background preloader

Sites Internet

Facebook Twitter

Dépendance aux écrans : qui va payer l'addiction ? - Nouvelles technos. Télé, ordinateurs, portables, on compte dix écrans par foyer en France.

Dépendance aux écrans : qui va payer l'addiction ? - Nouvelles technos

L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes. A Singapour, comme dans un nombre grandissant de pays, des psychiatres militent pour que l'addiction aux smartphones soit reconnue comme un trouble psychologique.

L’addiction numérique, un mal croissant chez les jeunes

Avec la Corée du Sud, la Chine et Taïwan, la cité-Etat est l'un des pays d'Asie les plus concernés par ce phénomène. L’addiction au smartphone, un trouble psy ? Singapour et Hong Kong détiennent d’ailleurs le record régional du plus grand nombre d'utilisateurs de smartphones par habitant, selon un rapport publié l'an dernier par le cabinet d'étude Nielsen. 87% des 5,4 millions de Singapouriens sont ainsi munis d'un téléphone multifonctions, contre 65% aux Etats-Unis. Ils passent en moyenne 38 minutes par session sur Facebook, soit presque deux fois plus que les Américains, selon la société Experian.En France, les dernières études menées établissent à 40 % le pourcentage de Français qui utilisent l'internet mobile, c'est-à-dire depuis leurs smartphones et tablettes*. Chez les jeunes de 15 à 29 ans, ce taux grimpe à 79 % ! Mésusages d'Internet et cyberaddiction : réalité ou fiction ?

L’émergence de la « société de désinhibition » [1] Ehrenberg A (1991) : « Le culte de la performance »,... [1] entraîne, en plus d’une nécessaire adaptation rapide aux changements, l’apparition de nouvelles stratégies de coping (attitude consistant à savoir faire face).

Mésusages d'Internet et cyberaddiction : réalité ou fiction ?

Les conduites addictives et les toxicomanies, de manière générale, ont depuis toujours été utilisées par des personnes en difficulté, pour pallier, au moins temporairement, leurs difficultés d’intégration. Dans le monde de l’entreprise, on assiste à une véritable prise de conscience du mal-être des employés cadres, mal-être qui se traduit par une explosion du nombre de jours d’arrêt de travail, mais, aussi, par une prescription, en augmentation, de médicaments psychotropes, censés permettre ou faciliter l’adaptation aux changements. Je suis accro à Internet, Accros Internet. Les dangers d'Internet [ risque Internet ] Internet est présent partout aujourd’hui, mais son utilisation massive présente des risques pour la santé.

Je suis accro à Internet, Accros Internet. Les dangers d'Internet [ risque Internet ]

Il existe plusieurs profils d’Internautes qui s’estiment très accros à Internet et ceci en fonction de leur activité principale sur le web : jeux (poker, jeux concours, etc.), jeu en réseau (Wow, Counter-Strike, etc.), chat, forum, messagerie instantanée, blog du type Skyblog, réseau social du type MySpace, Facebook, échange de vidéo du type YouTube et Dailymotion etc. Le fait de passer tout son temps libre derrière un écran à développer des relations virtuelles risque fort de porter préjudice aux rapports entretenus avec les autres dans la vraie vie car l’on consacre moins de temps à ces dernières. Des études montrent que les internautes accros passent beaucoup plus de temps seul que les non-internautes, à contexte social ou démographique équivalent.

Dépendance à Internet. La dépendance à Internet (aussi nommée cyberdépendance, cyberaddiction, usage problématique d'Internet ou UPI, trouble de dépendance à Internet et TDI) est un trouble psychologique entraînant un besoin irrésistible et obsessionnel d'utiliser Internet.

Dépendance à Internet

L'expression addiction à Internet fut employée pour la première fois par la psychologue américaine Kimberly Young, lors d'un colloque de l'American Psychological Association (APA) à Toronto en 1996. C'est Otto Fenichel (1949), qui a soulevé le premier la question des toxicomanies sans drogues. Cependant c'est un canular produit par le docteur Ivan K. Goldberg : la dépendance à Internet est un symptôme et non un trouble à proprement parler. Le docteur Goldberg s'est inspiré de la dépendance aux jeux d'argent pour sa description de l'hypothétique dépendance à Internet. Causes et symptômes allégués Selon le psychiatre américain, Ivan K. Grave épidémie de fomo.

La maladie commence par un brutal accès de jalousie.

Grave épidémie de fomo

Valérie Fourneyron : éduquer aux jeux en ligne ! Paris, le 4 novembre 2013 Valérie Fourneyron, ministre de la Jeunesse et des Sports, a récemment défendu le projet « d’une étude portant sur les conduites addictives aux médias numériques de l’enfant et de l’adolescent » dont elle souligne les conséquences sanitaires et sociales : difficultés de concentration sur les apprentissages, baisse du temps de sommeil et de l’activité physique, augmentation de l’isolement social. « Une étude institutionnelle sera conduite avec l’appui d’experts des sciences neurologiques et des sciences sociales.

Valérie Fourneyron : éduquer aux jeux en ligne !

La participation des associations nationales de jeunesse et d’éducation populaire devrait permettre de mieux comprendre la réalité de cette addiction. Des objectifs stratégiques seront [alors] proposés pour développer un programme de prévention pour lutter contre l’excès de temps passé devant les écrans ». Valérie Fourneyron et le nouveau désordre addictif… des biscuits Oreo aux jeux en ligne.

A peine passé le choc de l’avis négatif du Conseil d’Etat sur l’expérimentation d’une salle de consommation à moindre risque que s’ouvre une nouvelle séquence avec le lancement par l’INPES d’un spot "tabac" en direction des jeunes.

Valérie Fourneyron et le nouveau désordre addictif… des biscuits Oreo aux jeux en ligne

Au même moment, une équipe de chercheurs du Connecticut Collège montre que le biscuit Oreo peut dépasser la capacité à s’abstenir de la célèbre souris de laboratoire, autant sinon plus que la cocaïne ! Comme la souris n’est pas suspecte d’être victime de la publicité, il faut chercher du côté du plaisir et de la récompense ce qui explique ce choix ! Le spot de l’INPES cible la dépendance au tabac, plus que les dommages en santé : la perte de la liberté de s’abstenir, la répétition du geste d’allumer la cigarette. Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans.

Alors que le nombre d’écrans équipant les foyers français ne cesse d'augmenter (ordinateurs, smartphones, tablettes,...) le ministère de la Jeunesse et des sports vient d’annoncer qu’une étude allait être menée par des experts des sciences neurologiques et des sciences sociales au sujet des « conduites addictives aux médias numériques de l'enfant et de l'adolescent ».

Le gouvernement va lancer une étude sur l’addiction des jeunes aux écrans

Observatoire Régional en Santé Publique de Franche-Comté -  Les addictions sans produit. Cyberdependance.ca - Quand l'utilisation d'Internet devient un problème. Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts...". Nous en avons tous un usage régulier, à partir de quel moment pouvons-être considérés comme addicts aux nouvelles technologies ?

Accro au numérique ? Les nouvelles addictions... - La gazette de Danièle : "Des idées et des Arts..."

Comment cette addiction se traduit-elle au quotidien ? Michael Stora : Cela ne se traduit pas tant en terme d’heures passées sur les nouvelles technologies qu’en termes de rupture des liens sociaux réels. L’addiction se manifeste par un décrochage de la vie sociale : refus de participer à des repas de famille, moins de sorties en couple, abandon de ses responsabilités de parent... Pour les enfants cela commence par l’absence de présence au repas du soir et cela peut aller jusqu’à la déscolarisation. Les nouvelles technologies mettent la vie sociale au second plan petit à petit. Dépendance : Le burn-out numérique, ça se soigne - High-Tech. Dépendance Vous n’en pouvez plus de vérifier votre mobile toutes les trois minutes dans l’attente d’un courrier ou d’un SMS? Les thérapies contre l’addiction aux nouvelles technologies explosent. Exemples. 1/6 Des chercheurs français ont créé un papier peint spécial qui bloque la transmission des ondes wi-fi. Articles en relation Signaler une erreur Vous avez vu une erreur?

Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé. L’impact de l’usage des technologies numériques sur les apprentissages des élèves : qu’en dit la science ? Par Jean Heutte Comme il n’existe pas de déterminisme pédagogique des technologies numériques, la maîtrise réfléchie de leur usage, selon les attendus du C2i n°2 « enseignant », ne peut se concevoir sans des dispositifs d’accompagnement et de formation de l’ensemble des acteurs (1) s’appuyant sur des compétences et des connaissances éprouvées, mêlant astucieusement des exemples de pratiques pédagogiques éclairées par les avancées de la recherche scientifique concernant l’apport du numérique dans les actes d’enseignement/apprentissage.

L’idée que l’apprentissage serait facilité par le numérique est souvent admise comme une évidence. Pourtant, même au niveau international, il existe très peu d'études scientifiques rigoureuses concernant l'impact du numérique sur les apprentissages scolaires. Les effets indésirables des technologies numériques - Le blog de lebilletdelamarmotte.over-blog.com. Après avoir écouté une émission de radio dont Jean-Louis Servan-Schreiber était l’invité et au cours de laquelle il a parlé de sa revue « Cibles’, j’ai acheté ledit magazine. J’y ai trouvé un article intitulé « Notre cerveau se démuscle » qui a d’autant plus attiré mon attention que j’arrive à un âge auquel on commence à se poser des questions sur l’état de cet organe !

De la lecture de cet article, il ressort que les technologies numériques pourraient être en train de nous vider le cerveau. Diable, cela mérite réflexion ! Effets négatifs des réseaux sociaux numériques sur les jeunes. PC… TV… complices des troubles du sommeil. Télé, PC, Internet, jeux video, téléphones…. Un cocktail réussi pour favoriser les troubles du sommeil ! Les troubles du sommeil sont retrouvés chez plus d’un tiers des personnes dépendantes à Internet. Les retentissements sur le sommeil sont d’autant plus élevés que l’usage de l’ordinateur et d’Internet est important: 38% de troubles du sommeil en cas de pratique addictive contre 26% si l’usage est non problématique. Ces troubles du sommeil liés à la cyberdépendance, concernent en plus grande partie les 16-29 ans. Par ailleurs, les enfants qui regardent la télévision au moins deux heures par jour pendant l’adolescence présentent un risque plus important de développer des troubles du sommeil à l’âge adulte.

Écrans et troubles du sommeil…. parmi les éléments fautifs: Les écrans d'ordinateur agissent sur le sommeil - Morphée dans tous ses états. Faut-il interdire les écrans aux enfants ? iPad, tablette: les effets négatifs sur la santé - L'Express L'Expansion. Candy Crush - 1. Corps humain - 0. Trop utiliser sa tablette tactile, a fortiori dans des positions pas toujours naturelles, n'est pas sans risque pour la santé. Utiliser son smartphone le soir peut nuire au sommeil et au travail, selon une étude. On sait bien que regarder un écran avant de se coucher est mauvais pour le sommeil. Adolescents : surfer ou dormir, il faut choisir.

Notre temps de sommeil diminue régulièrement. "En se privant de sommeil, les collégiens se mettent en grand danger !" Plus de 50% des ados se connectent régulièrement à Internet la nuit, selon une étude sur le sommeil des collégiens. Ce constat inquiète le Dr Sylvie Royant-Parola, psychiatre et présidente du réseau Morphée à l’origine de l’enquête. La Clinique du Jeu Pathologique.