background preloader

Corinnea

Facebook Twitter

Les réactions psychologiques à l'échec scolaire. Les réactions psychiques à l’échec scolaire Un texte de Daniel Calin Cet article sert régulièrement de base à des conférences.

Les réactions psychologiques à l'échec scolaire

De larges extraits ont été publiés dans le n° 14 de Psychanalyse Magazine en Octobre/Novembre 2002, texte désormais disponible en ligne ICI. Tout échec, chez qui que ce soit, et de quelque type qu’il soit, implique, presque par définition, une « atteinte de l’image de soi ». Mais l’échec scolaire tend à aggraver ces réactions habituelles, pour quatre raisons au moins. Il s’agit d’enfants L’enfant, relativement à l’adulte, a un Moi mal assuré, qui ne peut « tenir » que s’il peut s’appuyer, de façon suivie et concrète, sur « l’estime des autres » (ses parents, ses enseignants, ses camarades...). L’échec est précoce Les enfants qui réussissent mal à l’école, même ceux qui n’échouent pas dans les classes de l’enseignement spécialisé, sont presque toujours en grande difficulté dès le Cours Préparatoire.

Des enfants déjà fragiles Le refoulement La régression. Évolution affective de l'enfant et psychogénèse. La psychogenèse correspond à l'édification du psychisme au cours de la vie.

Évolution affective de l'enfant et psychogénèse.

C'est ce que l'on nomme une "épigenèse" par opposition à la "phylogenèse" mettant en jeu l’hérédité. Glossaire de la psychologie. Acte manqué : On parlera d'actes manqués non pour désigner l'ensemble des ratés de la parole, de la mémoire et de l'action, mais pour les conduites que le sujet est habituellement capable de réussir, et dont il est tenté d'attribuer l'échec à sa seule inattention ou au hasard.

Glossaire de la psychologie

Affectivité : Ensemble des sentiments, par opposition à ce qui relève du raisonnement, sensibilité. Ensemble des réactions psychiques de l'individu face au monde extérieur. Agressivité : Tendance ou ensemble de tendances qui s'actualisent dans des conduites réelles ou fantasmatiques, celles-ci visant à nuire à autrui (ou à soi-même), le détruire, le contraindre, l'humilier, etc. Altération du moi : Ensemble des limitations et des attitudes anachroniques acquises par le moi au cours de son développement, et qui retentissent défavorablement sur ses possibilités d'adaptation. Ambivalence : Amnésie infantile : Amnésie qui recouvre généralement les faits des premières années de la vie. Angoisse automatique : Après-coup : Désir : Le fantasme. Ce papier consiste en une synthèse du concept de "fantasme" réalisé dans le cadre de mes études(première année de licence de psychologie) Définition Le fantasme est une activité psychique qui s’analyse en un scénario imaginaire où le sujet est présent soit comme acteur, soit en tant que spectateur.

Le fantasme

Celui qui fantasme peut y intégrer des personnes plus ou moins familières bien que non nécessairement reconnues comme telles. Le fantasme figure, de façon plus ou moins déformé par les mécanismes de défense, l’accomplissement d’un désir inconscient. Il est une forme d’activité de pensée soumise au principe de plaisir, comme le sont le rêve et l’hallucination. Fantasme et désir Fantasme et désir ont un rapport étroit, mais leur relation est complexe. Historique de la découverte freudienne Fantasme est un terme utilisé par FREUD, d’abord dans le sens courant que lui donne la langue allemande (fantaisie ou imagination) puis comme concept à partir de 1897.

Le désir premier: Wunsch Les désirs sexuels. Cours de Psychologie - Approche clinique des tests. Introduction L'intérêt, en psychologie clinique, est de comprendre les symptômes, et non de les faire disparaître.

Cours de Psychologie - Approche clinique des tests

On essaie de comprendre le psychisme de l'enfant. Il faut établir une relation avec le patient, afin de comprendre son fonctionnement psychique et relationnel. À toutes les étapes de l'examen, le psychologue doit tenir compte du fait que l'enfant est en cours de développement physique, affectif, intellectuel, psycho-moteur et social. Il doit être attentif à la complexité et à la singularité de chaque personne examinée et il doit toujours la situer dans son contexte familial, éducatif, social et culturel. Il faut également restituer ce qu'on a compris du fonctionnement de l'enfant. Le psychologue doit mener une auto-évaluation continue de sa pratique, maintenir un intérêt pour les théories et les pratiques nouvelles. Il faut un délai d'un an entre chaque passage d'un même test. I - Le test des fables de Düss C'est un test ancien, qui date des années 1940. II - Le test D10. Accueil.