background preloader

Veille approfondie

Facebook Twitter

Elections américaines : Washington accuse Moscou de piratage informatique. Une société de sécurité informatique pense elle aussi que la campagne de Macron est ciblée par des hackers russes. Présidentielle: les réseaux informatiques renforcés. Ce que nous dit le tableau de chasse de Fancy Bear, les hackers russes qui ont attaqué Macron. POLITIQUE - L'équipe de campagne d'Emmanuel Macron a-t-elle été piratée?

Ce que nous dit le tableau de chasse de Fancy Bear, les hackers russes qui ont attaqué Macron

En tout cas, des tentatives ont bien eu lieu en mars, selon un rapport de la société de sécurité informatique Trend Micro, que Le HuffPost a pu consulter. Et les hackers en questions seraient ceux à l'origine du piratage du Parti démocrate américain et de la campagne d'Hillary Clinton. Chaque société de cyber sécurité a son petit nom pour ce groupe difficile à identifier: Pawn Storm, ATP 8, Sofacy, Sednit, ou encore Fancy Bear. C'est sous cette dernière appellation que le groupe a été mondialement connu lors de l'élection de Donald Trump, quand les Etats-Unis, ainsi que plusieurs sociétés privées, ont accusé le gouvernement russe d'avoir commandité les attaques informatiques qui ont touché Hillary Clinton. Hacking, déstabilisation... Le spectre de la cyberguerre plane sur l'élection présidentielle de 2017. CYBERGUERRE - L'élection présidentielle de 2017, prochain terrain de jeu des hackers russes?

Hacking, déstabilisation... Le spectre de la cyberguerre plane sur l'élection présidentielle de 2017

Le scénario n'a rien de fantaisiste. Après les attaques informatiques qui ont perturbé l'élection présidentielle américaine, les autorités françaises redoutent de voir se multiplier intrusions et tentatives de piratages d'ici le mois de mai prochain. En Marche est la cible d’attaques de phishing des services russes. Dans un document à paraître demain, et qui reprend deux années d’agissements de Pawn Storm (un groupe de hackers masquant probablement les activités des services de renseignement russes), Trend Micro indique qu’En Marche a été victime d’une campagne de phishing orchestrée par cette organisation impliquée notamment dans le piratage du camp démocrate lors de la présidentielle américain.

En Marche est la cible d’attaques de phishing des services russes

Dans ce rapport de 70 pages, une ligne indique que le groupe de hackers, aussi appelé Fancy Bear, a créé, au moins à partir du 15 mars dernier, un domaine appelé Onedrive-en-marche.fr. Le signe d’une volonté des hackers de cibler l’équipe de campagne du candidat, arrivé en tête au premier tour hier. Objectif de Pawn Storm avec ce lien créé sur l’environnement de stockage de Microsoft : tromper les personnes ciblées par l’opération, en leur faisant croire à un lien officiel, donc de confiance.

Elysée 2017: En Marche ! repousse des assauts de phishing sophistiqué. Dans quelle mesure En Marche !

Elysée 2017: En Marche ! repousse des assauts de phishing sophistiqué

Fait-il l’objet d’une campagne numérique de déstabilisation par voie de phishing sophistiqué ? Selon un rapport de Trend Micro (éditeur de solutions de sécurité d’origine japonaise) publié cette semaine, le mouvement politique du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron a été la cible de Pawn Storm (ou Fancy Bear ou APT28).