background preloader

Médiation(s)

Facebook Twitter

222/5 - Coopération et rapport aux savoirs : le cas de l'organisation du tutorat à l'école primaire et au collège. Sylvain CONNAC– LIRDEF (équipe d'accueil 3749) – Universités Montpellier II et III ISFEC Montpellier - France Sylvain.connac@gmail.com Marie LEMPERIERE - ISFEC Montpellier - France Mots clés : Aide – Coopération – Rapport au savoir – Secondarisation – Tutorat Résumé : En pédagogie, la coopération participe à la personnalisation des apprentissages.

222/5 - Coopération et rapport aux savoirs : le cas de l'organisation du tutorat à l'école primaire et au collège

Introduction La coopération se définit comme l’ensemble des situations où des personnes produisent ou apprennent à plusieurs. Les pratiques de la coopération scolaire défendent une conception précise des relations sociales et tendent à développer la fraternité et la solidarité. En même temps, plusieurs tensions subsistent. La coopération demande aux élèves de l’autonomie. Nous émettons l’hypothèse qu’une formation initiale des élèves à la coopération et au tutorat peut apporter des réponses progressistes à ces questions.

Balisage conceptuel de la coopération en éducation L’aide - l’aide exécutive, le fait de fournir directement la réponse A. L'apprentissage vicariant comme dynamique de changement social? J’ai découvert sur le blog de David Cordina un concept intéressant.

L'apprentissage vicariant comme dynamique de changement social?

L’apprentissage vicariant (Du latin vicarius qui veut dire « remplaçant ».). C’est selon Albert BANDURA (inventeur du concept) : L’apprentissage vicariant pourrait correspondre, dans le contexte scolaire, à ce que l’enfant peut apprendre en marge du discours du maître proprement dit : en regardant faire et en écoutant ceux qui savent faire ou encore, par extension, en analysant la production de ceux qui savent faire. On trouve une distinction plus claire dans cet article de wikipédia : Il faut distinguer l’apprentissage social par référence au modèle avec l’idée « je suis capable de… tout autant que lui où elle » avec l’apprentissage par observation : l’apprentissage vicariant.En effet, dans l’apprentissage vicariant il s’agit à partir d’observations de faire comme ceux qui savent faire. On me questionne souvent sur le terme de médiation qui semble flou.

Cahier 12 responsabiliser les eleves 2014 12 06 11 54 30 195. La pairagogie (peeragogy) fruit prometteur du monde du « co » Le « monde du co » se déploie petit à petit.

La pairagogie (peeragogy) fruit prometteur du monde du « co »

Il n’y a pas un jour où la mise en commun, le partage (ex : co-voiturage), le collectif, la coopération, le collaboratif voire la coopétition [1], ne trouve de nouveaux chemins et de nouveaux terrains d’expression. Les logiciels qui rapprochent les couples, l’offre et la demande de biens et de service, les acteurs distants, les idées, ou bien les projets, accélèrent encore les perspectives collaboratives. Le monde du « co » progresse aussi en matière de formation professionnelle. A cet égard, il est possible de pointer quatre exemples : La co-conception (ou co-design) ;Les communautés d’apprentissage ;Le co-développement professionnel ;Les collecticiels (logiciels collaboratifs). La co-conception ou co-design est une approche qui vise à concevoir de façon concertée et collaborative de nouvelles solutions organisationnelles, des produits innovants, des politiques publiques en phase avec les besoins.

Vers un CDI numérique : guide de l’atelier collaboratif – Paris 2015. Accueil > Boîte à outils > Vers un CDI numérique : guide de l’atelier collaboratif – Paris 2015 C’est les vacances, je fais du tri sur mon ordi.

Vers un CDI numérique : guide de l’atelier collaboratif – Paris 2015

Et voilà que je redécouvre un petit guide élaboré l’année dernière en atelier de bassin. Il est censé avoir été publié sur le site académique de Paris, mais il est difficile à retrouver. Et comme le travail fourni par mes collègues (dont ma co-animatrice : C. Barbillon) était plutôt conséquent, je trouverais ça dommage qu’il ne soit pas plus utilisé. Voilà donc la carte mentale fruit du brainstorming d’une vingtaine de profs-docs sur le sujet : Cliquer sur l’image pour l’afficher en grand Et puis le guide, avec une première partie théorique sur les enjeux et les concepts, puis des fiches outils comprenant un tutoriel, l’analyse des avantages et des inconvénients et des exemples d’utilisation pour chacun, parmi : Babelio, Diigo, Facebook, IFTTT, Kahoot, Mailjet, Photorécit, Piktochart, Pinterest, Prezi.