Emmanuel Faber - Chemins de traverse

Facebook Twitter
E. Faber présente "Chemins de traverse" à La Procure Environ une fois par mois, de 20h à 21h30, La Procure organise pour ses clients une grande soirée autour d’un auteur ou d’un grand sujet. L’entrée est gratuite et vous êtes assis dans la limite des places disponibles. Inscription indispensable par tel. au 01 45 48 20 25 ou par mail à laprocure@laprocure.com en précis...ant le nombre de personnes. L'invité : Emmanuel FABER Diplômé d'HEC, Emmanuel FABER débute sa carrière comme consultant chez Bain & Company puis chez Baring Brothers. Il rentre en 1993 chez Legris Industries en tant que Directeur Administratif et Financier avant d'être nommé Directeur Général en 1996. E. Faber présente "Chemins de traverse" à La Procure
111220_presse_e_faber.pdf (Objet application/pdf)
Chemins de traverse - Emmanuel Faber Peut-on être vice-président d’une grande multinationale - Danone, l'un des premiers groupes alimentaires mondiaux-, et vouloir garder vivantes les aspirations d’une jeunesse bouleversée par la lecture de Kant et de Lévinas, et l'inspiration initiatique d'un Christian Bobin ou d'une Christiane Singer ? Comment peut-on être à la fois efficace et utopique, manager et dissident, affirmer qu’ "un autre monde est possible" sans verser dans l’imposture, se retrouver au Forum social mondial pendant que son président, Franck Riboud, participe au Forum de Davos ? Emmanuel Faber nous fait part des interrogations provoquées par ces situations et nous livre les réflexions que lui inspire le fonctionnement de la finance internationale. Et surtout, il nous raconte les multiples projets que les équipes de Danone ont contribué à faire naître dans le monde entier, avec son ami le Prix Nobel de la Paix Muhammad Yunus, et avec beaucoup d'autres. Chemins de traverse - Emmanuel Faber
E. Faber, Chemins de traverse, Challenges
Emmanuel Faber, Chemins de traverse, Nouvel Obs

Magazine digital - Challenges

Magazine digital - Challenges > Réplique exacte du magazine, l'édition digitale de Challenges vous offre le même contenu que la version papier, enrichie par des vidéos complémentaires sur différents articles. > Où que vous soyez, Challenges reste directement accessible en ligne 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7. > L'édition digitale est à votre disposition mercredi soir à 20h, la veille de la sortie en kiosque de Challenges. > Vous pouvez sélectionner, partager vos articles préférés sur des réseaux sociaux et des blogs et effectuer des recherches par mots-clés.
Le blues du businessman Le blues du businessman Le numéro deux de Danone, lui, voudrait être fidèle à ses rêves de jeunesse. Rester libre. Ne pas tout sacrifier au dieu Finance. Changer le monde, au moins un peu. Pas facile à concilier avec le costume de dirigeant de multinationale.C’est cette quête un tantinet schizo phrénique qui fait la richesse de ce livre attachant parce que très personnel.
Les "Chemins de traverse" d'Emmanuel Faber, vice-président de Danone Dans son dernier livre “Chemins de traverse” publié aux éditions Albin Michel et disponible dès aujourd’hui en librairies, Emmanuel Faber, notre vice-président, nous fait part de ses nombreuses interrogations, de ses doutes, de ses “quelques espoirs”, et nous livre les réflexions que lui inspire la finance internationale. En exclusivité sur down to Earth: la préface signée Franck Riboud “Les histoires qu’Emmanuel Faber nous raconte dans ces pages sont à la fois exceptionnelles et en même temps assez universelles dans la vie des grandes entreprises. Beaucoup de managers à travers le monde pourraient sans doute relater des expériences assez similaires : des succès et des échecs, des conflits et des réconciliations, des rencontres et des ruptures, des grincements et des enthousiasmes, des déceptions et des espoirs et parfois aussi des utopies. Les "Chemins de traverse" d'Emmanuel Faber, vice-président de Danone
Emmanuel Faber, un manager sur une ligne de crête Au siège social de Danone, boulevard Haussmann à Paris, Emmanuel Faber reçoit ses visiteurs dans une salle de réunion et non dans son bureau. Car il n’en dispose pas pour lui seul, il le partage avec l’autre vice-président du groupe, Bernard Hours, et leurs assistantes. Le décloisonnement des espaces de travail à la tête de l’entreprise est un trait distinctif de cette multinationale de l’agroalimentaire, tout comme la souplesse de son code vestimentaire. Emmanuel Faber, un manager sur une ligne de crête