background preloader

La Droite Forte : la droite qui pue, oui !

Facebook Twitter

Guillaume Peltier sur le mariage pour tous : "Il faudra supprimer la loi demain" Par La rédaction numérique de RTL Il ne veut rien lâcher.

Guillaume Peltier sur le mariage pour tous : "Il faudra supprimer la loi demain"

Guillaume Peltier sera dans la rue samedi 26 mai pour protester contre le texte ouvrant le mariage aux couples de même sexe et réclamer une "clause de conscience" pour les maires réfractaires. Malgré la promulgation de la loi par le président de la République, le vice-président de l'UMP estime au micro de RTL qu'"il faudra la supprimer demain".

Un appel à la résistance. Share photos and videos on Twitter. En marge de l’UMP, Guillaume Peltier organise sa petite cagnotte. Guillaume Peltier, sur le plateau de LCI, en octobre 2012 (IBO/SIPA) L’UMP est fauchée ?

En marge de l’UMP, Guillaume Peltier organise sa petite cagnotte

Guillaume Peltier se passera d’elle pour financer ses ambitions. Son courant, la Droite forte, vient de monter sa propre structure pour récolter des fonds sans dépendre du parti. Peltier-Didier. Le duo qui bouscule l’UMP. « Assume.

Peltier-Didier. Le duo qui bouscule l’UMP

Ne recule sur rien. Tu n’as pas à avoir honte, tout ce qu’on propose est républicain. » Jeudi 13 décembre, 18 heures. Guillaume Peltier file enregistrer « On n’est pas couché » qui sera diffusé deux jours plus tard. Geoffroy Didier lui donne ses derniers conseils. « Jo », comme il l’appelle, a essuyé les plâtres, le 13 octobre. Entre eux, se succéder sur les plateaux télé est devenu une habitude. Peltier-Didier, c’est le duo politique qui monte et dérange à droite. Entre eux, le « coup de foudre » est survenu en juin 2011. Débats politiques et sociaux de Paul Wermus - VSD - VSD. Qu’ils titillent les historiens, les journalistes ou les barons de la politique, nos invités ont la fourchette piquante.

Débats politiques et sociaux de Paul Wermus - VSD - VSD

Ils ne manquent pas d’ambition non plus...A la Closerie des Lilas : Geoffroy Didier, cofondateur de la Droite forte. Élise Lucet, présentatrice du 13 heures de France 2. Franck Ferrand, historien populaire. Attention danger ! Programme UMP : "une école forte pour la droite forte décomplexée ! Au secours !

Attention danger ! Programme UMP : "une école forte pour la droite forte décomplexée !

Et si une droite ( « forte ») revenait pour mettre effectivement en œuvre une école dite « forte » ? C’est en effet le projet d’une « droite forte » dont les fondateurs ne sont pas n’importe qui, puisque ce sont des secrétaires nationaux de l’UMP : le chef d’entreprise Guillaume Peltier ( ancien porte-parole adjoint de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de 2012 ) et l’avocat Didier Geoffroy ( coordonnateur de la cellule ‘’riposte’’ durant cette même campagne présidentielle )Le projet d’ « école forte » de cette « droite forte » vaut le détour en cette période de « refondation de l’Ecole » par la netteté de ses contours et son inscription dans la « révolution » qui était annoncée par Nicolas Sarkozy en matière scolaire ( www.ladroiteforte.fr ).

Quelques extraits. BUISSON : LE GOUROU DE LA DROITE FORTE. Le courant libéral face au pôle identitaire. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jean-Yves Camus, chercheur associé à l'Institut de relations internationales et stratégiques (IRIS) Comme d'autres partis conservateurs européens, l'UMP connaît un débat sur l'opportunité de revendiquer un ancrage à droite.

Le courant libéral face au pôle identitaire

Un des objectifs de la Droite forte, comme de Jean-François Copé, est de rompre avec le complexe qui, depuis 1944, faisait des conservateurs des hommes de droite honteux, se présentant sous des étiquettes dont l'intitulé avait pour seul objet de dissiper tout soupçon de filiation avec les ligues, Vichy, le nationalisme, les valeurs d'ordre et de tradition.

Pro Gallia. Après la victoire électorale de la Gauche, doit-on aussi lui apporter une victoire idéologique et politique ? « Engage(d), par Arnaud Dassier. Avec le soutien appuyé de la presse de Gauche tout entière mobilisée pour sauver -malgré elle- la Droite de ses démons avec un altruisme désintéressé qui l’honore, les « humanistes » auto-proclamés (Roselyne Bachelot, NKM, François Baroin, Chantal Jouanno…) s’expriment les uns après les autres pour dire tout le mal qu’ils pensent de la droitisation de la campagne de Nicolas Sarkozy et de l’UMP.

Après la victoire électorale de la Gauche, doit-on aussi lui apporter une victoire idéologique et politique ? « Engage(d), par Arnaud Dassier

NKM pratique régulièrement l’Humanisme dans les bois, en robe, avec une harpe et de vieux livres Passons sur le fait qu’ils s’attaquent courageusement aux seuls conseillers du Prince (Patrick Buisson, Guillaume Peltier -ces fachos maurrassiens-, Emmanuelle Mignon, trop libérale…) plutôt qu’au Prince lui-même. Pure loyauté personnelle qui n’a sans doute aucun rapport avec l’hypothèse d’un futur retour de Nicolas Sarkozy. On n’est jamais trop prudent… Guillaume Peltier, le renifleur - Presidentielle 2012. Poisson Rouge » Pourquoi Sarkozy gouvernera avec l’extrême droite. Les élections présidentielles se gagneront ou se perdront à sa droite.

Poisson Rouge » Pourquoi Sarkozy gouvernera avec l’extrême droite

Nicolas Sarkozy en est conscient, et tente aujourd’hui de rallier ceux qui firent sa fortune en 2007 : les électeurs du Front National. Pour ce faire, les appels du pied à l’électorat nationaliste se multiplient mais ne semblent pas suffire à siffler le réservoir des voix de Marine Le Pen. Jeunes, musclés et mégrétistes. La majorité du FNJ est passée dans le camp «félon», séduite par l'idéologie radicale. La bataille a tourné à la guerre éclair.

Jeunes, musclés et mégrétistes. La majorité du FNJ est passée dans le camp «félon», séduite par l'idéologie radicale.

Et s'est soldée par la victoire sans appel des «petits Brutus» sur les «petits César». Dans leur grande majorité, les jeunes pousses frontistes ont abandonné Jean-Marie Le Pen pour rallier Bruno Mégret. Guillaume Peltier et la Droite forte dans les Hauts-de-Seine. Www.causeur.fr/wp-content/uploads/2012/05/itw-MLP.pdf. VIDEO. La Droite forte, ultra-sarkozyste aujourd'hui, ne l'a pas toujours été. Plus sarkozyste que moi tu meurs.

VIDEO. La Droite forte, ultra-sarkozyste aujourd'hui, ne l'a pas toujours été

C'est le concours qui fait rage à l'UMP depuis le 6 mai et la défaite de Nicolas Sarkozy. A ce petit jeu, Guillaume Peltier et Geoffroy Didier ont pris une longueur d'avance. Attaqué, Peltier répond aux critiques. La Droite forte multiplie les propositions provocantes et agace tout le monde à l'UMP. CONGRÈS DE L'UMP - La course à la présidence de l'UMP occulterait presque le fait qu'une autre bataille se déroule en coulisses. Celle pour le leadership idéologique du parti conservateur, aujourd'hui écartelé entre sa composante gaullo-centriste et son aile d'ultra-droite. Dans cette lutte d'influence éclipsée par l'affrontement Fillon-Copé, une motion a pris le parti de se distinguer en multipliant les propositions chocs tout en faisant acte d'allégeance à Nicolas Sarkozy.

Portée par un trio de jeunes trentenaires ou quasi, la Droite forte, un des six courants en lice pour le congrès de l'UMP du 18 novembre, a une nouvelle fois fait parler d'elle ce mardi 16 octobre en proposant de supprimer le droit de grève des enseignants. Purement et simplement. LIRE AUSSI: Gaullistes, centristes, populistes... Journalistes de droite, tradition chrétienne et interdiction de grève Les modérés dénoncent "une captation d'héritage"

"La boîte à idées" : la Droite Forte populiste ou populaire? Atlantico: Dans une tribune vous appelez à rejeter la tentation populiste de la « Droite forte ». Parler de pluralisme dans les média, d’islam radical, de racisme anti-blanc ou d’exil fiscal des plus riches, est-ce forcément faire preuve de populisme ? Maël de Calan: Dans la tribune que nous avons publiée aujourd’hui, nous lançons une mise en garde contre une fuite en avant populiste qui consiste à s’en tenir à des slogans simplistes et à choisir des propositions en fonction de leur seule capacité à faire le buzz. Le conseil de Nicolas Sarkozy à Guillaume Peltier. Camille Bedin (UMP) : « Il faut que les Jeunes Pops arrêtent de faire le Petit Journal » L’essentiel Vous signez “Pourquoi les banlieues sont de droite”, sorti au début de l’année chez Plon. Vous y expliquez que la droite, c’est la foi dans l’individu, la réussite par le travail et le mérite, les valeurs de famille, d’autorité, et surtout que les habitants de ces banlieues partagent ces valeurs.

C’est vraiment la première chose qui vous a marquée en banlieue ? Ce qui est sûr, c’est que ça m’a frappée. Mais évidemment, “les banlieues sont de droite”, ce n’est pas la première chose qui doit venir en tête des gens. (…) Ce que je veux dire c’est que les banlieues sont électoralement à gauche, mais que les valeurs que ces jeunes portent sont profondément des valeurs de droite. Les gens répondent souvent qu’ils votent à gauche parce que c’est comme ça, parce que dans leur famille, on a toujours voté à gauche, parce que la gauche c’est le social et la droite c’est les riches, toute une série de clichés qui pèsent très lourd. (…) Or, le social, c’est aussi la droite.

La Droite forte, la jeunesse décomplexée de l'UMP. UMP : quand Droite forte et Droite pop se tirent la bourre. À la Droite forte, un nouveau courant interne à l'UMP créé au lendemain de la présidentielle par Guillaume Peltier et Geoffroy Didier, on ne croit pas aux sondages, non, du tout. On jure même, la main sur le coeur, ne pas se satisfaire de celui qu'a réalisé l'Ifop pour Le Figaro, paru le 22 septembre, et qui donne la motion Droite forte en tête des sept motions qui seront présentées lors du congrès du parti au mois de novembre (avec 39 % d'intentions de vote), loin devant celui de la Droite populaire (7 %).

On rappelle aussi, à juste titre, que les sondages sont réalisés sur des sympathisants UMP, et non des adhérents, qui eux seuls pourront voter en novembre prochain. Mais enfin quand même, juste pour être sûr, on a publié le sondage en une du site officiel du courant, histoire que personne ne passe à côté. Politique : Hortefeux : «Ne multiplions pas les candidats UMP»

INTERVIEW - L'ancien ministre de l'Intérieur, Brice Hortefeux, est président de l'association des Amis de Nicolas Sarkozy. LE FIGARO. - Quelle est votre réaction après la perquisition surprise du juge Gentil au domicile et au bureau de Nicolas Sarkozy? Brice HORTEFEUX. - Nicolas Sarkozy est, de longue date, très serein et son intégrité personnelle ne saurait être remise en cause. J'observe d'ailleurs que des parlementaires de toutes sensibilités, y compris de la majorité actuelle, ont dénoncé une justice spectacle, qu'ils considèrent inutile. Je note aussi que simultanément une magistrate était mise en examen après avoir publié un livre à charge contre Nicolas Sarkozy, comportant des allégations manifestement peu compatibles avec son devoir de réserve. Brice Hortefeux veut muscler la “droite forte” Les amis de Nicolas Sarkozy s’organisent. Nicolas Sarkozy ne verrait pas d'un bon oeil cette réunion d'ancien amis qu'il qualifie de "nostalgiques".

Copé n'aurait «aucun problème» à adhérer à l'association des amis de Sarkozy. Le secrétaire général de l’UMP, Jean-François Copé, a déclaré mardi qu’il n’aurait «personnellement aucun problème» à adhérer à «l’Association des amis de Nicolas Sarkozy», qui doit être officialisée dans les prochains jours sous la houlette de Brice Hortefeux. Interrogé en marge d’une conférence de presse sur le fait de savoir s’il pourrait adhérer à une telle association, M. Copé a répondu: «Moi personnellement, ça ne me poserait aucun problème». A ses côtés, le président du Nouveau Centre, Hervé Morin, n’a pas non plus montré d’enthousiasme débordant: «Je n’ai pas d’hostilité de principe à l'égard de l’ancien président de la République». Les statuts de «l’Association des amis de Nicolas Sarkozy» devraient être déposés cette semaine par l’ancien ministre de l’Intérieur Brice Hortefeux. «Avec des élus de toutes générations qui en ont manifesté ou manifesteront le souhait, nous organisons une Association des amis de Nicolas Sarkozy», avait annoncé la semaine dernière M.

Les sarkozystes déjà sarko-nostalgiques - France Info, l'actu politique - 7h40 - Politique. Les sarkozystes commencent à s'organiser. Scission à L’UMP? Guillaume Peltier lance ladroiteforte.fr « Ce Que Je pense… C’était prévisible et, il n’a pas perdu son temps le "nouveau Benjamin Lancar" de l’UMP, Guillaume Peltier. Il s’émancipe et lance son mouvement: LaDroiteForte.fr. Après Sarkozy, la naissance d'une "droite forte" au sein de l'UMP ? La "droite forte", un navire idéologique qui espère le retour de son capitaine. La génération Sarkozy veut peser en créant la « Droite forte » "La droite forte" se met en place autour de Sarkozy. La "droite forte" d'Hortefeux et Peltier.