background preloader

Web 2.0

Facebook Twitter

Marché prédictif

Web 2.0. World Wide Web sites that use technology beyond the static pages of earlier Web sites A tag cloud (a typical Web 2.0 phenomenon in itself) presenting Web 2.0 themes Web 2.0 (also known as Participative (or Participatory)[1] and Social Web)[2] refers to websites that emphasize user-generated content, ease of use, participatory culture and interoperability (i.e., compatible with other products, systems, and devices) for end users.

Web 2.0

The term was invented by Darcy DiNucci in 1999 and later popularized by Tim O'Reilly and Dale Dougherty at the O'Reilly Media Web 2.0 Conference in late 2004.[3][4][5][6] The Web 2.0 framework specifies only the design and use of websites and does not place any technical demands or specifications on designers. The transition was gradual and, therefore, no precise date for when this change happened has been given. [which?] What Is Web 2.0. By Tim O'Reilly 09/30/2005.

What Is Web 2.0

L’engagement du public : le graal de la création nouveaux médias — Interactivité & Transmedia. Datagueule est un programme court hebdomadaire de datajournalisme lancé en 2013 et disponible sur YouTube et sur la plateforme de France Télévisions baptisée IRL.

L’engagement du public : le graal de la création nouveaux médias — Interactivité & Transmedia

Cette dernière accueille des contenus pensés pour le web et traitant du réel, par opposition à l’autre plateforme du groupe public diffusant des programmes de fiction : Studio 4. En quelques minutes, chaque vidéo de Datagueule — plus d’une cinquantaine ont été produites à ce jour — utilise des données animées pour décrypter un fait de société, une réalité qui dérange ou qui s’avère méconnue. Julien Goetz : Dans chaque épisode, nous essayons d’identifier un mécanisme du monde dans lequel nous vivons qui nous semble un peu grippé, un peu biaisé, un peu problématique et de le déconstruire pour comprendre pourquoi et comment nous en sommes arrivés là. C’est vraiment le postulat de base de Datagueule : identifier un problème et essayer de comprendre pourquoi, quels sont les mécanismes qui nous ont conduit à une telle situation.

Wiki. Type of website that visitors can edit A wiki ( WIK-ee) is a knowledge base website on which users collaboratively modify and structure content directly from a web browser.

Wiki

In a typical wiki, text is written using a simplified markup language and often edited with the help of a rich-text editor.[1] A wiki is run using wiki software, otherwise known as a wiki engine. A wiki engine is a type of content management system, but it differs from most other such systems, including blog software, in that the content is created without any defined owner or leader, and wikis have little inherent structure, allowing structure to emerge according to the needs of the users.[2] There are dozens of different wiki engines in use, both standalone and part of other software, such as bug tracking systems. Some wiki engines are open source, whereas others are proprietary. Characteristics Editing Consistency Basic syntax Visual editing Version history Edit summary Linking and creating pages Searching History Security. Wikipedia. Ministère banni pour un an pour «foutage de gueule»

«Attitude non collaborative», «passage en force» et «foutage de gueule».

Ministère banni pour un an pour «foutage de gueule»

Telles sont les accusations portées contre les fonctionnaires du Ministère de l'intérieur français par Wikipédia. Après plusieurs mises en garde et un signalement pour «vandalisme répété», le 9 décembre dernier, l'encyclopédie en ligne a sévi neuf jours plus tard en bloquant l'adresse IP 212.234.218.196, le numéro d'identification informatique attribué au ministère, pendant un an, écrit «Le Canard enchaîné». D'après l'hebdomadaire, les fonctionnaires de la place Beauvau, à Paris, ont la manie de modifier et de réécrire la page Wikipédia du Ministère de l'intérieur. Elle serait même devenue un lieu de discussions et de règlements de comptes en ligne. Le 21 août dernier, l'un des fonctionnaires «a effacé une partie de la fiche de présentation de l'encyclopédie avant d'écrire «sale batar» (sic) sur une autre page», explique le journal.

Ce n'est pas la première fois que Wikipédia tape sur les doigts de ce ministère. Informations: Berne veut continuer à corriger Wikipédia. Informations Le Conseil fédéral ne voit pas de problème à modifier des articles postés sur l'encyclopédie en ligne.

Informations: Berne veut continuer à corriger Wikipédia

La page de Wikipédia consacrée au Conseil fédéral. Image: Keystone Articles en relation Wikipedia bloque les comptes d'éditeurs lobbyistes Signaler une erreur Vous avez vu une erreur? Veuillez SVP entrez une adresse e-mail valide Partager & Commenter Votre email a été envoyé. L'administration fédérale corrige les articles postés sur Wikipédia. Le gouvernement n'a pas d'objection à ce que les informations de Wikipédia sur l'administration soient corrigées si les modifications sont faites dans les règles de l'art. En règle générale, les corrections sont faites par des personnes qui sont spécialement mandatées. Deux personnes ont été mandatées par le Département fédéral des affaires étrangères (DFAE), 3 par celui de l'économie (DEFR), 4 par par celui de l'environnement, des transports, de l'énergie et de la communication (DETEC) et 6 par celui de l'intérieur (DFI).

Anonymat marginal. Wemakeit — Crowdfunding Creative Projects. The U.S. National Archives.