background preloader

Cannabis

Facebook Twitter

Cannabis. Le cannabis est le produit illicite le plus consommé au Québec, au Canada et dans le monde. Bien que ses propriétés pharmacologiques soient bien connues, sa réglementation fait l’objet de nombreuses discussions. Le principal ingrédient actif du cannabis responsable des effets psychotropes est le THC (tétrahydrocannabinol). Sa concentration est très variable selon les préparations et la provenance du produit. La marijuana (pot, mari, marijane, herbe, weed) Feuilles, tiges et sommités fleuries, simplement séchées. Le haschich (hasch) Il provient de la résine de la plante à laquelle on ajoute la poudre provenant des plants séchés et secoués.

Les huiles de marijuana ou de haschich Extraits huileux provenant de la marijuana ou du haschich, ces préparations, généralement plus concentrées, sont habituellement déposées sur le papier à cigarette ou directement imprégnées dans du tabac, puis fumées. Le cannabis est un perturbateur du système nerveux central. On peut devenir dépendant du cannabis.

La consommation de marijuana doublerait le risque de psychose chez certains ados. SAINT-JEAN, – Les études scientifiques ont de plus en plus tendance à suggérer que la consommation de marijuana n’est peut-être pas aussi inoffensive que les adolescents, et parfois leurs parents, le croient, selon certains chercheurs. Romina Mizrahi, directrice de la clinique de prévention de la psychose chez les jeunes et clinicienne-chercheure au Centre de toxicomanie et de santé mentale affilié à l’Université de Toronto, fait remarquer qu’un nombre de plus en plus élevé de recherches préviennent du risque accru d’hallucination, de paranoïa et de déclenchement de la schizophrénie chez les jeunes fumeurs de «pot» les plus prédisposés. La docteure Mizrahi affirme qu’il est assurément possible de dire que chez les jeunes vulnérables aux problèmes de santé mentale, la consommation de marijuana «double le risque» de psychose.

Cannabis : point scientifique. Le Cannabis : quelques points scientifiques Gilles Furelaud et Florence Noble Article publié en octobre 2002 I- Introduction Le Cannabis est une drogue d'usage largement répandu dans la population française, et en particulier chez les jeunes. Elle est au centre d'un débat passionné sur son classement en drogue "dure" ou "douce", sa légalisation, tolérance, etc. Le but de ce document n'est bien évidemment pas de rentrer dans de telles polémiques... Le Cannabis reste pour beaucoup de gens (en particulier d'usagers) une grande inconnue quant à ses réels effets et conséquences scientifiques. Le but de ce document est, sans rentrer dans aucune polémique, de faire un rapide tour d'horizon de quelques connaissances scientifiques sur le Cannabis. II- De la plante à la consommation Le Cannabis utilisé comme drogue correspond à certaines variétés de Chanvre. Classification : Le composé actif le plus abondant trouvé dans le Cannabis est le TétraHydroCanabinol (THC).

III- Mode d'action des cannabinoïdes. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! Le cannabis La sensation d’euphorie légère, de relaxation et de perceptions auditives et visuelles amplifiées que produit la marijuana s’explique presque entièrement par son action sur les récepteurs cannabinoïdes. Ces récepteurs sont présents un peu partout dans le cerveau et une molécule endogène qui s’y lie naturellement, l’anandamide, a été identifiée. On est donc en présence du même cas de figure qu’avec les opiacés qui se lient directement sur les récepteurs aux endorphines, nos morphines naturelles. L’anandamide participe à la régulation de l’humeur, de la mémoire, de l’appétit, de la douleur, de la cognition et des émotions.

Lorsqu’on introduit du cannabis dans l’organisme, son ingrédient actif, le Delta-9-tetrahydrocannabinol (ou THC), peut donc perturber toutes ces fonctions. Le THC commence par se fixer sur les récepteurs CB1 de l’anandamide. Toutefois, dans le circuit de la récompense, on observe comme pour les autres drogues une augmentation de la libération de la dopamine. Guide d'aide à l'arrêt du cannabis - 807.pdf. Effets du cannabis sur la santé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne l'usage récréatif du Cannabis sativa. Pour l'usage agricole ou industriel du Cannabis sativa, voir Chanvre. Pour l'usage médicinal, voir Cannabis médical. Il existe actuellement une quantité substantielle de propagande, fausse science et désinformation au sujet du cannabis ; à la fois des partisans du cannabis et de ses opposants.

Existent également des contraintes légales et politiques sur la recherche liée au cannabis. Bien que de nombreuses études impliquant le cannabis sont contradictoires, certains effets sanitaires sur le corps et le mental ont été déterminés. Effets biochimiques[modifier | modifier le code] La substance psychoactive la plus importante (prévalente) dans le cannabis est le delta-9-tetrahydrocannabinol (couramment noté THC, ou parfois Δ9-THC). Effets à court-terme[modifier | modifier le code] Contraintes légales et politiques[modifier | modifier le code] Pharmacologie[modifier | modifier le code] Guidefr.pdf.

Arreter de fumer le Cannabis. C'est pas sorcier : Le cannabis, fumer n'est pas jouer. Effets du cannabis sur la santé. Les effets recherchés - Stop-Cannabis.ch - Une aide pour l'arrêt de la consomation du cannabis. Le cannabis procure, en général, une sensation de "bien-être". Les personnes qui fument se sentent calmes, euphoriques ou légèrement désinhibées. Le consommateur, occasionnel ou régulier, recherche en général un état d'ivresse transitoire, un effet de relaxation. Il existe autant de motivations poussant à rechercher cet effet que de consommateurs. Certains consomment de manière festive, d'autres pour "oublier" des préoccupations difficiles, d'autres encore parce que leur entourage consomme et parce qu'ils ont peur de se faire rejeter.

Parfois, le consommateur recherche un effet plus prononcé, correspondant à une modification de l'état de conscience, qu'on peut appeler une expérience psychédélique. Ce type d'expérience peut ressembler à un rêve éveillé, avec une altération des perceptions et une perturbation de la relation "cause-effet" donnant un caractère "incroyable" à ce que perçoit le consommateur. Pourquoi les personnes consomment-elles du cannabis ? L'étude de Boys et al. (2001) [ Cannabis - Définition, effets, traitements. Quels sont les effets du cannabis sur le corps humain ? InvestigatronLe cannabis est une plante, également connue sous le nom de chanvre. Son origine géographique demeure incertaine, mais c'est en Chine qu'on a trouvé les plus ancienne trace de son utilisation, il y a plus de 8000 ans. Au Québec, les premières cultures de cannabis ont vu le jour au début des années 1600.

C'est l'apothicaire Louis Hébert qui le cultivait pour ses vertus médicinales. La plante contient quelques drogues, mais la principale est le THC, abréviation de TétraHydroCannabinol. Le THC est un ralentisseur du système nerveux central. Le cannabis se consomme habituellement sous forme de joint à fumer (marijuana, haschisch ou huile de cannabis). Au niveau du cerveau, il entraine une sensation de détente et d'insouciance, la bonne humeur et le rire sont au rendez-vous, les idées s'éparpillent.

Le cannabis est considéré dans de nombreux pays comme une drogue nocive pour la santé. Par contre, on ne peut nier ses bons côtés: la plante a des vertus médicinales. Cannabis. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le chanvre fut très largement utilisé au cours de l'histoire. Il côtoie l'être humain depuis le Néolithique. Il a toutefois été peu à peu fortement réglementé ou même interdit au cours du XXe siècle, en raison de ses propriétés psychotropes et des effets du cannabis sur la santé. La culture du chanvre agricole connaît un rebond dans les années 1970 avec l'augmentation du prix du pétrole, favorisée également par l'émergence de nouveaux débouchés et la prise de conscience environnementale.

Vocabulaire[modifier | modifier le code] En ce qui concerne l'agriculture, le « chanvrier », ou la « chanvrière », est la personne qui travaille le chanvre, mais une « chanvrière » peut aussi désigner une coopérative de producteurs ou un champ de cette plante. Les cannabinoïdes sont les substances chimiques produites par des glandes spécialisées présentes sur toutes les parties aériennes de la plante. Nomenclature et systématique[modifier | modifier le code]