Affaire DSK: la France s'offre un cours de droit américain Affaire DSK: la France s'offre un cours de droit américain New York Post C’était un modèle pour certains à droite. Depuis 2002, la droite a essayé d’importer plusieurs aspects du système judiciaire américain. En 2004, la « comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité » a été créée, une procédure vaguement inspirée du « plaider coupable » américain.
On distingue traditionnellement deux modèles procéduraux et institutionnels permettant de comprendre l’organisation des juridictions pénales et la place qu’elles réservent aux différents acteurs de la scène judiciaire répressive : le modèle accusatoire et le modèle inquisitoire. Le modèle accusatoire privilégie le rôle des parties. Le procès y est conçu comme un affrontement contradictoire, public et largement oral entre l’accusation et la défense. Si chacune des parties se trouve à égalité avec son adversaire, chacune doit également prouver les faits au soutien de sa cause. Le pouvoir du juge consiste en conséquence à arbitrer, davantage qu’à instruire : il s’agit d’une part de veiller à la loyauté du procès, et d’autre part de départager les plaideurs en fonction de leurs prétentions, arguments et preuves. Procédure accusatoire – Procédure inquisitoire : deux modèles pour la justice pénale  - Approfondissements Découverte des institutions Procédure accusatoire – Procédure inquisitoire : deux modèles pour la justice pénale  - Approfondissements Découverte des institutions
DSK : une carrière brillante émaillée de poursuites judiciaires