background preloader

PJLRenseignement

Facebook Twitter

Ministre, Loi renseignement, Stratégie européenne. Fichée par les services de renseignement ? Encore du suspense. En septembre 2011, notre journaliste demandait l’accès aux fichiers de police et de renseignement la concernant.

Fichée par les services de renseignement ? Encore du suspense

Au fil des déconvenues (et d’une petite victoire), elle découvre les drôles de parades de l’Etat. En septembre dernier, je publiais ici-même un premier témoignage sur mes démarches (longues, laborieuses et incertaines) visant à récupérer les informations me concernant dans les fichiers de police et de renseignement, grâce au droit d’accès indirect prévu par la loi. Cette expérience s’éternise maintenant depuis plus de trois ans et demi et je peux vous dire qu’on s’éclate à attendre. Point de vue d'OVH sur la loi renseignement. Hier mardi 5 mai, les députés ont voté l’adoption de la loi renseignement par 438 voix pour et 86 contre.

Point de vue d'OVH sur la loi renseignement

En attendant la suite du processus législatif, Octave Klaba, fondateur et Chairman d’OVH, revient en détail sur les conséquences réelles de cette loi, pour les hébergeurs, les FAI et leurs clients. OVH a menacé de s’exiler hors de France, si la loi renseignement était adoptée. La loi vient d’être votée par l’Assemblée nationale. Qu’allez-vous faire maintenant ? Je souhaite d’abord m’exprimer sur la loi elle-même. 63 % des Français pensent pourtant que cette loi n’est pas dérangeante parce qu’être écouté n’est pas grave quand on n’a rien à se reprocher. Loi Renseignement : Oops, Cazeneuve n'ose plus citer la jurisprudence. Aidons-le ! Pour tenter de convaincre que son projet de loi sur le renseignement n'est pas une loi liberticide et qu'elle est conforme aux principes d'un État de droit, Bernard Cazeneuve avait publié le mois dernier un premier argumentaire juridique, en s'appuyant pour partie sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l'homme (CEDH).

Loi Renseignement : Oops, Cazeneuve n'ose plus citer la jurisprudence. Aidons-le !

Mais parce que le ministre de l'Intérieur avait cité ses références dans une note de bas de page, Numerama avait pu facilement démontrer que le ministre faisait dire à la CEDH le contraire de ce qu'elle disait. Bernard Cazeneuve s'est donc montré plus prudent dans un nouvel argumentaire publié vendredi dernier, cette fois-ci concentré sur le rôle de garde-fou que remplirait avec soin la nouvelle Commission nationale de contrôle des techniques de renseignement (CNCTR). Or cette fois-ci, pas de note de bas de page. Speaks out on French intelligence bill. Since Snowden, we have seen increasing government conversations about the appropriate limits of surveillance; Some states have sought to restrict their own access to information and others have focused on restricting access from other governments.

speaks out on French intelligence bill

Generally, we like this focus and support these kinds of efforts. However, we are deeply concerned about recent reports about an intelligence bill currently being negotiated in France. The French government is rushing this proposal through Parliament, with little to no consultation of key stakeholders, and the actual provisions under discussion seem to be changing often. The proposals that have been made public — including those allowing for bulk collection of metadata, automated algorithmic analysis of user communications, and efforts to weaken encryption — threaten Internet infrastructure, user privacy, and data security.

Allows for pervasive monitoring of user communications, metadata, and Web activity. Loi Renseignement : le Conseil de l'Europe fustige la surveillance de masse. Hasard de calendrier ?

Loi Renseignement : le Conseil de l'Europe fustige la surveillance de masse

Alors que les députés français viennent d'acheter l'examen du projet de loi Renseignement et qu'ils devront voter solennellement le 5 mai prochain, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe a adopté mardi une résolution au vitriol contre les politiques de surveillance massive mises en place par les gouvernements européens. A ne pas confondre avec le Parlement européen qui est rattaché à l'Union européenne, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe réunit 318 représentants des parlements des 47 pays membres du Conseil, c'est-à-dire la quasi totalité du continent. Laurence Parisot : "Députés, réveillez-vous ! Saisissez le Conseil constitutionnel !"

L'appel sera-t-il entendu ?

Laurence Parisot : "Députés, réveillez-vous ! Saisissez le Conseil constitutionnel !"

Laurence Parisot, l'ancienne patronne du Medef, est en colère. Elle estime que le projet de loi sur le renseignement ne devrait pas voir le jour dans sa forme actuel. Liberticide, dangereux. Traité ACTA - francoishollande.fr. L’algorithme du gouvernement sera intrusif et inefficace. On vous le prouve. Cazeneuve et Rue89 : comment croire un ministre de l’Intérieur ? C’est une drôle de passe d’armes qui s’est déroulée mercredi soir à l’Assemblée nationale, et dont Rue89 a été le bien involontaire objet...

Cazeneuve et Rue89 : comment croire un ministre de l’Intérieur ?

Altern. Contre le « fichier des honnêtes gens » Vers 16 h 30 aujourd’hui, je serai l’un des derniers orateurs de la législature.

Contre le « fichier des honnêtes gens »

En effet, l’Assemblée va devoir se prononcer sur l’adoption d’une proposition que j’ai souvent évoqué ici (et là, et encore là) et qui vise théoriquement à « protéger l’identité« . Responsable du suivi de ce texte pour le groupe socialiste, il m’incombe donc de présenter notre explication de vote.