background preloader

Crio

Facebook Twitter

Webtv de l'Université de Nantes - L'Entretien - Dominique Cardon. Résumé de la vidéo Dans le cadre de "L'Entretien", le sociologue Dominique Cardon nous propose une analyse critique sur les algorithmes.

Webtv de l'Université de Nantes - L'Entretien - Dominique Cardon

Google, Facebook, Amazon, mais aussi les banques et les assureurs : la constitution d'énormes bases de données (les "big data") confère une place de plus en plus centrale aux algorithmes. Dans son dernier livre A quoi rêvent les algorithmes, il montre comment ces nouvelles techniques de calcul bouleversent notre société. Retrouvez en intégralité la conférence de Dominique Cardon "Nos vies à l'heure des big data" Des algorithmes peuvent-ils être éthiques ? Après une contribution sur la nature des intelligences artificielles, Aurélien Grosdidier, lecteur d'Usbek & Rica, nous a envoyé un nouvel article, cette fois consacré aux algorithmes, devenus aujourd'hui des « objets » du quotidien qui suscitent des questionnements et des réflexions sur le plan éthique.

Des algorithmes peuvent-ils être éthiques ?

Dans cette exploration, la première difficulté rencontrée est ontologique : les algorithmes sont idéels, l’éthique relève d’une pratique. À cela s’ajoute une difficulté culturelle : rares sont les éthiciens qui s’attachent aux différences entre les algorithmes et le code informatique. Et tout aussi rares sont les développeurs qui font la distinction entre l’éthique et la morale.

L’absence de telles distinctions, pourtant très basiques, empêche pourtant de gravir la première marche vers la moindre réflexion. Les géants d'internet contrôlent de plus en plus l'information - Sciencesetavenir.fr. OFFENSIVE.

Les géants d'internet contrôlent de plus en plus l'information - Sciencesetavenir.fr

"Ces 18 derniers mois, (ces géants d'internet) qui avaient jusqu'ici une relation distante avec le journalisme sont devenus des acteurs dominants de l'écosystème de l'information", résume le Tow Center for Digital Journalism de l'Université américaine de Columbia, dans une étude publiée en juin 2016. Beaucoup proposent aux éditeurs de presse de publier directement leur contenu sur leurs plateformes, à l'instar des canaux Instant Articles de Facebook ou Discover de Snapchat, et sont "désormais directement impliqués dans tous les aspects du journalisme", fait valoir l'étude.

Dominique Cardon : "Les algorithmes utilisent les traces laissées dans le passé pour calculer le futur" Les algorithmes sont-ils les nouveaux maîtres du monde ?

Dominique Cardon : "Les algorithmes utilisent les traces laissées dans le passé pour calculer le futur"

Le sociologue Dominique Cardon tente de répondre à cette question dans son dernier livre. Il est l'invité d'Ali Baddou. Les algorithmes sont-ils les nouveaux maîtres du monde ? Le sociologue tente de répondre à cette question dans son dernier livre "A quoi rêvent les algorithmes: Nos vies à l’heure des big data" (Seuil). Le professeur explique leur fonctionnement : Éthique et numérique : les algorithmes en débat. Les algorithmes peuvent aussi vous aider à 'sortir de votre bulle' — voici 4 exemples - Business Insider France.

Deux personnages séparés par un dôme invisible dans "Under the Dome".

Les algorithmes peuvent aussi vous aider à 'sortir de votre bulle' — voici 4 exemples - Business Insider France

CBS "La bulle filtrante n’est pas propre aux algorithmes", estime Antoinette Rouvroy, docteur en sciences juridiques. Selon la chercheuse au Centre de Recherche Information, Droit et Société (CRIDS) de l'université de Namur, "nous avons des comportements réguliers et prévisibles, donc il est facile de nous enfermer dans des bulles". Elle s'exprimait lors d'un débat sur "Ethique et numérique : les algorithmes en débat" organisé par la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) le 23 janvier 2017 à Paris. Alors que l'on reproche à l'algorithme de Facebook d'avoir contribué à "l'aveuglement" des commentateurs qui n'ont pas vu venir l'élection de Donald Trump, Antoinette Rouvroy imagine qu'"on pourrait avoir des algorithmes qui nous proposent de sortir de notre bulle. " Ces algorithmes existent déjà. Voir deux traitements de la même info Dépersonnaliser une recherche Google Escape Your Bubble.

Les algorithmes régissent-ils nos vies ? A l’heure du Big Data, les algorithmes ont envahi presque tous les services en ligne, facilitant les services numériques qui nous entourent.

Les algorithmes régissent-ils nos vies ?

Ils sont partout, depuis les deux grands géants d’internet, Google et Facebook, à la musique (Spotify et Deezer), en passant par la vidéo (Netflix), jusqu'à Amazon, touchant l’ensemble de nos objets connectés de la vie quotidienne. Désormais, toutes les données émises par les utilisateurs d’outils informatiques deviennent potentiellement susceptibles de nous identifier, anticiper nos goûts, nos désirs et nos choix, tout autant que nos comportements futurs. La prolifération exponentielle de ces données interconnectées, « ces traces » mettent à disposition un flot d’informations toujours croissant. Toutefois, l’autonomisation de plus en plus accrue de ces systèmes d’informations, cette numérisation du monde et de nous-mêmes soulève de véritables enjeux, à la fois sociétaux, philosophiques, mais surtout politiques.

Intervenants. #Divertissement : Les algorithmes vont-ils mettre fin à la tyrannie du choix ? - Maddyness. Les algorithmes régissent discrètement nos vies quotidiennes.

#Divertissement : Les algorithmes vont-ils mettre fin à la tyrannie du choix ? - Maddyness

Ils nous informent, réduisent la criminalité, nous trouvent des emplois, luttent contre le terrorisme, s’immiscent dans la justice, fluidifient les transports, sauvent des vies, mènent des campagnes marketing à succès, réalisent seuls les transactions boursières, nous font rencontrer l’amour et s’improvisent même parfois artistes. Et mieux que personne d’autre, ils semblent savoir nous divertir. Alors… Quelle est l’influence de ces systèmes de calcul sur notre culture ? Sont-ils développés au détriment de notre curiosité et de notre perception du réel ?