation française en 2016. La transition énergétique est possible : le scénario NégaWatt montre à nouveau la voie. L’Association négaWatt, composée d’experts et praticiens de l’énergie, vient de publier une actualisation de son fameux scénario de transition énergétique pour la France.

La transition énergétique est possible : le scénario NégaWatt montre à nouveau la voie

Depuis la dernière version datant de 2011, la consommation d’énergie de notre pays a connu plusieurs années de stabilisation. Cette tendance n’est pas que conjoncturelle, elle montre que l’on est enfin sorti de l’ébriété énergétique qui persistait depuis des décennies. Mais cette bonne nouvelle est insuffisante pour assurer le respect des engagements de Paris sur le changement climatique et des objectifs de la loi de transition énergétique votée en 2015. Il faut aller plus loin, et plus fort, nous disent les experts de NégaWatt. Climat : la France neutre en carbone en 2050 ? – Énergie – Environnement-magazine.fr.

L'association Négawatt a présenté son nouveau scénario de transition énergétique pour la France.

Climat : la France neutre en carbone en 2050 ? – Énergie – Environnement-magazine.fr

Il est compatible avec l'Accord de Paris et un réchauffement climatique limité à 1,8°C. A condition de le mettre en œuvre sans attendre. Qu'y a-t-il de nouveau ? L'association Négawatt a présenté son scénario le 25 janvier à Paris, puis le 26 à Bordeaux lors des Assises européennes de la transition énergétique. Ses principes n'ont pas changé. Débat de la primaire : Rugy tire son épingle du jeu sur les questions énergétiques. Au cours du deuxième débat de la primaire de la «belle alliance», les candidats ont été interrogés sur la politique énergétique qu’ils mèneraient en tant que chef de l’Etat.

Débat de la primaire : Rugy tire son épingle du jeu sur les questions énergétiques

Si personne n’a fermé la porte à la transition énergétique et au développement des énergies renouvelables, leurs désaccords apparus plus nettement sur l’échéance de sortie du nucléaire. L’occasion pour le président du Parti «Ecologistes !» , François de Rugy, de faire valoir ses positions. Alors que l’énergie nucléaire représente environ 75% de la production électrique française, et que la filière nucléaire représente 220 000 emplois, François de Rugy s’est engagé à ce que le pays sorte du nucléaire à l'horizon 2050, s’il est élu président. Une chance, selon lui, «pour l'emploi et le pouvoir d'achat». Yannick Jadot veut un plan européen de transition énergétique. Yannick Jadot, le candidat des écologistes à l’élection présidentielle, a lancé sa campagne avec énergie.

Yannick Jadot veut un plan européen de transition énergétique

Mardi 4 janvier, il présentait sa démarche devant l’association JNE (Journalistes nature environnement), à Paris. L’occasion de dévoiler les principaux points d’un programme placé sous l’angle de « la réappropriation citoyenne de notre vie quotidienne et de nos territoires ». Ce programme sera officiellement présenté le 11 janvier. • Energie et transition écologique : c’est le cœur du projet de Yannick Jadot, qui dit avoir beaucoup travaillé sur ce point avec les experts de l’association Negawatt.

Il prévoit : Un plan de 600 milliards d’euros pour la transition à l’échelle européenne, financé par les banques publiques européenne et nationales d’investissement. Energie: à partir de 2017, vous aurez l’obligation d’isoler votre toiture. La transition énergétique, c’est maintenant. Tout du moins pour les ménages propriétaires de leur logement. A partir du 1er janvier 2017, de nouvelles obligations sont mises en place.

Cap vers le 100% énergies renouvelables. Un objectif commun Rappelons que l'écologie et les énergies renouvelables ne sont pas qu'une simple tendance. Elles sont un objectif commun, à la portée de main de chacun d'entre nous. Entreprendre une transition énergétique durable est possible. En 2015, la France produisait 76% de son électricité via l'énergie nucléaire. Trump président: grave menace sur la transition énergétique. Il est donc encore possible aujourd’hui de devenir président d’une grande démocratie en s’affichant comme climato-sceptique. Ce simple fait, onze mois après la signature historique de l’Accord de Paris à la COP21, est en soi profondément perturbante.

A la COP22, qui se tient à Marrakech cette quinzaine pour mettre en œuvre cet Accord de Paris, chacun veut croire que l’élection de Donald Trump n’entravera pas la marche de la lutte mondiale contre le changement climatique : le momentum est là, les solutions existent, voici venu désormais le temps de l’action. L’idée que le mouvement enclenché à la COP21 soit désormais inarrêtable, affranchi des contraintes politiques, me semble malheureusement entachée d’une grande naïveté. Elle suppose que les ‘solutions’ au changement climatique soient consensuelles et apolitiques. Elles ne le sont pas, et l’élection de Donald Trump menace lourdement l’Accord de Paris et la coopération internationale contre le changement climatique.

La transition énergétique est un choix géopolitique. Au cours des dernières semaines, François Hollande s’est régulièrement montré critique envers le président russe Vladimir Poutine, et ceci à juste titre. Si le Président de la République tient à se démarquer de son homologue russe sur les grands sujets géopolitiques actuels, en lien notamment avec le cauchemar syrien, il est en revanche très silencieux sur une actualité « énergie » majeure qui les rapproche plus qu’il n’y paraît : aller main dans la main sur le projet de Gazprom pour contourner l’Ukraine. Alors que l’Union Européenne cherche à réduire son exposition aux importations de gaz russe (rappelons que la facture énergétique de l’Union Européenne se monte à plus de 400 milliards d’euros par an), le géant gazier piloté par le Kremlin, Gazprom, a remis sur la table au cours de l’année dernière son projet pharaonique : le doublement du gazoduc Nord Stream qui relie directement la Russie et l’Allemagne sous la mer baltique.

Et pourtant, quelle surprise. Royal publie la feuille de route de la transition énergétique. Commission des affaires économiques et commission du développement durable : transition énergétique (rapport) - Mercredi 26 octobre 2016. Transition énergétique : la mise en application de la loi est jugée trop lente. La mission parlementaire chargée du suivi de l’application de la loi adoptée en 2015 s’alarme des retards accumulés. La France atteindra-t-elle vraiment ses objectifs de croissance verte d’ici à 2050 ? Les parlementaires chargés du suivi de l’application de la loi sur la transition énergétique en doutent, dans un rapport qu’ils ont présenté mercredi 26 octobre. Adopté en août 2015, le texte fixe une série d’objectifs ambitieux à atteindre avant 2050, comme la réduction de 40 % (par rapport à 1990) des émissions de gaz à effet de serre en 2030. Mais pour atteindre ces objectifs, il faut « que les actions soient rapidement entreprises (…).

Or la mission constate (…) des retards qui paraissent ralentir la poursuite de ces objectifs », estime le rapport de la mission d’information parlementaire présidée par le député d’Indre Jean-Paul Chanteguet (Parti socialiste). Nucléaire : Fessenheim fermera en 2016, assure Emmanuelle Cosse. Prolongation des centrales nucléaires : EDF 1 - transition énergétique 0 ? A quoi joue donc le gouvernement ? En indiquant dimanche être «prête à donner (le) feu vert» au prolongement de dix ans de la durée de vie des centrales nucléaires françaises, qui passerait ainsi de quarante à cinquante ans, la ministre de l’Environnement et de l’Energie, Ségolène Royal, confirme ce qu’a dit le PDG d’EDF le 16 février… remettant ainsi en cause sa propre loi de transition énergétique, si elle parle bien elle aussi de prolonger toutes les centrales ou presque.

Le patron du groupe, Jean-Bernard Lévy, avait en effet affirmé que «l’Etat (a) donné son accord pour que nous modernisions le parc actuel de façon à ce que la durée de vie, qui a été conçue pour quarante ans, nous la montions à cinquante et soixante ans, sous réserve que la sécurité nucléaire soit garantie». COP21 : la diminution des émissions de co2 ne passera pas par le (...) - Observatoire du Nucléaire.

Allemagne : pas si verte, la transition énergétique. Tribune - Étude Ademe. Rouen : les écologistes qualifient les 24 heures motonautiques de “symbole du gaspillage de l'énergie” - France 3 Haute-Normandie. L'intégralité du texte d'EELV : Transition énergétique: ce que dit le rapport ajourné sur le passage à une énergie 100% renouvelable. ÉCOLOGIE - Un rapport de l’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe), chaperonnée par les ministères de l'écologie et de la recherche, et qui devait être présenté en grandes pompes lors d'un colloque organisé les 14 et 15 avril à Paris, jette les bases d'un basculement à une 'énergie "100% renouvelable" en France d'ici 2050.

Un document très attendu car censé dévoiler les pistes d'une transition énergétique d'ampleur, mais dont la publication a été curieusement repoussée, révélait Le Monde le 4 avril. Transition énergétique: les députés rétablissent en commission leur version du projet de loi. Construire des visions prospectives, Scénarios 2030-2050 : Une vision énergét... Mis à jour le 05/11/2014. La fin du nucléaire à portée de vue  ENERGIE - La perspective d'un rapprochement industriel entre EDF et Areva évoquée par Emmanuel Macron et Ségolène Royal se précise. Transition énergétique: pas d’accord entre députés et sénateurs. Les représentants des députés et des sénateurs ont échoué mardi à se mettre d’accord sur le projet de loi sur la transition énergétique, sur lequel l’Assemblée nationale, après une ultime navette, aura le dernier mot, selon des sources concordantes.

Repères. Chronologie. Transition énergétique. Lettre au président / loi sur la transition énergétique. Loi sur la transition énergétique ou loi sur le nucléaire ? - Sciencesetavenir.fr. Loi de transition énergétique : Ségolène Royal en quête d'un compromis. Transition énergétique : du nouveau pour la biomasse, la petite hydroélectricité et l'éolien offshore. Transition énergétique : comment le Sénat a changé la loi. Transition énergétique: le Sénat fixe le plafond de production du nucléaire à 64,85 GW. Comment les sénateurs ont changé la loi sur la transition énergétique. Intégration des EnR : une nécessité de plus en plus prégnante (1/4) La loi sur la transition énergétique : un leurre pour le sommet mondial de Paris.

Fessenheim, une épine dans le pied de la loi de transition énergétique - L'Usine de l'Energie. Le « Grand bond en avant » de la transition énergétique. RT 2012 : rendez-vous en… 2018 - Performance énergétique. La loi sur la transition énergétique menace-t-elle la préservation du patrimoine architectural ?

La transition énergétique peut-elle sauver l'économie européenne ? Bilan des énergies 2012 - Comparaison Allemagne - France. Eric Vidalenc » Blog Archive » Alors les émissions de CO2 de l’Allemagne, elles baissent ou elles augmentent ? La transition énergétique en France : emplois à pourvoir. L’énergie solaire devient compétitive, Énergie - Environnement. Transition énergétique : 10 chiffres pour comprendre le débat. Tribune : Où va la transition énergétique à la française.

Delphine Batho très critique envers Ségolène Royal et la loi sur la transition énergétique - France 3 Poitou-Charentes. Transition énergétique : une facture annuelle de plus de 22 milliards - Les Echos. "La loi de Royal sur la transition énergétique, c'est de la poudre de perlimpinpin" Transition énergétique et logement : les deux priorités de Manuel Valls : 09-04-2014. Ségolène Royal face au défi de la transition énergétique - Transition énérgétique - Energies.

Photo_001. Greenpeace. Greenpeace. Greenpeace. SRCAE_Haute-Normandie. Préconisations_CESE_transition énergétique 2020-2050. CESE_La transition et l’efficacité énergétique. ActuEnvironnement_ArticlesTransitionEnergie. Énergie : 600 milliards à investir d'ici à 2030. L'Allemagne va interdire la fracturation hydraulique. Eolien ou gaz de schiste : le débat a débuté.

Plan-EnR-2009-2020. La transition énergétique, une question de géopolitique. TerraNova: EnR&TransitionEnergie. ADEME_scenarioEnergie_2050. Transition énergétique : TerraEco. GlobalChance:efficaciteEnergetique. DNTE. Greenpeace. GP_Libérons l'énergie ! GP_alerteDNTEmai13. GP _DNTEmai2013. GP_Projet_E. AmisTerre_nonDebat. DNTE_loi_en_sept13. Les renouvelables mises à l'écart? Vers loi TE oct 13. Lancement du débat sur les choix énergétiques de la France. FNE-TE. Conjoncture : Une refonte de la fiscalité sur l'énergie. Débat national sur la transition énergétique : le parlement peaufine l’organisation - Energie. AIE-Rapport2012. Consommation mondiale d'énergie (en tep) Ouverture de la consultation du public sur le projet de Schéma Régional du Climat, de l’Air et de l’Energie (SRCAE) de Haute-Normandie.

SiteDNTE. Les cahiers d'acteurs. Transition énergétique : entrez dans le débat ! La transition énergétique. DNTE-Le socle de connaissances. Les enjeux TE. Organiser la "transition énergétique": les leçons du "tournant" allemand pour le débat français. Cinq questions clefs sur la transition énergétique.