background preloader

Le seigneur des anneaux

Facebook Twitter

Sept anneaux des Nains. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sept anneaux des Nains

Description et histoire[modifier | modifier le code] Comme les Neuf anneaux des Hommes, les Sept furent forgés par les Ñoldor d'Eregion aidés de Sauron, vers 1500 S.A. Conservés à la Maison des Mírdain d'Ost-in-Edhil, Sauron s'en empara en 1695, après avoir torturé Celebrimbor pour apprendre où ils se trouvaient. Trois anneaux des Elfes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Trois anneaux des Elfes

Narya, porté d'abord par Círdan, puis donné à Gandalf ;Nenya, porté par Galadriel ;Vilya, porté d'abord par Gil-Galad, puis donné à Elrond. Présentation[modifier | modifier le code] Bien qu'ils aient été forgés à l'aide du savoir de Sauron, les trois anneaux des Elfes ne furent jamais conçus en eux-mêmes par Sauron, qui ne les toucha jamais. Sauron n'a donc pas d'influence sur les porteurs des « Trois ». Anneaux de pouvoir. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anneaux de pouvoir

Les inscriptions de l'Anneau unique en runes elfiques antiques, mais en langue de Mordor, les vers 6 et 7 du poème. — J. Anneau unique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Anneau unique

Pour les articles homonymes, voir Anneau. L'Anneau unique. Histoire[modifier | modifier le code] L'histoire de l'Anneau unique est relatée par Gandalf dans le second chapitre du Seigneur des anneaux, et de manière plus détaillée dans le texte Les Anneaux de Pouvoir et le Troisième Âge, qui conclut le Silmarillion : "Trois Anneaux pour les rois elfes sous le ciel, Sept pour les seigneurs nains dans leurs demeures de pierre, Neuf pour les hommes mortels destinés au trépas, Un Anneau pour le Seigneur ténébreux sur son sombre trône,

Arda

Hobbits. Le bestiaire - TolkienUniversite. Les Ainur et les Maïar Les Ainur Ce sont des créatures "angeliques", des purs esprits.

Le bestiaire - TolkienUniversite

Ils ont participé à la création du monde comme "causes secondes". Ils connaissent une partie de l’avenir de la Terre du Milieu mais pas tout. Elfes. Le Seigneur des anneaux. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Seigneur des anneaux

Vous lisez un « bon article ». L'histoire reprend certains des personnages présentés dans Le Hobbit, premier roman de l'auteur paru en 1937, mais l'œuvre est plus complexe et plus sombre. Tolkien entreprend sa rédaction à la demande de son éditeur, Allen & Unwin, à la suite du succès critique et commercial du Hobbit[1]. Il lui faut douze ans pour parvenir à achever ce nouveau roman qu'il truffe de références et d'allusions au monde du Silmarillion, la Terre du Milieu, sur lequel il travaille depuis 1917 et dans lequel Le Hobbit a été attiré « contre l'intention première » de son auteur[2].

C'est une des œuvres fondamentales de la littérature dite de fantasy, terme que Tolkien explicite dans son essai Du conte de fées de 1939. Cette œuvre est composée de six livres, qui ne portent pas de titres[N 1]. Nain (Terre du Milieu) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nain (Terre du Milieu)

Pour les articles homonymes, voir Nain. Les Nains sont des créatures humanoïdes de petite taille, vraisemblablement entre quatre et cinq pieds de haut (entre 1 mètre 20 et 1 mètre 50). Ils sont robustes, font d'excellents combattants et sont dotés d'une grande résistance à la faim et à la douleur. Leur espérance de vie moyenne est de deux cent cinquante ans. Un aspect important de leur physique est leur barbe, qu'ils ne rasent jamais et qui est portée par les hommes comme par les femmes. Liste des Nains de la Terre du Milieu. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Liste des Nains de la Terre du Milieu

A[modifier | modifier le code] Azaghâl est un seigneur de Belegost. Il participe à l'union de Maedhros et mène les Nains des Montagnes Bleues lors de Nírnaeth Arnoediad. C'est lui qui fait fuir les dragons du champ de bataille en blessant grièvement Glaurung, leur seigneur, le forçant ainsi à fuir le combat. Il paie ce haut fait de sa vie. B[modifier | modifier le code] L'inscription de la tombe de Balin, dans la Moria D[modifier | modifier le code] Dáin est un nom porté par plusieurs personnages : Dís.

Les Différentes Races > les Nains. En sindarin : Naugrim ("Petit peuple"), Gonnhirrim ("Maîtres de la Pierre") En quenya : Aulëonnar ("Enfants d’Aulë"), Kasallië, Naukalië, Nornalië En khuzdûl : Khazâd Article illustré par une peinture de John Howe par Eleglin (Y.H.), Forfirith (L.

Les Différentes Races > les Nains

M-G.) et Lúthien (C.C.). mise à jour : 04.08.2008 Citation : And Aulë made the Dwarves even as they still are, because the forms of the Children who were to come were unclear to his mind, and because the power of Melkor was yet over the Earth ; and he wished therefore that they should be stong and unyielding. Et il [Aulë] créa les Nains tels qu'ils sont encore aujourd'hui, car l'apparence des Enfants à venir n'était pas claire à son esprit et la Terre était encore au pouvoir de Melkor : il souhaitait donc qu'ils fussent robustes et résistants.