Around Paris

Facebook Twitter

Rocher des Etroitures. Longueville - Provins. Triel - Meulan. Us - Chars. Chatou - Marly le Roi. Jardin des sculptures. Bords de Marne. Promenades dans le Paris Insolite. Villa Beauséjour - village russe. La Russie était un des invités d'honneur de l'Exposition Universelle de Paris en 1867.

Villa Beauséjour - village russe

Un village russe avait été aménagé, qui fut remonté dans le quartier de la Muette une fois l'exposition terminée. Ces petites maisons existent toujours; elles sont tapies au fond de la Villa Beauséjour, voie privée mais ouverte aux piétons. Datcha russe à Nogent - Exposition Universelle de 1878. Hors Paris Le pavillon russe de l'Exposition Universelle de 1878 à Paris était un assemblage de maisons de bois dans le style "datcha" ainsi qu'en atteste la photographie en noir & blanc.

Datcha russe à Nogent - Exposition Universelle de 1878

Le pavillon que nous découvrons à Nogent sur Marne aujourd'hui n'est qu'une partie de cet ensemble (flèche rouge).En bon état et toujours habité, il vous faudra le contourner pour mieux l'apercevoir. Nous sommes sous le viaduc de Nogent. Russiesurseine. Avant 1861,date de la construction de la cathédrale Saint Alexandre Nevski 12 rue Daru dans le VIIIème arrondissement,un oratoire fonctionnait depuis 1816 rue de Berri.

russiesurseine

Ce premier lieu de culte orthodoxe russe a disparu mais on peut voir son iconostase dédié à St Pierre-St Paul dans l’église basse ou " crypte " de la cathédrale St Alexandre Nevski. La traduction habituelle en russe du mot " cathédrale " est " sobor ". Or la traduction littérale serait plutôt " collégiale ",terme où l’on retrouve la notion de " collège ", " d’assemblée " plus proche du sens de " sobor " (cf. " sobrat’ ": réunir,assembler) Littéralement la cathédrale est le siège de l’évêque (du latin: " cathedra ":chaire). Secrets de paris. Le Japon à 20 minutes de Paris : Ferme Yamashita.

Elle est gourmande et adore l'imprévu : voici donc une expédition taillée pour elle.

Le Japon à 20 minutes de Paris : Ferme Yamashita

Ca commence sur les petits chemins de terre cabossés de la campagne des Yvelines, où il faut s'aventurer en voiture. Au bout de ceux-ci se planque une étonnante table d'hôtes. Celle d'un Japonais, Asafumi Yamashita, fournisseur de l'Astrance, du KGB et du George V, débarqué ici on ne sait comment. Sur la terrasse, une table seulement, posée entre les herbes folles.