background preloader

Ukraine 2004

Facebook Twitter

Qui est vraiment Ioulia Timochenko ? 22 novembre 2012 Article en PDF : Egérie de la « Révolution orange » et pion de rechange des USA Ioulia Timochenko a commencé sa carrière politique dans les années 1990.

Qui est vraiment Ioulia Timochenko ?

En 2002, elle a fondé le « Bloc Ioulia Timochenko », une coalition de partis opposés au président de l'époque, Leonid Koutchma. Ce dernier était réputé pro-russe et perçu d'un mauvais œil par les pays occidentaux. Dans un premier temps, Ianoukovitch fut déclaré vainqueur des élections. D sagr ger la Russie et l'Iran: un objectif pour les Etats-Unis ? [ "Ukraine, point chaud de l'Europe" (tribune libre de l'élection présidentielle) "Ukraine, point chaud de l'Europe" (tribune libre de l'élection présidentielle) mardi 28 septembre 2004 Tribune libre Ukraine, "point chaud" de l'Europe Le scandale n'est pas toujours corollaire des campagnes électorales, même dans les grands pays européens.

[ "Ukraine, point chaud de l'Europe" (tribune libre de l'élection présidentielle)

Washington et Moscou se livrent bataille en Ukraine. Saisissant sa chance historique, le Parlement ukrainien (Verkhovna Rada) a voté l’indépendance de cette république soviétique, le 24 août 1991.

Washington et Moscou se livrent bataille en Ukraine

Cette décision a été ratifiée par référendum, le 1er décembre de la même année, à une écrasante majorité de 90 % des voix. La population est pourtant divisée en communautés linguistiques distinctes : trois quart d’entre elle, habitants de l’Ouest et des campagnes, parle l’Ukrainien, tandis que le quatrième quart, plus urbain ou à l’est, parle le Russe. Ukraine - Manifestations massives et déterminées. Cette journée de mardi était un test de la détermination des manifestants à poursuivre leur mouvement de protestation contre une élection présidentielle qu’ils estiment truquée.

Ukraine - Manifestations massives et déterminées

De notre envoyé spécial à Kiev. Ukraine - Vers un nouveau scrutin, laborieusement. [Le réveil populaire en Ukraine] COMMENT LA CIA PRÉPARE LES RÉVOLUTIONS COLORÉES ? Révolution orange. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Révolution orange

Manifestants à Kiev. UKRAINE : La vraie fausse revolution orange. Si la plupart des medias occidentaux ont présenté la “révolution orange” comme un mouvement spontané pour la démocratie, en y regardant de plus près on s’aperçoit que la spontanéité doit plus à la CIA qu’aux Ukrainiens eux-mêmes et que la présence importante d’éléments fascistes dans ce mouvement tempère singulièrement l’esprit démocratique !

UKRAINE : La vraie fausse revolution orange

La situation en Ukraine avant les evenements C’est finalement le candidat soutenu par l’Union européenne et les Etats-Unis qui est sorti vainqueur du “ troisième ” tour ukrainien. Il ne pouvait en être autrement tant l’Occident a mis de forces et de dollars dans le jeu pour s’assurer que le pays basculerait bien dans le camp euro-atlantique. Pourtant la persistance d’un score important (43 %) pour le candidat considéré comme “ prorusse ” montre bien que rien n’est réglé sur le plan intérieur. «Une stratégie américaine de refoulement de la Russie» Spécialiste de géopolitique et de stratégie, Gérard Chaliand est notamment l'auteur d'un Atlas du nouvel ordre mondial (Robert Laffont) et D'une guerre d'Irak à l'autre (Métaillé).

«Une stratégie américaine de refoulement de la Russie»

Il replace la crise ukrainienne dans le contexte plus large de l'affrontement Est-Ouest. Le Parlement ukrainien retire sa confiance en Ianoukovitch. Kiev — À la plus grande joie de l'opposition, le Parlement ukrainien a voté hier une motion provoquant la chute du gouvernement de Viktor Ianoukovitch alors que le premier ministre sortant et son adversaire, Viktor Iouchtchenko, rencontraient des médiateurs européens pour trouver une issue à la crise politique née du second tour de la présidentielle.

Le Parlement ukrainien retire sa confiance en Ianoukovitch

Ces discussions semblent avoir porté certains fruits: Viktor Iouchtchenko a signé un accord appelant ses partisans à lever immédiatement le siège des bâtiments gouvernementaux. L'accord également signé par M. Ianoukovitch, par le président ukrainien sortant Léonid Koutchma et par les médiateurs européens appelle aussi à des discussions visant à modifier la loi ukrainienne pour mettre fin à la crise. Les institutions européennes sont représentées par Javier Solana, chef de la diplomatie européenne, et Jan Kubis, secrétaire général de l'OSCE.

Serait-ce le début d'un compromis? Date pour un scrutin Le vote a en revanche été Site complet. Viktor Ioutchenko est élu président de la République d'Ukraine a l'issue du troisième tour de scrutin. 31/10/2004 - Résultats - 3ème tour Avec 51,99% des suffrages, Viktor Ioutchenko (Notre Ukraine) est élu Président de la République d'Ukraine à l'issue du troisième tour de l'élection présidentielle, organisé après l'invalidation, pour fraudes massives le 3 décembre dernier par la Cour suprême du pays, du deuxième tour qui s'était déroulé le 21 novembre.

Viktor Ioutchenko est élu président de la République d'Ukraine a l'issue du troisième tour de scrutin

Son adversaire, Viktor Ianoukovitch (Parti des régions), recueille 44,19% des suffrages. La participation s'est élevée à 77,22%, soit 3,6 points de moins que le 21 novembre dernier. « C'est une victoire du peuple ukrainien, de la nation ukrainienne. Les ONG, nouveau bras de la diplomatie US. Manifestation à Kiev le 6 novembre 2004 Le renversement du président géorgien, Edouard Chevardnadze, en novembre 2003, et l’arrivée au pouvoir en Ukraine de Viktor Yushchenko en décembre 2004 consacrent, selon la plupart des politologues européens, le triomphe de la société civile démocratique dans les anciens satellites soviétiques.

Les ONG, nouveau bras de la diplomatie US

À entendre les commentaires lénifiants de la presse dite « occidentale », on ne peut que se réjouir de la façon dont les populations asservies par l’ancienne URSS prennent aujourd’hui leur destin en main et rejoignent, comme il se doit, le seul camp valable que représente, au choix l’Occident, l’Europe ou l’OTAN. Ceci, grâce au formidable travail de terrain et de mobilisation mené par de nombreuses organisations non-gouvernementales locales ou étrangères pour convaincre les Géorgiens, les Ukrainiens et peut-être demain les Biélorusses, de l’importance de faire valoir leurs droits. La réalité est plus complexe et assurément moins idyllique. Chronologie de la Révolution orange.