background preloader

Patrimoine - Heritage - Patrimonio

Facebook Twitter

Le Temple Protestant à Château-Thierry. Patrimoine culturel - Le Retable de Fromentieres Site et monument historiques FROMENTIERES - Bienvenue sur le Site officiel du CDT de la Marne. Le Retable de Fromentieres Type : Site et monument historiques 9 route de Montmort 51210 - FROMENTIERES Tel. : +33 (0)3 26 81 62 36 mc.bastien@wanadoo.fr Dates d'ouverture : Du 02/01/2014 au 31/12/2014 Thème : Art sacré Thème : Eglise Ce retable flamand date du XVIème siècle et est situé dans l'église. Ouverture Dates d'ouverture : Du 02/01/2014 au 31/12/2014 de 08h00 à 18h00 Tarifs Visites Visites individuelles libres en permanence : oui.

Entrelacs à Orbais l'Abbaye. Proche de la haute vallée du Petit Morin, Orbais l’Abbaye qui doit son nom à son abbaye bénédictine et probablement au constructeur de cette dernière, se situe aux marches de la Brie. Une partie seulement de l’abbaye a résisté aux temps et surtout aux guerres de religion, cette terre de Brie ayant été le champ de nombres exactions de toutes les parties . Mais quel reliquat ! Très beau bâtiment gothique où l’entrelacs resplendit dans de belles grisailles géométriques mais aussi sur des carreaux émaillés qui subsistent, ainsi que dans un pavement simple et sobre. Les vitraux en entrelacs sont essentiellement des grisailles inspirées des grisailles cisterciennes des années, 1200, 1250, 1260. Noter aussi un vitrail héraldique de la même époque. Diaporama des vitraux Sources Vitraux.

14-18

Balade à Doue (Seine-et-Marne) à la découverte de son patrimoine - Balades-en-Brie, à la découverte du patrimoine briard. Map DataMap data ©2014 Google Imagery ©2014 , Cnes/Spot Image, DigitalGlobe, Landsat Map Data Map data ©2014 Google Imagery ©2014 , Cnes/Spot Image, DigitalGlobe, Landsat A mi-chemin entre les villes de Coulommiers et de La-Ferté-sous-Jouarre, le petit village de Doue reste un site exceptionnel du plateau briard.

Balade à Doue (Seine-et-Marne) à la découverte de son patrimoine - Balades-en-Brie, à la découverte du patrimoine briard

Peuplé d'un peu plus de 1000 habitants, Doue doit sa renommée à ses particularités géologiques et à son église Saint-Martin, reconnu comme le "phare de la Brie". La Butte de Doue, située juste aux abords du bourg, est une exception géologique unique dans le paysage briard. Voir toutes les photos de Doue. Les sites à visiter Ailleurs sur le Web. Musée de la Seine-et-Marne. Collégiale Saint Martin Champeaux - seine et marne 77720 - église de Champeaux, montjoye.net. In seine-et-marne-77 Post 15 juillet 2015 Mis à jour le 22 juillet 2015 Affichages : 652.

Collégiale Saint Martin Champeaux - seine et marne 77720 - église de Champeaux, montjoye.net

Saint-Cyr-sur-Morin. Saint-Cyr-sur-Morin : l’auberge de l’Œuf dur revit « Article « Le Pays Briard. Bienvenue sur le site des Amis de Saint colomban - Nos liens préférés. ATELIER MURIEL GOUPY - Ateliers d'Art de France. L'église de Doue et le bourg. L'église Saint-Martin de Doue est située sur une butte qui domine le village.

L'église de Doue et le bourg

De par sa position atypique, on y fait fréquemment référence en tant que "Phare de la Brie". Il n’y a guère de documents relatant la construction de l’église Saint-Martin, ou son histoire avant le 18°siècle. Le plus ancien texte concernant la paroisse de Doue date de 1107; il raconte que Manasses I, évêque de Meaux, a donné la cure aux chanoines de la cathédrale de Meaux; ceci démontre que Doue possédait déjà une église en ce temps.

La christianisation de la région fut très précoce, comme en témoigne l'existence des deux abbayes de Rebais et Jouarre fondées au 7°siècle. En 1001, un miracle attribué à St Aile : Les Amis du Vieux Chateau. Visites programmées : le dimanche, de 15h à 17h.

Les Amis du Vieux Chateau

Patrimoine de l’entre deux Morin. La Librairie Café - Bio. Tourisme, loisirs et balades à La Ferté Gaucher. Eglise d’Orbais « L’abbaye d’Orbais à 50 km. L’abbaye d’Orbais Patrimoine de la ville d’Orbais l’abbaye Eglise d’Orbais Clocher de l’église d’Orbais-l’abbaye Wikisource – Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle – Tome 5, Flèche Site clochers.org – Clocher d’une église de France::Saint Pierre-Saint Paul. Balades en Brie - (re)Découvrez les trésors de la Brie ! Crécy-la-Chapelle. La collégiale Notre-Dame-de-l’Assomption Joyau gothique de la Brie Vignoly était le nom primitif de La Chapelle-sur-Crécy.

Crécy-la-Chapelle

La Chapelle du château fut érigée en paroisse et collégiale en 1202 par Anseau, évêque de Meaux et donna son nom au village. Le Seigneur Dreux de Chatillon fit un don au chapitre de La Chapelle en 1220 et la construction d’une nouvelle église fut terminée entre 1230 et 1256 , puis 8 chanoines y furent affectés.

Site de l'Office de Tourisme de Jouarre. Un patrimoine unique, témoignage rare de l'époque mérovingienne, à quelques pas seulement de Paris, voilà Jouarre... Son abbaye, ses cryptes, ses musées... Et un cadre préservé, une nature intacte, des circuits de randonnées, les vallées de la Marne et du Petit-Morin... Mais Jouarre c'est aussi un centre d'études historiques et archéologiques où le savoir se construit. C'est pour vous permettre de toucher du doigt cette Histoire que nous venons de dévévelopper notre rubrique "Jouarre en Histoire".

L'Histoire n'est pas lointaine... Les milliers de visiteurs qui nous rejoignent chaque année savent que ces lieux chargés d'Histoire sont aussi des lieux de détente où le temps s'arrête. Vincent MAJEWSKI. Site officiel de la ville de Meaux : La cathédrale. La construction de la cathédrale a commencé au 12ème siècle, s’est poursuivie tout au long du Moyen Age pour s’achever au milieu du 16ème siècle.

Site officiel de la ville de Meaux : La cathédrale

Ses cinq portails sont richement décorés. A l’intérieur, le chœur rayonnant est un splendide chef d’œuvre par sa luminosité, par la finesse de son architecture et par la hauteur de ses voûtes (31mètres). Beton-Bazoches. Au Nord-Ouest de Provins, suivre la D403 direction Sézanne, prendre la D204 vers La Ferté-Gaucher, puis la N4 direction Paris.

Beton-Bazoches

Pressoir à pommes du XIXe siècle et Fête du cidre : Ce pressoir monumental fut construit en 1850 par Désiré Naveau, compagnon du Tour de France.Il demeure une pièce unique en Ile de France. La stature du pressoir, son importance, ses doubles presses fonctionnant en alternance permettaient d’obtenir des centaines d’hectolitres de cidre, véritable potion magique de nos ancêtres. Lors de la visite, vous découvrirez la meule en grès, la magnifique pignonnerie qui pousse l’énorme poutre sur les pilées, mais surtout, vous ferez un voyage dans ce temps pas si insolite, et si insolite de la fin du XIXe siècle.

Ne manquez pas la Fête du cidre qui se déroulera le 12 octobre 2014, de 9h à 18h. Ouverture : Tous les samedis et dimanches après-midi de 14h30 à 18h, du 31 mai au 12 octobre 2014. Toute l’année sur rendez-vous au : 01 64 01 01 92 ou 01 64 01 06 96. Un village briard. Commanderie de la Ferté Gaucher à 17 km. L’église Saint Pierre-Saint Paul à Orbais l’Abbaye. - Diocèse de Chalons-en-Champagne. L’abbaye bénédictine d’Orbais fut fondée à la fin du VIIème siècle par Saint Réole archevêque de Reims.

L’église Saint Pierre-Saint Paul à Orbais l’Abbaye. - Diocèse de Chalons-en-Champagne

L’église actuelle, construite en pierre meulière a été édifiée sur l’emplacement d’une première église vers 1165 et fut achevée en 1235. Malheureusement, elle a perdu une grande partie de sa nef ainsi que sa façade. La première destruction date probablement de la Guerre de 100 ans, puis en 1651 les voûtes de la nef s’effondrèrent. Actuellement, elle se compose d’une nef accompagnée de bas-côtés, d’un transept saillant, d’un collatéral et d’une abside entourée par un déambulatoire où s’ouvrent cinq chapelles rayonnantes.

Chacune d’elles est éclairée par trois fenêtres simples dont les plus anciennes sont encore en plein-cintre. La voûte de l’abside est divisée en huit parties par les ogives. Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 5, Dallage. DALLAGE, s. m.

Dictionnaire raisonné de l’architecture française du XIe au XVIe siècle - Tome 5, Dallage

De tout temps et dans tous les pays on a employé, pour revêtir les aires des rez-de-chaussées, soit dans les édifices publics, soit dans les habitations particulières, des pierres plates, dures, polies, jointives, sans ordre ou avec symétrie. La plupart des carrières de pierres calcaires possèdent des bancs supérieurs minces, d’une contexture compacte, propres à ce genre de pavage. Les Romains avaient employé comme dallages des matières précieuses telles que le marbre, le porphyre, le granit, le jaspe même, et cela avec une prodigalité singulière.

Château de Montmirail (Marne)