background preloader

"Localité" en Transition

Facebook Twitter

Contacts – Réseau Transition.be. Pour nous contacter, n’hésitez pas à nous envoyer un email à info@ reseautransition.be . Vous pouvez également nous laisser vos messages, suggestions et poèmes dans le formulaire ci-dessous. Nous vous recontacterons dès que possible ! Vous êtes une initiative de transition et vous avez besoin d’un support particulier pour faire avancer votre projet, votre groupe, faire de la mise en lien?

Contactez Géraldine, via l’adresse info@reseautransition.be, qui prendra soin de votre demande. Découvrir toute l’équipe : C’est par ici ! Mémoires ou stages: Pour les demandes de mémoires ou de stages, rendez-vous sur cette page.Presse: Rendez-vous sur cette page. Politique de confidentialité Pour suivre les activités des Initiatives de Transition et du Réseau, abonnez-vous à notre newsletter ! Le Réseau utilise également d’autres outils de communication: Puisque vous êtes ici… …nous avons une faveur à vous demander. Je veux agir – Réseau Transition.be. Le mouvement de la Transition vous inspire ?

Que vous y soyez déjà impliqué ou non, vous vous posez des questions sur ce que vous pourriez faire ? Voici quelques informations qui pourront vous aider à trouver votre chemin parmi les divers chemins de passage à l’action…> Rejoindre une initiative de transition Le nombre d’initiatives de transition en Wallonie et à Bruxelles est passé de 35 à 120 en deux ans. Il y en a deux ou trois nouvelles qui démarrent chaque mois. Vous pouvez rejoindre une de ces initiatives. Lancer une initiative de transition dans mon village, dans mon quartier, dans ma ville Vous avez envie d’entreprendre près de chez vous en lançant une nouvelle initiative de Transition ? Démarrer un projet avec mes voisins – Rues en Transition Vous avez peut-être envie de commencer petit, chez vous et avec vos voisins directs.

Créer un projet qui participe à une économie locale et résiliente Me former aux méthodes et outils de la Transition, pour aller plus vite et plus loin. Le guide essentiel de la Transition – Réseau Transition.be. Nous sommes heureux de vous offrir la version française du ‘Guide essentiel de la Transition‘. Traduit par Caroline Durieux, d’Ixelles en Transition, avec le support du Réseau Transition. Cette version française complète les versions anglaise et espagnole déjà existantes. Nous vous conseillons de lire ce guide en ligne pour profiter d’une meilleure mise en page et d’un accès direct aux liens. Nous vous conseillons de mettre le lecteur en plein écran afin de mieux profiter de cette publication. Mais le Guide essentiel de la Transition, c’est quoi au juste ? A quoi il sert ? Dois-je le lire ?

Ce guide d’une soixantaine de pages (mais avec beaucoup d’images !) Il nous parle de ce qu’est la Transition et fait le point sur les aspects à prendre en compte pour que notre initiative citoyenne soit efficace, agréable et bien intégrée dans sa région. Tous commentaires sur ce guide sont les bienvenus en bas de cette page. Qu’est-ce que la Résilience Locale ? – Résixlience [Local(e) Resilience Six Evaluation(s)] La résilience de manière générale : Suivant les domaines, on l’associera à la résistance d’un matériau, l’élasticité ou flexibilité, la capacité à absorber un choc, la maitrise du risque industriel, la gestion de sortie de crise, la capacité à tolérer une panne (une avarie), les processus de restauration, la capacité à surmonter un traumatisme, à s’adapter à un changement climatique, ou à ne pas trop souffrir d’un ultime choc pétrolier. C’est une notion qui existe dans de nombreux domaines : physique-mécanique, psychologie, informatique, aérospatial, économie, gouvernance et écologie.

Wikipédia y consacre un ensemble d’articles interconnectés assez documentés, en version française et version anglaise. Le concept de résilience des systèmes écologiques a été introduit par l’écologiste canadien C.S. Holling en 1973, pour décrire la persistance des systèmes naturels face à des perturbations naturelles ou causées par l’homme. C.S. La société raisonne beaucoup comme cela.

Ah bon ??? Réseau des initiatives de transition Wallonie-Bruxelles. Ces « entreprises partagées » où s'invente une nouvelle forme de travail. Durant sa semaine de travail, Fatima Lamyne, 47 ans, prospecte le marché et rencontre des clients pour leur proposer ses services de secrétariat administratif.

Quand elle décroche une mission, elle travaille chez elle, dans le Val de Marne, et se fait payer sur facture. Cette facture, c’est la Coopérative d’activité et d’emploi (CAE) dont elle fait partie qui l’encaisse. En contrepartie, la CAE lui verse chaque mois un salaire, dont le montant est calculé selon le chiffre d’affaires prévu de son activité. Résultat : Fatima est à la fois salariée, de par son mode de rémunération, et entrepreneuse, en ce qui concerne son mode de travail. Une alternative sécurisante à l’auto-entrepreneuriat. « Quand j’ai quitté la boîte où j’étais salariée depuis dix ans, j’ai d’abord choisi le statut d’autoentrepreneur, plus rassurant »

. « Redonner du sens à leur travail » C’est le cas de Damien Roffat, 31 ans, et de son confrère Adrien Demay. Mutualisation des services administratifs Andrea Paracchini. Les villes en transition pour mieux faire face aux crises. Coup de projecteur sur les villes en transition. Le mouvement de Transition est né en Grande-Bretagne en septembre 2006 dans la petite ville de Totnes à l’initiative de Rob Hopkins, un enseignant en permaculture.

Résister aux crises L’idée de base est d’amener des territoires, soit des villes, des villages sur le chemin de la Transition. En clair, amorcer le passage de la dépendance au pétrole à la résilience locale. La « résilience », qui est un concept majeur du mouvement des Villes en Transition signifie la capacité à réagir aux crises et à ne pas s’effondrer en cas de rupture d’approvisionnement. Concrètement, des groupes locaux, à l’échelle d’une ville, d’un village, voire même d’un quartier, comme c’est le cas à Paris, vont mettre en œuvre des actions pour réduire la consommation d’énergie fossile, pour reconstruire ou stimuler une économie locale respectueuse de l’environnement, avec des jardins partagés, des ruchers. Nathalie Cohen A consulter aussi : Vers une autre consommation - asbl RCR.

EU_building_resilience_fr.pdf. Ocmw-info-cpas - Différentes aides en nature. 1. Mode d’emploi de la fiche et abréviations utilisées Les Fiches Techniques ont pour but de donner aux experts du terrain une information pratique, claire et actualisée sur les différentes aides ainsi que les services offerts par les CPAS. Chaque fiche tient à être exhaustive, mais en cas de doute il est toutefois conseillé de consulter d’autres sources. Toutes les fiches techniques sont consultables sur le site www.ocmw-info-cpas.be. Pour connaître les aides qui sont décrites dans les fiches, vous pouvez rechercher l’information soit via un inventaire, soit par mot clé dans un index alphabétique. Nous attirons l’attention du lecteur sur l’importance de vérifier la date de la dernière mise à jour de la fiche (voir la date reprise sous le titre de la fiche).

Chaque fiche a en général la même structure. Parallèlement à chaque fiche technique traitant d’un type d’aide pour les experts du terrain, il existe normalement une fiche de vulgarisation. Abréviations utilisées dans cette fiche : 2. 3. A1117declaration_politique_generale.pdf. Alors on change. La Transition 1.0 (FR-French-Français) - In Transition 1.0 (FR-Français-French)