background preloader

Histoire du design

Facebook Twitter

De Stijl. De Stijl est un mouvement artistique essentiellement néerlandais construit autour de la revue “De Stijl”, le style, dont on dénombre la parution d’une centaine de publications durant une période qui s’étend de 1917 à 1931.

De Stijl

Loin d’avoir une ligne éditoriale unifiée , la revue “De Stijl” était avant tout un forum artistique où des tribunes étaient données à un petit groupe d’artistes qui voulaient discuter des orientations de l’art moderne. Même si plusieurs personnalités ont eu un rôle actif, c’est surtout l’énergie et le parcours de l’artiste, architecte-designer, Theo Van Doesburg qui fit de celle-ci une référence majeure de la propagande des idées modernes en Europe. Et ceci jusqu’à ses derniers jours, en 1931. La période abstraite 1917-1925 La différence essentielle entre le constructivisme russe et néerlandais se situe précisément dans la place accordée à l’art abstrait. Avant que les choses ne s’inversent durant le tournant construcitviste de l’école allemande en 1923(5). De Stijl. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

De Stijl

Theo van Doesburg et Gerrit Rietveld, Intérieur de la maison de Bart De Ligt, 1919 De Stijl (prononcer [də.'stɛil], en néerlandais « le style ») fut tout d'abord une revue d'arts plastiques et d'architecture, publiée de 1917 à 1928, sous l'impulsion de Theo van Doesburg et avec la participation active de Piet Mondrian. Par extension, De Stijl désigne un mouvement artistique issu du néoplasticisme et ayant profondément influencé l'architecture du XXe siècle (en particulier le Bauhaus et, par voie de conséquence, le style international).

Frise. Robert Mallet-Stevens. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robert Mallet-Stevens

Robert Mallet-Stevens est un architecte et designer français né à Paris le , mort à Paris le . Il fait partie du mouvement moderne[1]. Biographie[modifier | modifier le code] Né dans une famille de collectionneurs, il est un neveu de Suzanne Stevens, l'épouse du financier belge Adolphe Stoclet qui fit construire à Bruxelles le célèbre palais qui porte son nom. L'homogénéité avant-gardiste de ce bâtiment aura probablement exercé une forte influence sur les choix esthétiques ultérieurs de Robert Mallet-Stevens.

Il se forme à l'École spéciale d'architecture de Paris, entre 1906 et 1910. À l'Exposition internationale des Arts décoratifs et industriels modernes de 1925, Mallet-Stevens réalise le pavillon du tourisme avec son campanile de 36 m de haut qui fera école dans le monde entier, le hall de l'ambassade française, ainsi que des arbres cubistes en ciment armé avec les sculpteurs Jean et Joël Martel. Hôtel Martel rue Mallet-Stevens. Bref historique du design. Par Raymond Guidot, historien du design L’histoire du design se confond avec l’Histoire.

Bref historique du design

Des origines de la révolution industrielle au design contemporain, une brève chronologie. Bauhaus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Bauhaus

L'architecte belge Henry Van de Velde fonde et dirige l'Institut des arts décoratifs et industriels de Weimar de 1901 à 1914. À sa démission à l'orée de la première guerre mondiale pour cause de nationalité belge, il recommande comme successeur Walter Gropius qui transformera cet institut en Bauhaus. Le Bauhaus est la transformation de l'institut des arts décoratifs et industriels fondé en 1901 à Weimar (Allemagne) et qui prendra, en 1919, avec la direction de Walter Gropius, le nom de Staatliches Bauhaus.

Par extension, Bauhaus désigne un courant artistique concernant, notamment, l'architecture et le design, la modernité mais également la photographie, le costume et la danse. Ce mouvement posera les bases de la réflexion sur l'architecture moderne, et notamment du style international. Le Bauhaus a connu trois directeurs : Walter Gropius, Hannes Meyer et Mies Van der Rohe. Histoire du Bauhaus[modifier | modifier le code] Contexte politique :