background preloader

Damepao

Facebook Twitter

Dame pao

Meet Google Drive – One place for all your files. Google. La Nutri Emotion - Pouvoir de l'Accueil. PRATIQUE : La Cohérence Cardiaque. Rire dans le Métro. Dans le Rire du Bouddha. PRATIQUE avec Démosthène. EXERCICE : Veux-tu continuer à avoir raison ? Comment ça se passe dans nos têtes. EXERCICE : Équité intérieure. EXERCICE : Comment être une antenne ? PRATIQUE: la gentillesse. C'est chaque fois étonnant de constater à quel point les gens sont agréablement surpris quand on esquisse un geste gentil envers eux.

PRATIQUE: la gentillesse.

Que ce soit ouvrir une porte, sourire, donner notre monnaie à une personne dans le besoin, ramasser un objet échappé par inadvertance, reconduire une fois de plus notre adolescente quelque part, offrir son siège à une personne âgée, etc. Sauf de rares exceptions, les gens sont chaque fois reconnaissants et ils nous le montrent, que ce soit par une parole ou par un sourire.

Un simple geste posé avec gentillesse peut transformer une journée difficile en bonne journée. Et là aussi, la loi de cause à effet jouera. Le dictionnaire Larousse définit la gentillesse comme étant une « qualité de quelqu'un qui est d'une complaisance attentive et aimable; bon ». Exercices. Histoire de désamour - en dialogues girafe ? Les émotions sont là pour être libérées. Oser se dire. Reste avec... Danse avec...La Vie ne se trompe pas - Betty. MAUVAISE HALEINE - A mettre en langage girafe. ArtVader lance son message. LA C.A.F. - A mettre en dialogue girafe. Reste avec... Danse avec...La Vie ne se trompe pas - Betty. LES BASES SPIRITUELLES DE LA COMMUNICATION CONSCIENTE (CNV) Dans le Rire du Bouddha. EXERCICES et PRATIQUES. DEMANDER. Cohérence cardiaque. Pratique. Ho'oponopono un chemin vers la conscience et la paix intérieure. HO'OPONOPONO ne se compare pas ni ne s'apprend.

Ho'oponopono un chemin vers la conscience et la paix intérieure

HO'OPONOPONO se vit. Cest un art de vivre. HO'OPONOPONO est un véritable chemin vers la conscience unitaire. Ho’oponopono est avant tout un très ancien rituel de pardon et de réconciliation qui se pratique toujours à Hawaii. Ho’oponopono est issu d’une très ancienne tradition Hawaïenne qui s’est transmise oralement de génération en génération. La pratique de Ho’oponopono consistait à se réunir sous la conduite d’un guide, d’un prêtre ou simplement d’une personne désignée par le groupe et le problème était exposé. Morrnah Nalamaku Simeona, à partir des années 1976, modernisa cet Ho’oponopono traditionnel afin de l’adapter au monde moderne et aussi au monde occidental. Pratique ! Exercices d'improvisation théatrale.

E-book gratuit sur Ho'oponopono pour la paix intérieure. PRATIQUER. Exercice. Tu veux rire ? Le ho-oponopono dans la vie de tous les jours. Je pratique le ho’oponopono depuis quelques temps déjà et plus je l’utilise, plus je suis stupéfaite du résultat.

Le ho-oponopono dans la vie de tous les jours

Je vois combien cette pratique me permet de prendre ma responsabilité à 100% dans ce que je vis y compris dans les situations sur lesquelles je pourrais penser n’avoir aucun contrôle. Je vous rappelle le concept : tout ce que nous voyions à l’extérieur de nous et qui nous dérange, sont en fait des vieilles mémoires que NOUS avons et que nous rejouons encore et encore. Le moyen le plus simple pour que ces dernières n’agissent plus, c’est de les dissoudre (avec le ho oponopono par exemple). Alors, seules les actions émanant de notre Être, de notre Divinité, Dieu intérieur, la source en nous (appelez cette partie comme vous voulez) se manifesteront dans la justesse puisqu’elles seront issues de la partie sage de nous même.

Je vous donne un exemple concret : j’ai lu dans le journal qu’une personne avait disparu. Je t’aime, pardon, je m’excuse, merci…. – Je t’aime. "Prendre la barre" - HO'OPONOPONO. Il y a quelques années j’ai fait une traversée en voilier et j’ai été malade presque tout le temps.

"Prendre la barre" - HO'OPONOPONO

J’ai passé tout le temps du voyage dans ma cabine, accompagnée de ma bassine, incapable de faire autre chose. Un bon capitaine m’aurait dit : « Si tu veux éviter « le mal de mer » prend la barre. » C’est la même chose quand on se déplace en voiture, le chauffeur n’est jamais malade, n’est-ce pas ? J’ai compris ainsi l’importance de « prendre la barre » et d’autant plus si les temps sont turbulents. Ainsi, une façon simple de « prendre la barre » est d’être conscient qu’à chaque instant j’ai le choix, que c’est moi qui dirige, qui choisit la direction.

Je peux continuer de me laisser balloter par les mémoires ou bien je peux décider de regarder droit devant moi, vers mon but qui est d’être en Paix et Libre. La méthode Ho’oponopono. Crédit photo : Laure Zanella Voilà un nouvel outil précieux que je voudrais partager avec vous : La méthode Ho’oponopono.

La méthode Ho’oponopono

Pour faire simple, c’est une méthode de guérison hawaïenne qui part du principe que nous sommes 100% responsables de tout ce qui se déroule dans notre vie, comme si nous créions totalement le monde dans lequel nous évoluons à partir de nos schémas intérieurs. Il ne s’agit pas seulement de ce qui se passe directement pour nous, mais aussi de tout ce que ceux qui évoluent autour de nous font ou vivent. On part ici de l’idée que tous les êtres de cette planète, ainsi que tout ce qui existe (végétaux, animaux, etc.) représentent une seule et même entité, comme si nous étions tous les mêmes morceaux d’un tout, et chaque partie est donc responsable de ce qui se passe pour l’ensemble des autres parties et d’elle-même.

Connaître Ho'oponopono - HO'OPONOPONO. Comment Joe Vitale découvre " HO'OPONOPONO": Il y a deux ans, ( nous sommes en 2007) j'ai entendu parler d'un thérapeute d'Hawaï qui a guéri une salle complète de patients aliénés criminels - sans jamais voir aucun d'eux.

Connaître Ho'oponopono - HO'OPONOPONO

Le psychologue étudiait le dossier d'un interné et ensuite regardait en lui-même pour voir comment il avait créé la maladie de cette personne. A mesure qu'il s'améliorait lui-même, le patient s'améliorait. Quand j'ai entendu cette histoire pour la première fois, j'ai pensé que c'était une légende urbaine. Comment quelqu'un pouvait-il guérir quelqu'un d'autre en se guérissant lui même ? Ça n'avait pas de sens. Il s'appelle Dr Ihaleakala Hew Len. Cette salle où ils gardaient les malades mentaux criminels était dangereuse. Le Dr Len m'a dit qu'il ne voyait jamais ses patients. «Après quelques mois, des patients à qui l'on avait dû mettre des entraves furent autorisés à marcher librement, m'a-t-il dit. Pratiques. HO'OPONOPONO "Un chemin vers la Conscience" - MERCI, JE T'AIME.