February

Facebook Twitter

The Hybrid Social Enterprise and Shared Value: The Future of Business? « The Entrepreneurialist. At the present, there are two concepts that are rocking the academic and corporate world.

The Hybrid Social Enterprise and Shared Value: The Future of Business? « The Entrepreneurialist

These are enveloped by an even greater, bolder and altruistic notion of redefining not only the purpose of business, but the manner in which we envisage and use capitalism to achieve social and economic aims. One holds that profit should no longer be a means to an end; that the sole purpose of business is not, and cannot remain within a paradigm of profit maximization.

The other promotes a hybrid form of the traditional business entity; one which has a dual mission of ‘ doing good’ and harvesting profits to reinvest in social change. The question is, are they complimentary? Young biz entrepreneurs compete for social good. Social business could play a big role in the Middle East and North Africa. L.php?u=http%3A%2F%2Fb.iobble. Bloguer pour les Restos du Coeur: la jolie initiative... - Le blog de nathalie2fleury.over-blog.com. Pourquoi blogue t'on?

Bloguer pour les Restos du Coeur: la jolie initiative... - Le blog de nathalie2fleury.over-blog.com

Chaque blogueur a une bonne raison: pour se défouler, pour partager, pour apprendre, pour échanger, pour raconter... Personnellement, je blogue pour échanger et partager, rien de plus. Alors quand l'occasion nous est donné de bloguer pour la bonne cause, autant ne pas la rater. Certes, ça va pas changer le monde (merci Joe Dassin) mais dans ce genre de geste: on donne autant que l'on reçoit (si ce n'est plus!). Et c'est au hasard de mes surfs sur Hellocoton que j'ai découvert cette occasion.

Cette occasion, c'est celle qu'offre Danone et Carrefour aux Restos du coeur! Danone, je vous l'apprends peut-être, n'est pas à sa première action humanitaire. Non, Danone via Danone Communities, essaie de lutter contre la malnutrition et la pauvreté. Social Entrepreneurs And Youth in Japan: Agents Against A Return To Isolation. When Ashoka, a leading American nonprofit that supports social entrepreneurs, opened an office in Japan recently, founder Bill Drayton noted at the press conference that Japan was the first country in over 80 countries where Ashoka is active, “where someone from that country came to us first.”

Social Entrepreneurs And Youth in Japan: Agents Against A Return To Isolation

Laura Egan: Melbourne’s Social Entrepreneur of the Year. Bénédicte Faivre-Tavignot : HEC et le développement durable. Depuis 2003, Bénédicte Faivre-Tavignot, diplômée d’HEC, contribue à la transformation de cette Grande Ecole en dirigeant le master développement durable et la Chaire social business, entreprises et pauvreté.

Bénédicte Faivre-Tavignot : HEC et le développement durable

Écoutez ci-dessous son interview. « A la sortie d’HEC, je suis partie un an travailler bénévolement dans un quartier très défavorisé de Santiago du Chili, raconte-t-elle. J’ai vécu la réalité de l’extrême pauvreté et vu aussi des éléments de solutions, notamment grâce au microcrédit ». De retour en France, la jeune femme passe ensuite plusieurs années dans de grandes entreprises, notamment chez Philips.

En 2003, retour à l’école pour lancer à HEC un master dédié au développement durable, enjeu incontournable pour les entreprises. Les envoyées spéciales de Be-linked au Forum Social Mondial de Dakar. L’entreprise, levier de changement ?

Les envoyées spéciales de Be-linked au Forum Social Mondial de Dakar

Au deuxième jour des travaux du Forum Social Mondial, des tentes sont érigées dans tous les espaces possibles pour pallier l'indisponibilité de dernière minute de dizaines de salles. Les choses s'organisent. Les débats sur l’avenir du mouvement social mondial, les équilibres nord-sud ou la promotion de l’égalité hommes-femmes voisinent avec le partage d’expérience porteurs de projets locaux sur les énergies renouvelables, la pêche durable, l’agriculture, la nutrition… L'ennemi ?

- Sans surprise, encore et encore, nous constatons au fil de nos explorations que l'altermondialiste n'est pas un grand fan de l'« Entreprise » – comprendre les multinationales. La méfiance justifiée envers les pratiques de nombreuses multinationales peut pourtant parfois devenir assez stérile. Finalement, parmi tous les acteurs du mouvement social, ce sont sans doute les syndicats qui ont la vision la plus politique et stratégique de l'entreprise.

Sénégal : Danone se lance dans le social-green business et vise l'ensemble de l'Afrique. Mobilisation des populations locales, partenariat technique avec une structure engagée sur le terrain, implication de l'administration et soutien financier.

Sénégal : Danone se lance dans le social-green business et vise l'ensemble de l'Afrique

Voilà le quarté gagnant pour la réussite d'un projet de social-green business en Afrique d'après Bernard Giraud, directeur développement durable de Danone qui a développé dans l'hebdomadaire économique Les Afriques (actuellement en kiosque et jusqu'au 16 février) la stratégie d'entreprenariat responsable du groupe. Mobilisation du Fonds Danone pour la Nature pour la compensation des émissions de carbone du groupe à partir de la plantation des palétuviers en Casamance et dans le Sine Saloum par l'ONG Océanium.

Recours à la SICAV Danone communities pour soutenir la Laiterie du Berger qui est une entreprise sociale, la multinationale française s'implique dans le social-green business au Sénégal. Lire la suite de la chronique sur le blog de Thierry Téné : [thierrytene] Danone se lance dans le social-green business au Sénégal et vise l’ensemble de l’Afrique. Arnaud Riegert » Le social business, un outil de lutte contre la pauvreté. Cet article paraîtra en avril 2011 dans le numéro 10 de L’Archicube , publication de l’ a-Ulm (association des anciens élèves, élèves et amis de l’École normale supérieure), dans le cadre d’un dossier « Philanthropie et Mécénat » dirigé par Françoise Brissard .

Précision : La traduction française de l’expression anglaise « social business », « entrepreneuriat social », est imprécise. Le social business désigne le modèle économique mis au point par le Professeur Yunus décrit dans la première partie du texte ; l’entrepreneuriat social peut designer toute forme d’activité utilisant les règles et les outils du marché avec un objectif social. En particulier, il n’y a pas nécessairement de restrictions aussi fortes sur l’autonomie financière ou la gestion des profits.

Grameen Shakti : 1er reportage vidéo de ma mission au Bangladesh - Blog EnR'Sud. Girlz in Web : Un an déjà… Un petit bilan s’impose. Né en décembre 2009, le collectif Girlz In Web a depuis bien évolué… Il est donc temps de faire un bilan (positif) et de le partager avec vous.

Girlz in Web : Un an déjà… Un petit bilan s’impose.

Après quelques rencontres dans le centre de Paris, un noyau dur s’est constitué rapidement et nous avons posé les grandes lignes de ce que serait notre réseau idéal : Emmanuel FABER.pdf (Objet application/pdf) Du microcrédit à la gouvernance mondiale. De plus en plus, on parle d’un « marché écologique et social ».

Du microcrédit à la gouvernance mondiale

Ce depuis la création des forums sociaux mondiaux des années 90 et la naissance du microcrédit. Volonté de création d’une économie prétendument «sociale et solidaire » ? Ce domaine appelle à une étroite collaboration entre le domaine privé et les ONG qui, par nature, ne sont pas à but lucratif (1). De nombreuses multinationales font désormais appel à cette idée afin de poursuivre leurs ambitions mercantiles, voire expansionnistes. C’est notamment le cas de Danone qui dispose de son propre organisme d’entreprenariat social, Danone Communities, et qui se présente ainsi : « Nous sommes un incubateur d’entreprises à vocation sociale, né à l’initiative du Professeur Muhammad Yunus (2) et du groupe Danone.

Le microcrédit, quant à lui, est un principe relativement simple : un organisme de microcrédit s’adresse à des personnes dans le besoin. Sans commentaires. Global Girl Power: To Fight Poverty, Invest in Girls. We know what the birth of a revolution looks like: A student stands before a tank.

Global Girl Power: To Fight Poverty, Invest in Girls