background preloader

Cox2

Facebook Twitter

Le Coq Sportif x Starcow : Cette Omega made in France est le synonyme de Dope ! Sortie pour la première fois en 1986, la Omega est un modèle retro running emblématique de la marque Le Coq Sportif. 30 ans après sa sortie, la griffe a décidé de revisiter cette paire iconique en faisant équipe avec Starcow.

Le Coq Sportif x Starcow : Cette Omega made in France est le synonyme de Dope !

Et le moins que l'on puisse dire est que le résultat est le synonyme de Dope. A l'image de la LCS R950, le programme Made In France permet au coq sportif de raconter son histoire autour du savoir-faire et de l’artisanat français. La nouvelle Omega issue de la collab' Le Coq Sportif x Starcow est proposée dans une exécution artisanale et luxueuse de la sneaker, réalisée dans un cuir pur grain et un suède cognac.

Son intérieur entièrement doublé en cuir est idéal en ces jours froids d'hiver. A toi de juger ! Avec ses détails premium tels que la peau de vache au talon et les empiècements arrières exclusivement brandés au nom du shop, la nouvelle Omega te permettra de te saper comme personne d'autre. Krys x Le Coq Sportif : une collection inédite made in France. Le coq sportif, chaussures, vêtements et accessoires de sport depuis 1882. Découvrez la basket 100% made in France de « le Coq Sportif » ! Le Coq Sportif : retour aux sources. Le Coq Sportif est de retour à Romilly-sur-Seine, son berceau historique. © Le Coq Sportif Ils avaient bien failli avoir la peau du volatile !

Le Coq Sportif : retour aux sources

Entre son rachat par Adidas dans les années 1970, les débuts de la concurrence asiatique, la fermeture de son site de production historique en 1988, puis sa vente à l’Américain Brown Shoe — par Bernard Tapie, alors à la tête d’Adidas —, Le Coq Sportif avait en effet fini par disparaître presque totalement… Rachetée à la fin des années 1990 par deux investisseurs alsaciens, puis reprise par Robert-Louis Dreyfus et un fonds d’investissement suisse en 2005, la griffe emblématique du vêtement sportif français a malgré tout survécu. Mieux, depuis deux ans, elle a retrouvé l’Hexagone. Certes, le contraste est saisissant entre les deux vidéos mises en ligne sur le site de la marque. Il y a une quarantaine d’années, l’ambiance dans l’entreprise était industrielle, les machines tournaient à plein régime, la main-d’œuvre abondante s’activait.

Le Coq Sportif. Ils étaient encore 32, ce jeudi matin 27 juin à Paris pour parler de l’avenir du secteur sport et de sa modernisation.

Le Coq Sportif

Les patrons et représentants des principales marques et enseignes de sport (*) ont pu faire un nouveau point sur l’avancement des travaux collaboratifs ECR Sport et l’activité de la plate-forme automatisée REDISport. Grâce à l’adhésion d’ECR Sport à ECR France, le chantier « indicateurs partagés » rendra ses premiers délivrables dès le mois d’octobre prochain. Côté automatisation des échanges, l’assemblée s’est félicitée d’une augmentation significative des flux depuis 6 mois : 30 % d’abonnés en plus, doublement des catalogues téléchargés et 6 fois plus de commandes échangées pour un total de 38 000 messages sur les 12 derniers mois.

Enfin, l’arrivée d’une dizaine de nouveaux abonnés sur la plate-forme a été programmée pour la fin de l’année. Saint-Etienne remporte le jackpot avec le Coq Sportif. L'AS Saint-Etienne devrait percevoir de son nouvel équipementier le Coq Sportif entre 2 et 2,5 millions d'euros par saison sur les cinq prochaines années.

Saint-Etienne remporte le jackpot avec le Coq Sportif

Soit presque plus du double du contrat qui liait le club ligérien à Adidas depuis dix ans. Les deux parties n'ont pas communiqué officiellement sur le sujet lors de la présentation de la nouvelle tunique de l'ASSE. Mais les chiffres ont fuité dans la presse spécialisée football. Histoire. Le Coq Sportif : retour du sponsor au premier plan. Fierté nationale, Le Coq Sportif a le vent en poupe, notamment grâce à de judicieux choix de sponsoring sportif.

Le Coq Sportif : retour du sponsor au premier plan

Petit à petit, l’oiseau refait son nid, tel un phœnix qui renaît de ses cendres, le Coq Sportif revenait sur le devant de la scène après quelques années moroses, qui ont failli le conduire à la disparition. Le Coq sportif : un cador revient dans l'arène. Un bâtiment en ruine, des murs décrépis, de la végétation qui s'insinue partout, des ronces qui bouchent l'entrée.

Le Coq sportif : un cador revient dans l'arène

Voilà ce qu'ont trouvé les équipes du Coq sportif en 2009 lorsque la marque a décidé de revenir en France, dans un de ses sites historiques, à Romilly-sur-Seine (Aube). «Pour entrer, il fallait se frayer un chemin à la machette, se souvient David Pécard, le directeur textile de la marque. On a reconstruit le bâtiment à l'identique, avec les matériaux d'époque. Mais on a complètement modernisé l'intérieur et on a posé de grands plafonds en verre pour faire entrer la lumière.»

Aujourd'hui, 40 salariés s'affairent derrière les machines. Ces sommets, la marque les a tutoyés au temps de sa splendeur. Le premier "survêt", c'est lui.