background preloader

L'amie prodigieuse

Facebook Twitter

Auteur : Elena Ferrante
Genre littéraire : roman et récit
Date de parution : 1 janvier 2016

Le book-trailer, un outil de promotion de la lecture à exploiter en classe ? - Doc pour docs. Le book-trailer, qu’est-ce que c’est ?

Le book-trailer, un outil de promotion de la lecture à exploiter en classe ? - Doc pour docs

Le book-trailer ou bande-annonce de livre est une courte vidéo réalisée ou commandée par un éditeur pour présenter un livre afin de mieux le commercialiser. Largement inspiré des bandes-annonces de films et techniquement identique, le book-trailer est importé des Etats-Unis où il existe depuis une dizaine d’années déjà. Mais ces 4èmes de couverture mises en scène ont du mal à décoller en France. Il est vrai que très couteuses en réalisation et très souvent de qualité moyenne voire médiocre, elles se font rares.

Ce sont les plateformes de vidéo Youtube et MySpace qui ont permis de les diffuser progressivement et de les faire connaitre au grand public. Pourquoi utiliser le book-trailer en classe ? C’est dans le cadre du Prix des Incorruptibles que ces book-trailers nous ont interpellées avec ma collègue de français : en effet la sélection du niveau 4° cette année comporte deux ouvrages adaptés en courtes vidéos. Comment s’appelle cette vidéo ?

Une critique littéraire

« L’amie prodigieuse », de Elena Ferrante. Quand je donne mon avis sur un livre (ce qui m’arrive ici..), j’aime bien expliquer également les raisons qui m’ont poussée à choisir de lire ce titre.

« L’amie prodigieuse », de Elena Ferrante

Pour comprendre pourquoi quelqu’un a aimé ou pas un livre, il peut être intéressant de savoir ce que le lecteur en attendait (il en est de même d’ailleurs pour les films : combien de séances de cinéma ont été décevantes car on en attendait « trop » suite à une publicité tonitruante ou un succès au box-office ?). Si j’ai choisi de lire « L’amie prodigieuse », c’est parce que plusieurs éléments dans le résumé me rappelaient « D’Acier » de Silvia Avallone, livre totem de ce blog dont nous vous avons déjà beaucoup parlé. Ainsi, l’Italie ouvrière et l’amitié entre deux jeunes filles me rappelaient des souvenirs de lecture, et j’étais curieuse de voir comment ils étaient traités ici. Comme son titre l’indique, « L’amie prodigieuse » est avant tout une histoire d’amitié entre deux jeunes filles, Elena (la même Elena que l’auteur ?)

Et Lila. L'amie prodigieuse, d'Elena Ferrante - Le deuxième tome de la série napolitaine d’Elena Ferrante, composée de quatre romans tous plus prenants les uns que les autres, va sortir en France en janvier.

L'amie prodigieuse, d'Elena Ferrante -

Il est temps de découvrir le premier tome, qui pose les bases d’un récit enthousiasmant de la vie d’une femme à Naples depuis les années cinquante. L’amie prodigieuse, c’est Lila, qui fascine la narratrice dès son plus jeune âge- une gamine effrontée, redoutablement intelligente, d’un quartier pauvre de la ville. La première originalité de ce livre, c’est de sans cesse redistribuer les cartes des personnages. On ne sait pas réellement qui est l’héroïne de ce livre. Elena, la narratrice, dont on a le détail scrupuleux de la pensée ? Lila et Elena sont toutes les deux intelligentes, une intelligence éhontée dans un quartier populaire comme le leur à cette époque. L’ambition de Ferrante n’est rien de moins que d’écrire la vie d’une femme de son enfance à ses soixante-dix ans.

L'amie prodigieuse - Folio. Sur Elena Ferrante. A l'ère d'un narcissisme exacerbé où la quête de célébrité est devenue une valeur dominante, voilà un cas d'espèce, complètement à contre-courant: Elena Ferrante est à la fois un auteur plébiscité dans le monde entier (près de 2,5 millions d'exemplaires vendus, avec des traductions dans 42 pays) et le nom de plume d'un écrivain dont on ne sait rien.

Sur Elena Ferrante

Ou presque. Aucune photo, aucune intervention médiatique, aucune séance de dédicace, aucune participation à quelque festival que ce soit. Elle ne s'est jamais montrée. Elle ou il? Car d'aucuns soupçonnent un homme de se dissimuler derrière ce pseudonyme... En 1991, à Rome, le couple Sandro Ferri et Sandra Ozzola, fondateurs des éditions E/O, lisent sur les conseils d'une amie le manuscrit de L'Amour harcelant, signé Elena Ferrante, un premier roman fortement autobiographique, thriller familial aux scènes glaçantes, très cru, qui se passe à Naples.

Un succès affolant Malgré les indices, le mystère perdure Discrétion ou goût du mystère?