background preloader

SP67 Juliette

Facebook Twitter

Comment comptabiliser les opérations liées à l'affacturage ? L’affacturage est une technique de financement qui consiste, pour l’entreprise, à céder les créances clients qu’elle possède à un organisme spécialisé (le factor) et à récupérer en contrepartie immédiatement la trésorerie liée aux créances cédées.

Comment comptabiliser les opérations liées à l'affacturage ?

Lors de l’opération, le factor se rémunère avec des commissions d’affacturage et une retenue de garantie peut également être demandée. Voici comment traiter en comptabilité les opérations liées à l’affacturage. Rappels sur le fonctionnement de l’affacturage Pour accélérer le recouvrement de ses créances, une entreprise peut utiliser l’affacturage. Un contrat d’affacturage, qui définira les conditions d’application de l’opération, sera alors mis en place avec un organisme spécialisé appelé le factor. L’opération d’affacturage se déroule ainsi : Comptabilisation de la cession des créances au factor Dès lors que le factor vous transmet son avis d’achat, il convient de procéder à la comptabilisation de la cession de la créance au factor.

Le jour de valeur (ou date de valeur) - Mon compte bancaire - Les Clés de la Banque. Qu'est-ce qu'un jour de valeur ?

Le jour de valeur (ou date de valeur) - Mon compte bancaire - Les Clés de la Banque

Il faut distinguer la date d'opération et le jour de valeur (ou date de valeur). La date d'opération peut dépendre du jour et de l'heure du dépôt, voire éventuellement du canal utilisé (guichet, automate...). Votre banque pourra vous préciser la règle. Elle peut être reportée au lendemain lorsqu'une opération est parvenue trop tardivement à la banque pour pouvoir être enregistrée le jour même. Le jour de valeur est la date retenue pour le calcul des intérêts. Il existe parfois un décalage entre ces deux dates, selon le temps nécessaire au traitement des opérations. Retour haut de page Comment connaître le jour de valeur ? Les délais sont réglementés en France et sont précisés dans votre convention de compte : Année lombarde, bancaire, 360 jours : Expert et Avocats. Les banques ont pris la mauvaise habitude de calculer les intérêts des contrats en utilisant l'année bancaire dite aussi "Année lombarde" ou "Année commerciale".

Année lombarde, bancaire, 360 jours : Expert et Avocats

La terminologie importe peu. La réalité est que la banque suppose que l'année dure 12 mois de 30 jours, soit 360 jours. Elle dure 365 ou 366 jours, mais jamais 360 jours. Cette pratique concerne toutes les banques. Et il ne s'agit là que de quelques exemples. Comment vérifier seul si mon contrat est concerné ? D'abord, vérifiez votre contrat ! La Caisse d'Epargne et la Banque Populaire ont pris l'habitude d'écrire noir sur blanc qu'elle utilisait l'année bancaire.

Frais bancaires : qu’est-ce que les agios ? - LeLynx.fr. Au sens large, les agios constituent l’ensemble des frais émis par une banque pour le bon fonctionnement d’un compte bancaire.

Frais bancaires : qu’est-ce que les agios ? - LeLynx.fr

Mais dans le langage courant, ces intérêts sont généralement perçus comme la conséquence directe d’une situation de découvert. Focus sur une mention que chacun redoute de voir apparaître sur son relevé de compte. Les conséquences d’un découvert En principe, un compte courant doit être en permanence créditeur, c’est-à-dire afficher un solde positif. La plupart des banques tolèrent toutefois un bref passage « dans le rouge », voire acceptent – sous certaines conditions – que le solde du compte de leurs clients soit négatif : c’est ce qu’on appelle un découvert autorisé. Cette situation de découvert engendre systématiquement l’application de frais bancaires, plus communément appelés « agios ». Le calcul des agios : montant, durée et taux d’intérêt du découvert (900 € de découvert x 4 jours) x le taux de 15 % / 365 jours = 1,5 €

Qu'est-ce que le taux effectif global (TEG) ? Votre abonnement a bien été pris en compte.

Qu'est-ce que le taux effectif global (TEG) ?

Vous serez alerté(e) par courriel dès que la page « Qu'est-ce que le taux effectif global (TEG) ? » sera mise à jour significativement. Vous pouvez à tout moment supprimer votre abonnement dans votre espace personnel. Votre abonnement n’a pas pu être pris en compte. Vous devez vous connecter à votre espace personnel afin de vous abonner à la mise à jour de cette page. Pour vous abonner aux mises à jour des pages service-public.fr, vous devez activer votre espace personnel. Le taux effectif global (TEG), ou taux annuel effectif global (TAEG), est le taux d'intérêt fixé par la banque ou l'établissement de crédit. Ce taux d'intérêt ne peut pas être supérieur au « taux de l'usure », c'est-à-dire au taux maximal légal applicable fixé par la Banque de France.

Le TEG (ou TAEG) doit toujours être indiqué sur les publicités et les offres préalables de crédit. Il comprend :