background preloader

5.Le dadaïsme (1916-1923)

Facebook Twitter

Histoire du dadaïsme - Le dadaïsme. Au coeur de la Première Guerre mondiale, l'ambiance est acariâtre.

Histoire du dadaïsme - Le dadaïsme

La grande boucherie s'approprie des milliers de combattants, laissant ainsi les familles en deuil et les coeurs meurtris. L'Europe n'a jamais été plus sombre et déchirée. C'est en février 1916, à Zurich, qu'un ensemble de révolutionnaires s'emploi à faire tourner le vent. Le metteur en scène Hugo Ball ainsi que sa compagne Emmy Hennings qui est danseuse, poétesse et écrivain, arrivent dans la ville suisse et décident de former ensemble le Cabaret Voltaire, véritable plaque tournante dadaïste. Le Cabaret Voltaire a pour mission de divertir ses adeptes en présentant des programmes musicaux et poétiques exécutés par des artistes présents parmi le public.

C'est en ouvrant au hasard un dictionnaire qu'ils tombent sur le mot « Dada » et qu'ils décident de nommer leur mouvement de la sorte. DADAISME / Dada en Europe. Les fondateurs de Dada, de provenances diverses, partagent un idéal commun : celui de débarrasser le monde de l’esprit de la guerre pour y installer une mentalité et un art nouveaux.

DADAISME / Dada en Europe

L’une des effervescences les plus puissantes se produit en Allemagne, où, au lieu de s’opposer radicalement aux balises et préconçus de l’art de l’époque, les dadaïstes revenus de Zurich prennent une toute autre tangente : celle de la révolution politique. Dada aux États-Unis. L’avant-garde américaine, un peu stagnante à l’époque, trouve dans l’arrivée en sol américain d’artistes européens, de nombreuses idées qui insufflent un vent de renouveau à toute une génération.

Dada aux États-Unis

En sol américain, Dada s’est beaucoup plus étendu sur l’art plastique que sur la littérature, contrairement à la branche européenne du mouvement, qui, avec des figures comme Tristan Tzara, Paul Éluard, Hugo Ball ou André Breton, est surtout restée parmi les lettres et les jeux de langage. Les dadaïstes américains se font moins tapageurs que leurs comparses français, mais ont tout autant d’impact sur le monde intellectuel et artistique les environnant, semant des idées qui mèneront plus tard au Pop Art et au conceptualisme.

En sol américain, Dada s’est beaucoup plus étendu sur l’art plastiqueque sur la littérature. Le peintre, photographe et réalisateur Man Ray est l’un des premiers à se joindre à Duchamp et à Picabia dans leur effort de faire vivre Dada à New-York.

Marcel Duchamp

DADAISME / Tristan Tzara. Le poète, essayiste et artiste de performance français a largement participé non seulement à la création, mais à l’internationalisation de Dada, et également à son inscription dans l’Histoire de l’art.

DADAISME / Tristan Tzara

Tristan Tzara est plus souvent qu’autre chose associé au penchant nihiliste de Dada, parce qu’il prône dans ses manifestes la destruction la plus complète des balises du monde, afin de rebâtir par-dessus, au moyen de l’art et de la philosophie dadaïste. Sa condition d’exilé — Tristan Tzara signifiant littéralement, en roumain, sa langue maternelle, Triste au pays — et un intérêt marqué pour le symbolisme habitent ses premiers poèmes, qu’il publie dans une revue d’art nommée Simbolul, dirigée avec Ion Vinea (poète) et Marcel Janco. DADAISME / Hannah Höch. Höch étudie à Berlin, en arts appliqués, jusqu’à l’avènement de la Première Guerre mondiale, où elle abandonne l’école pour se joindre à la Croix Rouge.

DADAISME / Hannah Höch

De retour sur les bancs d’école en 1915, elle fait la rencontre de Raoul Hausmann, qui l’introduira au cercle dadaïste en 1919. Elle entretient une relation amoureuse avec Hausmann jusqu’en 1922 — durant cette période, ils développent ensemble plusieurs techniques de photomontage. Alors que les dadaïstes se targuent de donner une chance égale aux femmes, Hannah Höch doit se battre toute sa carrière pour être plus que la « fournisseuse de sandwichs, de bière et de café », telle que la décrit Hans Richter.

Biographie de Francis Picabia. Francis-Marie Martinez de Picabia : Peintre, graphiste et écrivain dadaïste et surréaliste français, né le 28 janvier 1879 à Paris et mort dans la même ville le 30 novembre 1953.

Biographie de Francis Picabia

Sa mère est française et son père espagnol, attaché à l'ambassade de Cuba à Paris. Il étudie aux écoles des Beaux-Arts et des Arts Décoratifs. Au début de sa carrière, de 1903 à 1908, il est influencé par les peintres de Barbizon, côtoie Alfred Sisley et Camille Pissaro qu'il rencontre en 1898, puis les peintures impressionnistes, cubistes et enfin abstraites. Son aquarelle Caoutchouc (1909) est considérée comme une des oeuvres fondatrices de l'art abstrait. En 1911, il rejoint le groupe de Puteaux qui se réunit dans le studio du peintre Jacques Villon. De 1913 à 1915, Picabia se rend plusieurs fois à New York et prend une part active dans les mouvements d'avant-garde, introduisant l'art moderne sur le continent américain.

Francis Picabia est un vrai moderne. . * Biographie Wikipédia. DADAISME / Marcel Janco. C’est en 1916 que Janco, en compagnie d’amis parmi lesquels Jean Arp, Albert Giacometti, Tristan Tzara, Hugo Ball, Richard Huelsenbeck et Sophie Taeuber, qu’il fonde Dada, au Cabaret Voltaire.

DADAISME / Marcel Janco

En 1919, il produit une série de masques, exposés au Cabaret Voltaire, utilisés pour des spectacles spontanés. Ces œuvres grotesques, aux traits exagérés, ouvrent le chemin au théâtre d’inspiration Dada, et sont prisées particulièrement par Ball, pour l’effet choc qu’ils produisent à première vue. La réputation de ces masques traversera l’océan, allant jusqu’à inspirer le peintre mexicain Germán Cueto, quelques décennies plus tard. Janco déplore le goût pour la destruction et le scandale de son ami Tristan Tzara.

Francis Picabia

Dada : ces cinglés qui voulaient tout détruire- 18 mars 2014. Le 23 juin 1916, au Cabaret Voltaire, à Zurich, un type habillé d'un drôle de costume «cubiste», monte sur scène, et commence à réciter d'une voix monocorde un poème incompréhensible, suite d'onomatopées parfaitement calculées.

Dada : ces cinglés qui voulaient tout détruire- 18 mars 2014

La salle est bondée, des cris et des rires fusent, le type continue, impassible, plus sérieux qu'un pape, et scande sa partition dont vous ne trouverez la clé nulle part. Il s'appelle Hugo Ball. Dada est né. Dada ? En pleine boucherie de la Première Guerre mondiale? DADAISME / Dada en France. Le jeune trio trouve dans les idées de Tzara une étincelle qui ravive leur ferveur intellectuelle, perdue lors de la guerre dans les affres de la désillusion.

DADAISME / Dada en France

Cependant, Breton, Aragon et Soupault déchantent vite : en 1921, une nette scission est déjà en train de s’établir, la moitié des dadaïstes suivant Tzara dans ses idées destructrices et son admonestation de l’action gratuite, alors que l’autre, qui deviendra le surréalisme, suit André Breton sur une voie plus douce, qui vise à canaliser l’énergie destructrice en un cheminement plutôt qu’une fin explosive.

La fin du dadaïsme de Tristan Tzara se produit à l’occasion du procès fictif de Maurice Barrès. La fin du dadaïsme de Tristan Tzara se produit à l’occasion du procès fictif de Maurice Barrès, auteur nationaliste, que les auteurs Dada considèrent comme un danger pour la liberté intellectuelle.

Les oeuvres