background preloader

Régulation des échanges

Facebook Twitter

OMC Règlement des différends

Protectionnisme : 150 nouvelles mesures dans le monde en 1 an. Au cours de l'Histoire, les périodes de ralentissement économique ont toujours vu un retour des mesures protectionnistes.

Protectionnisme : 150 nouvelles mesures dans le monde en 1 an

Et celle que nous vivons depuis quelques années ne fait pas exception, comme le montre la dernière publication de la commission Européenne, mardi 3 septembre. Dans son 10ème rapport consacré à la politique commerciale d'une trentaine de ses partenaires, la commission Européenne révèle que 154 nouvelles mesures protectionnistes ont été prises entre le 1er mai 2012 et le 31 mai 2013 tandis que 18 seulement ont été supprimées. Et si l'on remonte au début de la crise économique, en 2008, 688 mesures de restriction des échanges ont été instaurées à travers le monde et sont encore aujourd'hui en vigueur.

La polémique sur la taxe carbone européenne vire à la guerre commerciale. Le dossier de la taxe carbone devait figurer, vendredi 9 mars, au menu d'un conseil européen des ministres de l'environnement, à Bruxelles.

La polémique sur la taxe carbone européenne vire à la guerre commerciale

Cela tombe on ne peut mieux, car cette nouvelle fiscalité - imposée depuis le 1er janvier aux compagnies aériennes qui survolent l'espace européen - est un sujet de frictions internationales. Et devient aussi un sujet d'inquiétudes commerciales. Pour Airbus tout particulièrement, qui doit faire face au gel de 45 commandes d'avions par la Chine. "Messieurs de la commission, s'il vous plaît, faites marche arrière", a ainsi lancé, jeudi 8 mars, Louis Gallois, le président exécutif d'EADS, la maison mère du constructeur d'avions, lors de la présentation des résultats de son groupe.

Un peu plus tôt, il avait expliqué que les autorités chinoises ont gelé l'achat d'une dizaine d'Airbus A380 et trente-cinq A330. "Les contrats qui devaient être paraphés depuis plusieurs semaines ne sont toujours pas signés", a déploré le constructeur. Pourquoi la Chine restreint ses exportations de "terres rares" Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Anne-Gaëlle Rico Les Etats-Unis, l'Union européenne et le Japon ont porté plainte, mardi 13 mars, contre la Chine auprès de l'Organisation mondiale du Commerce (OMC) pour ses pratiques "déloyales" sur les exportations de métaux appelés "terres rares".

Pourquoi la Chine restreint ses exportations de "terres rares"

Les Etats-Unis ont requis de l'OMC des "consultations" avec Pékin concernant les restrictions imposées sur le commerce international "des terres rares", ces 17 métaux indispensables à la fabrication de nombreux produits de haute technologie : ampoules basse consommation, disques durs, téléphones portables, éoliennes, voitures hybrides... Les terres rares sont également des composants essentiels de l'industrie de la défense, ce qui inquiète particulièrement les Etats-Unis. En 2009, les Etats-Unis, l'Union européenne et le Mexique avaient déjà déposé plainte contre la Chine à l'OMC pour entrave à l'exportation sur plusieurs produits miniers. Pourquoi la Chine restreint ses exportations de "terres rares" Pourquoi le protectionnisme progresse dans le monde. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Anna Villechenon Alors que le protectionnisme revient au cœur des discours politiques en France depuis l'entrée en campagne des candidats à la présidentielle, l'Organisation mondiale du commerce (OMC) s'est inquiétée, lors de sa dernière conférence interministérielle à la mi-décembre, de la montée des barrières douanières depuis le début de la crise financière en 2008.

Pourquoi le protectionnisme progresse dans le monde

Selon l'OMC, le nombre de mesures protectionnistes initiées en 2011 s'élève à 340, contre 220 en 2010. De son côté, l'organisme suisse Global trade alert (GTA) – qui recense l'ensemble des mesures commerciales dans le monde – avertissait, dans un rapport publié en novembre 2011, que trois mesures protectionnistes sont prises pour une mesure libéralisante depuis juillet 2011, et que les tensions commerciales ont atteint leur plus haut niveau depuis le "pic" de 2009. Les pays émergents sont, de loin, les plus friands de dispositifs protectionnistes. C'est pourquoi, pour M. La "guerre des hormones" entre l'UE et les Etats-Unis est terminée. Le Monde.fr avec AFP et Reuters | • Mis à jour le C'est la fin d'un différend commercial de plus de vingt ans.

La "guerre des hormones" entre l'UE et les Etats-Unis est terminée

L'Europe a accepté d'augmenter ses importations de viande bovine de haute qualité en échange du maintien de son interdiction du bœuf aux hormones. En 1988, l'Europe interdit ses importations de viande bovine issue d'animaux auxquels ont été administrés des hormones de croissance. En rétorsion, les Etats-Unis et le Canada, avec l'aval de l'Organisation mondiale du commerce (OMC), imposent en 1999 des sanctions douanières sur de nombreux produits européens, pour un montant de 116,8 millions de dollars américains et 11,3 millions de dollars canadiens par an. Chocolat, roquefort, moutarde, truffes : les produits concernés sont divers. Pour le député européen Verts José Bové, la conclusion de l'accord est une "belle victoire" qui "montre que quand l'Europe veut être forte elle peut gagner".