background preloader

Market Places

Facebook Twitter

Sans titre. Les places de marché sont devenues des leviers marketing très puissants et surtout à privilégier pour les marchands car elles permettent de générer un large trafic. Un canal de distribution supplémentaire avec de nombreux atouts ! Découvrez dans cet article quelques bonnes pratiques pour réussir dès demain sur les places de marché. Pourquoi un si grand engouement pour les places de marché ? Les places de marché représentent aujourd’hui plus de 37 % du total des transactions réalisées en ligne (source : Mirakl). Parmi ces places de marché certaines sont de vrais mastodontes comme Amazon, eBay, Rakuten,… Amazon dépassait par exemple les 100 milliards de dollars de chiffre d’affaires en 2015 et comptait plus de 300 millions de clients dans le monde (source : JDN).

Notez également que de nombreux sites e-commerces transforment leur plateforme de vente en ligne en marketplace. Marketplaces généraliste ou bien spécialiste, elles fleurissent sur le web ! Choisir sa marketplace 1. 2. 3. 4. 1. 2. Marketplace, la source de croissance pour les e-marchands. Le spécialiste de la chaussure Spartoo lance sa place de marché. Diaporama | Quelles marketplaces pour un commerçant ? Tout ce que vous devez savoir sur les marketplaces en 2015. Comment optimiser sa présence sur les marketplaces. L'Américain Etsy rachète le Français A Little Market et ses 620 000 membres. L’Américain Etsy, qui édite une marketplace pour les produits faits main, vient de procéder à sa plus grande acquisition depuis son lancement en 2005 en s’offrant A Little Market, son concurrent français.

Le montant de l’opération n’est pas connu, mais le Wall Street Journal évoque une valorisation inférieure à 100 millions de dollars, pour une transaction effectuée en liquide et échange d’actions. A Little market restera indépendant La France était déjà l’un des principaux marchés pour Etsy, mais la société américaine regrettait que la plupart des vendeurs soient des Américains. Avec A Little Market, il met la main sur un peu moins de 90 000 créateurs, 620 000 membres pour 3,3 millions de visites mensuels (chiffres d’A Little Market). A Little Market, Epicerie, Mercerie… Créée en décembre 2008 par Nicolas Cohen, Nicolas d’Audiffret et Loïc Duvernay, la plate-forme propose des bijoux, vêtements, et un ensemble d’accessoires faits maison ou issus de l’artisanat. Cet automne, Cdiscount accélère sur tous les fronts. Lancement du retrait immédiat en magasin, d'une offre de fulfilment, démarchage de vendeurs étrangers : Cdiscount multiplie les initiatives pour développer sa marketplace.

Aider les petits commerces locaux à extraire d'Internet de nouveaux visiteurs, une mission faite sur mesure pour les grands sites d'e-commerce, qui peuvent leur apporter une clientèle aussi large que qualifiée. Groupon ne s'y est d'ailleurs pas trompé, qui a fait pivoter tout son modèle économique autour de cette idée. Cdiscount, riche d'une base de 16 millions de clients, rajoute aujourd'hui cette corde à son arc avec son service de "disponibilité immédiate". Concrètement, le magasin s'inscrit, indique son adresse et ses horaires d'ouverture, crée ses fiches produits, renseigne ses stocks et les tient à jour, éventuellement grâce aux outils fournis par Cdiscount. 25% de chiffre d'affaires supplémentaire, sans compter les ventes additionnelles À Villenave-d'Ornon, près de Bordeaux, Loïc Junchat se frotte les mains. Les marketplaces les plus pertinentes, segment par segment.

Comparatif des places de marché [Infographie] Depuis des années, les e-commerçants ont compris tout l’intérêt de se positionner sur les places de marché – ou Marketplaces, pour les bilingues. Ce système permet facilement à tout marchand en ligne (qu’il s’agisse d’un vendeur particulier, professionnel, ou même d’un grossiste ou distributeur) de créer sa boutique sur un site renommé, comme Amazon, Cdiscount ou eBay. Le processus entier d’achat, de la consultation de la fiche produit au paiement, se situant sur la place de marché, il n’est nul besoin pour l’e-commerçant de posséder le moindre bagage technique, tout est géré par la plateforme, qui se rémunère en contrepartie par des commissions et/ou des abonnements.

Tout ça c’est bien beau, me direz-vous, mais quelle est la place de marché la plus intéressante, au niveau du trafic comme au niveau du chiffre d’affaires possible ? Et puis, vous nous connaissez, une fois de plus, on a préféré faire une belle infographie. Cliquer sur l’image permet de mieux la voir. Les places de marché, pour débuter sur Internet - Les clés de la réussite - Stratégie. Pas envie d'investir en temps et en argent dans la création d'un site marchand et dans son référencement? Peur de vous tromper? Petit budget pour faire vos premiers pas d'e-commerçant ? Les places de marché, comme eBay ou PriceMinister, sont faites pour vous. Moyennant une commission de 5 à 15 % sur vos ventes, vous profitez de leurs investissements publicitaires, de leur notoriété, de leur technologie et de leur politique globale de référencement. « L'avantage des places de marché?

Un centre commercial virtuel Amazon, eBay, PriceMinister, Cdiscount, Rue du commerce, Pixmania, La Fnac, La Redoute... Des précautions à prendre Pour Pierre-Alain Baly, expert market place chez Sellermania, « la place de marché peut devenir un nouveau canal de vente pour votre commerce, mais il y a quelques pièges à éviter. Il faut également être capable de maîtriser les retours produits en cas de litige. Autre point important: prenez garde à votre marge. Ne brûlez pas non plus les étapes. Témoignage Repères. Les marketplaces sont-elles utiles pour les e-commerçants ? Cet article a été mis à jour il y a plus de 21 mois. Le contenu qu'il propose n'est peut-être plus à jour. Les marketplaces ont commencé à envahir le web et l’e-commerce il y a quelques années et sont rapidement devenues un des centres d’intérêt majeur des e-commerçants.

La promesse de pouvoir vendre des produits aux internautes naviguant sur Rueducommerce, Amazon, Pixmania ou la Fnac, a en effet de quoi séduire la plupart des e-commerçants. Le monde des marketplaces Il faut bien reconnaitre que le potentiel de chiffre d’affaires à réaliser avec le trafic de ces gros sites est très alléchant et que le paiement à la performance, avec une commission prélevée sur chaque vente, est aussi un business model intéressant et peu risqué. Depuis la fin 2009 de nombreux outils tels que Lengow, Iziflux ou encore Neteven permettent même de simplifier le traitement des catalogues et ont clairement favorisés cette diffusion des catalogues marchands sur les marketplaces.

Qu’en est-il réellement ? Le « fait-main » se vend sur des places de marché spécialisées | fam@ctive, propulseur de Business pour femmes actives et entrepreneures. Si vous êtes artisan ou créatrice indépendante et vous aimez créer de vos mains toutes sortes d’objets utiles ou originaux, ne perdez pas votre temps à essayer de vendre sur des plateformes généralistes comme eBay or Amazon. Vous n’y trouverez pas d’audience réceptive aux produits faits à la main. Il existe des places de marché spécialisées dans le « Do it yourself » qui pronent un mode de consommation alternatif à la consommation de masse.

Ces plateformes sont des marchés en ligne pour acheter et vendre des produits faits-main et des créations uniques où se rencontrent d’un côté des créateurs et créatrices talentueux et de l’autre des amateurs voire passionnés du « fait-main ». En effet, ce genre de plateforme s’appuie sur une communauté de passionnés hyper active qui valorise la fabrication manuelle. Ce qui est une aubaine pour les millions de petits artisans et créateurs qui n’ont pas la puissance marketing de le faire tout seul et à l’échelle mondiale. Les deux plus gros sites sont: Les places de marché pèsent de plus en plus lourd. Comparaison Etsy, DaWanda, A Little Market, SiandSoAnna Pika. Depuis que j’ai découvert Pinterest, ma fièvre créatrice s’est réveillée, au grand bonheur des vendeurs de perles près de chez moi. :-) J’espère arriver à faire des bijoux qui se vendront (un petit peu ça m’irait), au moins pour vider mes placards des créations qui s’entassent !

Mais quelle plateforme de vente choisir ? Le choix est ardu ! Il en existe un paquet, avec différents avantages et frais liés. J’ai donc concocté une comparaison entre les principaux sites de vente en ligne pour créateurs amateurs entre les internationaux Etsy, Dawanda et les frenchies A Little Market et Prima Créa (qui s’appelait SiandSo dans une autre vie). Voici donc les critères que j’ai rassemblés et cherchés sur chaque site : frais de vente (avec toutes les subtilités que cela comporte)outils de promotion proposésla visibilité qu’on peut en espérer Je n’ai pas toujours trouvé toutes les infos parce que c’était pas toujours indiqué : ça explique les « nsp » (« ne sais pas »).

Et vous, vous avez choisi quoi ? Bijoux : Amazon : Quelles sont les marketplaces les plus pertinentes sur votre segment ? Mirakl Solution Marketplace.