background preloader

Wwoofing

Facebook Twitter

Emprunt de l’anglais woofing, de l’acronyme WWOOF ( World Wide Opportunities on Organic Farms)
«opportunités dans des fermes bio du monde entier».

World Wide Opportunities on Organic Farms - WWOOF. WWOOF Belgique. D’être véritablement intéressé d’en apprendre d’avantage sur l'agriculture biologique et les pratiques de vie durables; et prêt à effectuer des travaux pratiques liés à ce mode de vie Le WWOOFing, ce n'est pas des vacances reposantes. Il implique la plupart du temps un travail physique que vous trouverez fatigant et ennuyeux si vous n'êtes pas motivé pour les raisons citées ci-dessus.

Si votre priorité ce sont les échanges culturels et les voyages bon marché, alors vous vous trompez d’adresse. Il y a d'autres organisations qui vous conviendront beaucoup mieux (Couchsurfing, Workaway ...). De se mettre dans les meilleures conditions pour accomplir les tâches demandées Vous devez être en bonne condition physique et mentale pour accomplir les tâches attendues de vous. Emportez dans vos bagages des vêtements adéquats (ex. bottes, vêtements imperméables, gants) car vous ne pouvez attendre de votre Whost de tout avoir pour vous et à votre taille. Service Volontaire International Belgique - Projets de volontariat en Belgique - Organisation non lucrative de bénévolat à l'étranger. Carte des projets Belgium.

Patientiez un peu (max 40 secondes) résultats en cours de chargement… Notes :- Les positions des projets (les points bleux) ne sont données qu'à titre indicatif, et peuvent ne pas correspondre à l'endroit exact où se déroulera le projet. Notre beau petit royaume est un des six pays fondateurs de l'Union Européenne. Bruxelles, sa capitale et la nôtre est également le siège de plusieurs institutions comme l'OTAN.

La Belgique se trouve dans l'hémisphère nord et partage ses frontières avec la France, les Pays Bas, l'Allemagne et le Luxembourg. Son relief est peu élevé avec un maximum de 694m d'altitude. La culture belge est très divers et les arts y sont très réputés: l'architecture: Art nouveau et Horta, la peinture: le surréalisme et Magritte,... Volontaire en Belgique ? Pourquoi ne pas partir sur un chantier international en Belgique ? Sites web utiles pour le volontaire étranger Le BIFFF est le festival International du film fantastique en Belgique. Francolfolies. Un tourisme différent : le wwoofing - STAGES et LOISIRS actifs sur Huy-Waremme et ailleurs...

D’un côté, un fermier ou un particulier qui pratique l’agriculture biologique ou l’éco-construction. De l’autre, un voyageur prêt à s’investir et à rendre service en échange du gîte et du couvert. Entre les deux, un concep t en plein essor : le wwoofing. Le wwoofing, c'est quoi ? Inspirée par les kibboutz israéliens, Sue Coppard, une citadine en manque de nature, a lancé le mouvement en Angleterre en 1970. Derrière l’acronyme Wwoof, il fallait à l’origine comprendre « Working weekends on organic farms » (week-ends de travail dans des fermes bio).

Progressivement, le mouvement s’est diffusé dans le monde entier. Le wwoofing repose sur l’échange. Pour qui ? Le wwoofing est ouvert à tout le monde, quel que soit l’âge ou la nationalité. L’essentiel : avoir envie d’apprendre et être sensible à la protection de l’environnement puisque vous partagerez le quotidien de fermiers bio ou de personnes ayant un rapport privilégié avec la nature. Sur place... L’hôte s’engage à partager son savoir-faire. Jésus Flores: «Le concept du wwoofing? Une aide dans une ferme bio contre le gîte et couvert» Agé de quelques mois à peine, le mouvement wwoofing belge a véritablement le vent en poupe. Entretien avec Jésus Flores, l’un de ses fondateurs. Le wwoofing, qu’est ce que c’est ? Le concept du wwoofing ? L’échange de services ! Depuis novembre 2013, la Belgique participe à ce réseau mondial de fermes biologiques, où le fermier offre le gîte et le couvert en échange de main-d’œuvre agricole. En quelques mois, plus de 40 fermes belges se sont investies dans le programme et plus 300 wwoofers se sont d’ores et déjà inscrits pour les aider.

Le wwoofing est un mouvement mondial qui existe dans plus de 100 pays. Quand on voyage, ce n’est pas tellement pour changer de lieu, mais pour changer d’idée. 66 % des wwoofers ont entre 18 et 24 ans. Une grande partie des wwoofers sont des citadins. Comment les fermes participantes sont-elles sélectionnées ? Le mouvement wwoofing s’inscrit dans l’agriculture biologique et naturelle. WWOOF. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Une ferme participante en Australie Le WWOOF (« World-Wide Opportunities on Organic Farms ») est un réseau mondial de fermes bio créées en Angleterre en 1971 qui se proposent d'accueillir toute personne souhaitant partager leur quotidien et leurs travaux en l'échange du gîte et du couvert. Définition[modifier | modifier le code] Le WWOOF est un acronyme qui désignait à l'origine « Working Weekends on Organic Farms » (week-ends de travail dans des fermes bios)[1]. En automne 1971, Sue Coppard, une secrétaire travaillant à Londres, a voulu offrir la possibilité aux citadins de découvrir la campagne tout en soutenant l'agriculture biologique.

Les premières expériences de wwoofs ont débuté sous la forme de week-ends d'essai pour des groupes de quatre personnes à la ferme bio-dynamique d'Emerson College[2] dans le Sussex. Principe[modifier | modifier le code] Le rôle des organisations WWOOF est de mettre en contact les voyageurs avec des hôtes[3]. Le "Wwoofing"…ou vacances à la ferme. WWOOF Belgique vous lie à la terre et à ceux qui la cultivent.

A l’instar des chantiers participatifs ou des Repair café, le WWOOFing traduit une nouvelle philosophie de vie, amène un courant d’air salutaire dans un monde où presque tout a une valeur marchande… Car WWOOFer, c’est tout simplement apporter – en échange du gîte, du couvert et des opportunités d’apprentissages – une aide volontaire dans des fermes biologiques. Un petit groupe de bénévoles passionnés vient de former l’association WWOOF Belgique afin de mieux promouvoir, dans notre pays, les valeurs et la philosophie du WWOOFing… Je WWOOFe, tu WWOOFes, nous WWOOFons, ils partent en WWOOFing… Mais qu’est-ce que c’est que cela, le WWOOF ? Des activités en tous genres… Quel est le profil du WWOOFer ?

Un WWOOFer, c’est simplement quelqu’un qui est intéressé par l’agriculture biologique, et par tout projet ou mode de vie écologique et durable. Pourquoi créer maintenant l’asbl WWOOF Belgique ? Comment fonctionne l’asbl WWOOF Belgique ? Objectifs, valeurs et philosophie… Quels sont nos objectifs ? WWOOF Belgium. C’est un trou perdu en Bretagne et vous allez avoir envie d’y vivre. A Trémargat (Côtes-d’Armor), 24 février 2014 - Clément Guillou/Rue89 (De Trémargat, Côtes-d’Armor) A Trémargat, on dit qu’on est « ravitaillés par les corbeaux » et que lorsqu’ils survolent le bourg, c’est sur le dos pour ne pas voir la misère. Le centre Bretagne – le « Kreiz Breizh » – est le pays le plus pauvre de la péninsule. Il a échappé aux remembrements et conservé ses fossés, ses landes, ses bois.

Une zone rurale au possible, où la terre n’est pas bonne à cultiver. Dans ce beau pays de cailloux, il y a 50 ans, on conseillait aux enfants de ne pas rater le train de l’exode rural. En 1966, le journaliste et indépendantiste breton Jean Bothorel avait pris Trémargat en exemple de ces « communes marginales » vouées à disparaître. Une seule liste aux municipales Depuis que la liste des « néo-ruraux » a battu celle de la dynastie locale en 1995, il n'y a plus de liste concurrente aux municipales.

Il avait raison, jusqu’à un certain point : 269 habitants en 1962, 199 en 75, 152 en 90. Vers une économie de maraîchers. Télévision du Monde, fiche Titre : Tam-Tam : Woofing, kesako?   Wwoofing - Les vacances écolos et gratuites avec le woofing. Le wwoofing ou woofing, un principe simple : Huile de coude contre hébergement. Cette expression vient de : “wwoofer” ; Willing Worker on Organic Farms, travailleur bénévole sur des fermes biologiques. WWOOFing en Inde Faire du wwoofing, c’est : – partager la vie d’une famille ou d’une communauté sur leur ferme, – apprendre à jardiner, récolter, fendre le bois, faire mille et un petits travaux, vivre de la terre, – apprendre une langue étrangère ou tout simplement retrouver le contact avec la nature.Durée de travail : de 4 à 7 h par jour soit environ 25-30 heures par semaine.Une éthique bio : Le woofing a été créé dans le but de promouvoir le développement durable en enseignant aux jeunes qui sont intéressés les techniques d’agriculture biologique.

Le wwoofing, comment ça marche ? Pour le WWOOFer : – nourri et logé contre une participation aux travaux de la ferme (animaux, cultures…). Pour plus d’informations Association internationale de wwoofing. If you don't see your country of interest here you can find hosts in other countries without a national WWOOF organisation at WWOOF Independents (wwoofindependents.org) - WWOOF.

Woofing : nourri, logé et blanchi | Les Carnets du Voyageur. Que diriez-vous d’être nourri et logé gratuitement lors de votre voyage ? Cela ne relève pas du miracle puisque la solution porte le nom de Woofing ou Wwoofing ! De plus vous vivrez chez l’habitant et partagerez son toit et sa table : quel meilleur moyen de faire des rencontres, découvrir une nouvelle culture et apprendre la langue locale ?

Lors d’un voyage en Australie, j’ai rencontré un couple de français qui a fait le choix du Woofing pour découvrir ce pays. De leur récit enjoué, je compris qu’ils avaient vécu une expérience inédite, une nouvelle façon de voyager : outre le repas et le logement offerts, il s’agit d’une rencontre avec les locaux, de partager leur quotidien, d’apprendre la langue et leur culture, d’avoir du temps pour visiter la région, de découvrir de nouvelles activités et ce, en échange d’un coup de main dans une ferme biologique.

Comment participer ? Quelques points importants … Tout d’abord vérifier la nécessité (ou non) d’un visa de travail. Qu'est-ce que le wwoofing ?