background preloader

Motivation / Evaluation

Facebook Twitter

Etudes - observatoire-engagement.org. Brown-out: quand votre travail n’a plus de sens et qu’il est temps de switcher… – Medium. L’aliénation au travail n’a jamais été autant d’actualité Les économistes classiques expliquent l’aliénation au travail par la division du travail, autrement dit, le “travail en miettes”, lorsque le travailleur n’est qu’un rouage dans un vaste système qu’il ne maîtrise pas et ne comprend pas.

Brown-out: quand votre travail n’a plus de sens et qu’il est temps de switcher… – Medium

Déjà, pour Adam Smith, la division du travail était source de croissance et de richesses infinies, mais le prix à payer était un sentiment d’aliénation et d’ennui. Le prix était acceptable au 18ème siècle car l’autre branche de l’alternative était la famine et la misère. Dans la continuité de Smith, Karl Marx a approfondi la théorie de l’aliénation au travail. Pour lui, cette aliénation affecte profondément la condition humaine : le travailleur est morcelé, déchu ; il a abandonné ou perdu une part de son humanité. L’homme complet, à l’inverse, est celui qui recouvre la maîtrise des processus de production, la maîtrise de son travail. Devenir un homme ou une femme complet(e) Réunions à la chaîne, tâches absurdes et hiérarchie insatiable : le "brown-out", cette nouvelle souffrance au travail.

MONDE D'AUJOURD'HUI – Après le burn-out, syndrome d'épuisement professionnel, et le bore-out, ennui provoqué par un travail répétitif, voici venu le brown-out, sentiment de perte de sens de travail d’un salarié.

Réunions à la chaîne, tâches absurdes et hiérarchie insatiable : le "brown-out", cette nouvelle souffrance au travail

Explications. "Nous sommes lundi, et cela signifie réunion de service à mon étage pour plancher sur le planning de la semaine. " Le mardi, c’est la réunion hebdomadaire des correspondants techniques interrégionaux au 6e étage. Mercredi, "reporting project", puis "réunion diapo de la convention annuelle de gestion et de service" au 3e. Productions filtrées - Elephant Store - Welcome to a disrupted world. IKEA : évaluation des dirigeants par les salariés. General Electric signe la fin de l'évaluation annuelle des salariés.

Chrono Flex - Mode de rémunération. BlaBlaCar dans le Top 10 des entreprises où il fait bon travailler. Cette distinction récompense une culture d’entreprise originale et des nouvelles initiatives RH profondément… « Fun & Serious » !

BlaBlaCar dans le Top 10 des entreprises où il fait bon travailler

La startup française, leader mondial du covoiturage longue-distance, se positionne à la 6e place au palmarès de l’institut Great Place to Work®, dévoilé hier soir, des entreprises de moins de 500 salariés dans lesquelles il fait bon vivre. Des effectifs qui doublent chaque année depuis 5 ans L’an dernier, BlaBlaCar s’était déjà vu décerner le prix spécial de l’entreprise « Fun et performante ». Cette nouvelle reconnaissance vient couronner la stratégie innovante d’une entreprise qui réussit à croître de manière exponentielle tout en préservant ses valeurs et son ADN. Des pratiques managériales atypiques En 2015, deux nouvelles initiatives originales ont été lancées par la startup : Elles viennent s’ajouter aux précédentes pratiques innovantes de BlaBlaCar pour créer un environnement de travail agréable et propice à l’épanouissement de ses équipes : Les 3 caractéristiques de la Génération Y. Microsoft intègre le collaboratif dans les modèles d'évaluation.

La transformation numérique des entreprisespeut-elle ré-enchanter le travail ? Les français et la Qualité de Vie au Travail. Worldwide, 13% of Employees Are Engaged at Work. WASHINGTON, D.C. -- Only 13% of employees worldwide are engaged at work, according to Gallup's new 142-country study on the State of the Global Workplace.

Worldwide, 13% of Employees Are Engaged at Work

In other words, about one in eight workers -- roughly 180 million employees in the countries studied -- are psychologically committed to their jobs and likely to be making positive contributions to their organizations. The bulk of employees worldwide -- 63% -- are "not engaged," meaning they lack motivation and are less likely to invest discretionary effort in organizational goals or outcomes.

And 24% are "actively disengaged," indicating they are unhappy and unproductive at work and liable to spread negativity to coworkers. In rough numbers, this translates into 900 million not engaged and 340 million actively disengaged workers around the globe. The 13% of engaged employees in the 2011-2012 study has ticked upward from the 11% in Gallup's previous global workplace assessment, conducted in 2009-2010. Bottom Line Survey Methods. The surprising truth about what motivates us.

Comment inspirer son environnement ?