background preloader

Droit au chômage

Facebook Twitter

Quels titres et diplômes sont reconnus comme étant à finalité professionnelle. Congé individuel de formation (Cif) Le congé individuel de formation (Cif) est un congé qui permet au salarié de s'absenter de son poste afin de suivre une formation pour se qualifier, évoluer ou se reconvertir.

Congé individuel de formation (Cif)

Objectifs La formation suivie dans le cadre du Cif doit permettre : d'accéder à un niveau de qualification supérieure,de changer de profession ou de secteur d'activité,d'enrichir ses connaissances dans le domaine culturel et social, ou se préparer à l'exercice de responsabilités associatives bénévoles,ou de préparer un examen pour l’obtention d'un titre ou diplôme à finalité professionnelle enregistré dans le répertoire national des certifications professionnelles. La formation demandée n'a pas besoin d'être en rapport avec l'activité du salarié. La formation peut se dérouler à temps plein ou à temps partiel (par exemple, 2 heures par jour) et de manière continue ou discontinue (par exemple, 1 semaine par mois). Bénéficiaires Tout salarié peut demander un Cif. Conditions pour en bénéficier Ancienneté Délai de franchise. L'Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC) L'Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC) vise elle aussi à faciliter le retour rapide à l'emploi.

L'Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC)

Sa mise en œuvre permet de combler un écart entre les compétences détenues par le demandeur d'emploi et les exigences du marché du travail. Quel public concerné Vous êtes demandeur d'emploi indemnisé ou non indemnisé. Avec votre conseiller Pôle emploi, le besoin de formation est apparu comme une démarche importante à mener pour accéler votre reprise d'emploi. Quelles démarches mener Votre conseiller Pôle emploi a diagnostiqué avec vous le besoin de formation dans un domaine couvert par l'action de formation conventionnée. Il va également vous aider à remplir les formulaires liés à votre entrée en formation. Objectif de la formation. Chômage : obtenir une formation rémunérée. Après avoir perdu votre travail, vous pouvez accroître vos chances de retrouver un poste en complétant votre formation générale, en actualisant ou en approfondissant vos compétences dans un domaine précis, ou en préparant une reconversion.

Chômage : obtenir une formation rémunérée

Quels sont les financements des formations ? Il existe deux formes de financement des formations : collectif ou individuel. Il est collectif quand la formation est directement financée par la Région, Pôle emploi ou une collectivité locale. La formation est alors gratuite pour ceux qui la suivent, hors frais de dossier. Les Régions financent souvent des formations d’un an et plus, débouchant sur un diplôme comme un BTS ou une licence professionnelle. Il existe aussi des formations financées par l’État, plutôt ciblées sur des publics spécifiques ; elles dispensent, par exemple, des actions de lutte contre l’illettrisme. Si la formation que vous visez n’est pas prise en charge collectivement, il vous faudra obtenir un financement individuel.

L'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) (fin de contrat à compter du 1er juillet 2014) : montant, début et durée d'indemnisation. Dernière mise à jour le 31 octobre 2014 Synthèse L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est un revenu de remplacement versé par Pôle emploi, sous certaines conditions, aux salariés inscrits comme demandeurs d’emploi et involontairement privés d’emploi.

L'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) (fin de contrat à compter du 1er juillet 2014) : montant, début et durée d'indemnisation

L’ARE est versée pour une durée qui varie selon l’âge du demandeur d’emploi et la durée de son affiliation à l’assurance chômage. Le montant de l’ARE est calculé à partir du salaire journalier de référence du bénéficiaire, des règles spécifiques s’appliquant à certaines professions. L'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) [fin de contrat à compter du 1/6/2011] Dernière mise à jour le 18 septembre 2013 Synthèse L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est un revenu de remplacement versé par Pôle emploi sous certaines conditions, aux personnes inscrites comme demandeurs d’emploi et involontairement privés d’emploi.

L'allocation d'aide au retour à l'emploi (ARE) [fin de contrat à compter du 1/6/2011]

L’ARE est versée pour une durée qui varie selon l’âge du demandeur d’emploi et la durée de son affiliation à l’assurance chômage. Le montant de l’ARE est calculé à partir du salaire journalier de référence du bénéficiaire, des règles spécifiques s’appliquant à certaines professions. L’allocation peut cesser d’être versée ou être réduite lorsque le demandeur d’emploi ne respecte pas ses obligations, notamment celle de rechercher activement un emploi.

A savoir Les règles présentées ici sont celles issues de la Convention d’assurance chômage du 6 mai 2011. Sommaire Fiche détaillée Quels sont les bénéficiaires ? Calcul gratuit de la durée de l'allocation chômage. Les conditions pour bénéficier des allocations chômage. L’allocation d’aide au retour à l’emploi (ARE) est versée par le régime d’assurance-chômage aux demandeurs d’emploi qui remplissent certaines conditions issues de la convention d’assurance-chômage du 14 mai 2014.

Les conditions pour bénéficier des allocations chômage

Indemnisation chômage : sous quelles conditions ? Le demandeur d'emploi est indemnisé s’il réunit les conditions suivantes : avoir perdu involontairement son emploi ; avoir travaillé au moins quatre mois. Ces cent vingt-deux jours doivent avoir été travaillés au cours des vingt-huit derniers mois (trente-six mois pour les personnes âgées de 50 ans et plus). Chômage avant la retraite : quelles sont les règles ?

Les personnes qui ont atteint l'âge légal de départ à la retraite mais qui ne disposent pas du nombre de trimestres d’assurance retraite pour prétendre au taux plein peuvent s'inscrire à Pôle emploi et être indemnisé si elles remplissent toutes les conditions. Licenciement, démission : quelle indemnisation ? Allocations. Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l'indemnisation du chômage et les textes qui lui sont associés.