background preloader

Damen

Facebook Twitter

Innovation through cooperation. To stay at the top, you need to innovate.

Innovation through cooperation

And to develop and implement those ideas, you need to work together – sharing knowledge to stimulate development of the best possible products. This is why we work with customers such as the US Coast Guard, independent research organisations including Delft University of Technology, TNO and MARIN, suppliers and classification societies.

And, of course, we listen and cooperate with our customers – building strong relationships to produce better products. If suppliers innovate, we do too If our suppliers improve their products with innovative solutions this can impact our designs. Cooperation with independent research organisations Investing in innovation means cooperating or forming partnerships with independent research organisations such as: Delft University of Technology Maritime Research Institute Netherlands (MARIN) Netherlands Organisation of Applied Scientific Research (TNO) Other reputed universities. Damen vessels in stock. Notre Marché Damen Shiprepair Brest - Damen Shiprepair Brest.

Installations du chantier naval - Damen Shiprepair Brest. Réparation navale - Port de Brest CCI brest. Premier centre français de réparation navale, le port de Brest dispose d'un savoir-faire reconnu par les armateurs du monde entier.

Réparation navale - Port de Brest CCI brest

Il dispose de 3 formes de radoub : FORME 1 : 225 x 27 m (entrée) / 34 m (zone de travail), 1 grue de 15 à 30 tonnes ; FORME 2 : 338 x 55 m, 3 grues de 5 à 80 tonnes ; FORME 3 : 420 x 80 m, 3 grues de 15 à 150 tonnes. La partie réparation navale bénéficie également de : 2 quais de réparation à flots de 320 m et 400 m à -9 m et -11 m ; une station de déballastage; une garantie de fiabilité.

Des équipements performants, mais aussi une haute technicité et le respect des délais font la différence et la performance de ce port. Damen Group. La construction navale : enjeux de puissance en Asie orientale. La Corée du Sud fait partie des nations leader mondiale de l’économie maritime.

La construction navale : enjeux de puissance en Asie orientale

Elle a su se spécialiser dans le domaine de la construction maritime depuis une vingtaine d’années. Cela explique l’investissement des « chaebols » comme Samsung ou Hyundai dans un secteur qui est sujet à une concurrence de plus en plus rude avec les autres pays de l’Asie de l’Est. Un pan industriel coréen qui s’est imposé comme leader mondial La géographie de la péninsule coréenne lui impose une nécessaire ouverture sur la mer. Ne disposant que de peu de ressources naturelles, le commerce extérieur relève d'une importance vitale. L’intensification de la culture du coton a dégradé les ressources et l’environnement en Asie centrale. L’Asie Centrale est montagneuse au Sud, plate et désertique au nord.

L’intensification de la culture du coton a dégradé les ressources et l’environnement en Asie centrale

La zone montagneuse fait frontière avec l’Iran, l’Afghanistan et la Chine. Le désert s’étend du sud du Kazakhstan à la mer Caspienne à l’ouest et à l’Iran au sud englobant ainsi l’Ouzbékistan et le Turkménistan. Economie - Sobrena. Damen prend pied à Brest. Timeline of Damen Shipyards' best years from 1927 to nowadays. A Family History. Damen was established by two brothers back in 1927.

A Family History

Today, with more than 9,000 employees, Damen Shipyards Group has earned a leading position in the shipbuilding world. We are an international company, but, at heart, we are still a family company with family values and a deep respect for our maritime heritage. A modest start In 1922, the two Damen brothers, Jan and Rien, started building boats in a shed next to the family home. Five years later they formalised the company as Damen Brothers. New work method key to success. Les 40 usines de l’année : le néerlandais Damen sauve Sobrena - L'Usine de l'Aéro. En cette fin d'année 2012, L'Usine Nouvelle revient sur les 40 sites industriels qui ont fait l'actu depuis le 1er janvier dernier.

Les 40 usines de l’année : le néerlandais Damen sauve Sobrena - L'Usine de l'Aéro

Le 30 mars 2012 fut la date du soulagement pour les 210 salariés de Sobrena, le groupe de réparation navale brestois placé en redressement judiciaire le 14 décembre 2011. Le Tribunal de commerce de Brest (Finistère) a annoncé qu’il préférait le plan de reprise présenté par le néerlandais Damen Shipyards aux deux autres candidats : Eiffage et Gibdock. Le français Eiffel, filiale d’Eiffage, avait été écarté rapidement après avoir introduit une clause suspensive liée à l’obtention de marchés dans les énergies renouvelables. La société de Gibraltar Gibdock, propriété du fonds d’investissements nord-américain MVC Private Equity Finds, a été plus loin dans le processus en proposant de reprendre 175 salariés. Economie - Réparation. Damen dans la course mondiale. En 2012, le géant hollandais Damen sauvait la réparation navale à Brest.

Economie - Réparation. Damen dans la course mondiale

Il vise la rentabilité du chantier dans les deux prochaines années. Des trois repreneurs qui étaient sur les rangs, Damen et sa dimension internationale s'est aisément imposé sur un site de réparations idéalement positionné à la pointe bretonne, au carrefour de la Manche et de l'Atlantique, disposant de cales sèches de belle dimension, parfaitement entretenues. Le site de réparation brestois a évité la désintégration en préservant une grande partie de ses salariés (210), à l'exception de la cellule de direction pilotée aujourd'hui par deux charismatiques Hollandais, Jos Goris et André Hollander. Gros potentiel. Damen veut spécialiser Brest dans l’entretien des paquebots. « Brest, c’est une position géographique fabuleuse et des outils de travails formidables ».

Damen veut spécialiser Brest dans l’entretien des paquebots

Kees Jan Groen, directeur commercial de Damen Shiprepair & Conversion ne tarit pas d’éloges sur le site brestois, exploité par le groupe néerlandais depuis le 1er avril 2012. « Et nous avons beaucoup d’ambitions pour notre site breton », promet-il. 15 chantiers dans le monde La branche réparation navale de Damen regroupe 15 chantiers navals dans le monde : 8 aux Pays-Bas (Vlissingen, Stellendam, Rotterdam et Van Brink, Orangewerf et Amsterdam, Den Helder et Harlingen), deux aux Emirats Arabes Unis (Scharjah et Fujairah), un en Afrique du Sud (Cape Town), un en Suède (Oskarhamn), un à Singapour et deux en France (Brest et Dunkerque). « Nous avons 40 cales sèches en tout, Brest étant la plus grande avec ses 420 mètres de long ».

Tugs, Workboats, Platform Supply Vessels, Pontoons, Yachts you name it, we build it. Réparation : Damen Shiprepair Brest dans la course mondiale. En 2012, le géant hollandais Damen sauvait la réparation navale à Brest.

Réparation : Damen Shiprepair Brest dans la course mondiale

Il vise la rentabilité du chantier dans les deux prochaines années. Des trois repreneurs qui étaient sur les rangs, Damen et sa dimension internationale s'est aisément imposé sur un site de réparations idéalement positionné à la pointe bretonne, au carrefour de la Manche et de l'Atlantique, disposant de cales sèches de belle dimension, parfaitement entretenues. DAMEN SHIPREPAIR BREST - Fiche de l'entreprise DAMEN SHIPREPAIR BREST.