background preloader

Face au sexisme

Facebook Twitter

Menace du stéréotype. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Menace du stéréotype

Les femmes et les mathématiques, un exemple de stéréotype négatif désinvestissant. Le concept de menace du stéréotype relève de l'étude des stéréotypes dans le domaine de la psychologie sociale. Il représente l'effet psychologique qu'un stéréotype peut avoir sur une personne visée par celui-ci. Face à certaines situations, un individu peut avoir la sensation d'être jugé à travers un stéréotype négatif visant son groupe ou craindre de faire quelque chose qui pourrait confirmer ce stéréotype. Dès lors, cela peut provoquer une diminution des performances de cet individu, dans un domaine où il est impliqué personnellement.

De nombreux domaines et groupes sont touchés par la menace du stéréotype. Ce phénomène a été mis en évidence par Claude Steele et Joshua Aronson en 1995. Premières recherches[modifier | modifier le code] Genre, mixité, inégalités hommes/femmes. Le Deuxième Sexe. Les stéréotypes de genre sont dangereux pour la santé. Le 16 janvier 2014, rediffusé dans le cadre d’un partenariat avec le Centre Hubertine Auclert (notre Manifeste) Les stéréotypes de genre, #OnEnParle !

Les stéréotypes de genre sont dangereux pour la santé

MadmoiZelle est la fière partenaire de la campagne #OnEnParle, pour déconstruire les stéréotypes de genre. Aux côtés du Centre Hubertine Auclert, qui lutte pour l’égalité entre les femmes et les hommes en Île de France, nous nous engageons pour un avenir sans injonctions à la masculinité ni à la féminité. Si tu veux en savoir plus, rends-toi sur le minisite du Centre Hubertine Auclert ou participe au quizz sur l’Instagram de Rose Carpet.

Et en attendant, découvre cet article qui témoigne des débats autour des stéréotypes de genre en 2014, et surtout de pourquoi ils sont mauvais pour la santé… Littéralement. Leçon d’origamis, de dépliages, par Marc Fichou. De la simple feuille à la forme crée par l’origami, il y a un sacré pas que le photographe Marc Fichou décompose pour nous, étape par étape, dans sa série de pliages très ingénieux.

Leçon d’origamis, de dépliages, par Marc Fichou

Sobrement intitulé Origamis, la série de Marc Fichou étonne par le soin apporté à l’ensemble. De l’éclairage discret à la justesse de la superposition des deux formes(à la pliure près), ces drôles d’animaux de papiers posent la question de la frontière entre art et photographie. Plus qu’un simple avant/après, la forme conçue et la forme dépliée cohabitent dans le même espace, donnant à la série une portée poétique évidente.

Les limites entre les deux formes disparaissent, se confondent dans les traits et le jeu des ombres. Des pubs de la Smerep jugées sexistes. Recevez nos newsletters : La campagne de la mutuelle étudiante qui s’est déroulée en juillet montre cinq étudiants types.

Des pubs de la Smerep jugées sexistes

Le Jury de Déontologie Publicitaire estime qu’elle présente des stéréotypes «dévalorisants et insultants». Jugée sexiste et véhiculant des stéréotypes. La dernière campagne publicitaire de la mutuelle étudiante Smerep vient d’être sanctionnée par le Jury de Déontologie Publicitaire .Dans le viseur du JRD, une campagne intitulée «vos bonnes raisons», qui comporte cinq vidéos publicitaires présentant chacune un jeune dans son univers quotidien. Olympe de Gouges : une femme contre la Terreur. Un siècle et demi avant l'écriture du Deuxième Sexe par Simone de Beauvoir, une femme, Olympe de Gouges, avait voulu trancher l'hydre de la misogynie, ce frein entravant l'évolution des sociétés.

Olympe de Gouges : une femme contre la Terreur

Malheureusement, c'est sa tête à elle qui roula sur l'échafaud de la Terreur en 1793. Victime de son sexe, victime de ses idées trop humanistes, trop révolutionnaires pour la Révolution elle-même, victime aussi de son origine de classe. Son corps, lui, se retrouva à la fosse commune : son fils, Pierre Aubry, l'ayant reniée pour sauver sa propre tête du « rasoir national ». Disney Princesses, Deconstructed. By Lisa Wade, PhD, Oct 25, 2009, at 10:37 am Jeff Brunner put together this analysis of the evolution of the Disney princess.

Disney Princesses, Deconstructed

What do you think? Progress? Sent in by Fiona A. UPDATE: Commenter Jackie sent in this version for the Disney princes: NEW (Mar. ’10)! Femmes dans le numérique : des écarts de salaires importants avec les hommes. Comme dans les autres secteurs d’activité, la question de l’égalité homme/femme se pose pour le numérique.

Femmes dans le numérique : des écarts de salaires importants avec les hommes

A l’occasion du lancement par Syntec Numérique de la commission « femmes du Numérique », le cabinet Markess a présenté une étude relative à la situation comparée entre les hommes et femmes travaillant dans les entreprises du secteur. Société hypersexualisée : le Crioc plaide pour l’éducation aux médias. Depuis quelques années, le phénomène d’hypersexualisation est de plus en plus présent au sein de notre société.

Société hypersexualisée : le Crioc plaide pour l’éducation aux médias

Et l’actualité ne cesse de nous le rappeler. Ceux qui ont récemment suivi les déboires de ces animateurs scouts qui ont découvert certains de leurs louveteaux se livrant à des jeux sexuels durant la sieste ne pourront qu’approuver. L’hypersexualisation consiste à donner un caractère sexuel à un comportement ou à un produit qui n’en a pas en soi. C’est un phénomène de société selon lequel de jeunes adolescents adoptent des attitudes et des comportements sexuels jugés trop précoces. Elle se caractérise par un usage excessif de stratégies axées sur le corps dans le but de séduire et apparaît comme un modèle de sexualité réducteur, diffusé par les industries à travers les médias, qui s’inspire des stéréotypes véhiculés par la pornographie : homme dominateur, femme-objet séductrice et soumise.

Les jeunes : une cible fragile Les jeunes sont une cible facile (fragile?) Est-ce innocent?