background preloader

La chronologie du vélo

Facebook Twitter

Evolution des vélos. Frise. L'histoire du vélo, bicyclette, chaîne, cadre, pneu. Selle de bicyclette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Selle de bicyclette

Pour les articles homonymes, voir Selle. Il existe une grande variété de selles. Frein de bicyclette. Animation d'un frein à étrier simple pivot à tirage latéral pour roue arrière Les freins d'une bicyclette servent à la ralentir ou à l'arrêter.

Frein de bicyclette

Les éléments essentiels sont : poignée et levier de frein, câble et gaine de câble, mâchoire de frein et patin à frein Histoire[modifier | modifier le code] Les grands-bis étaient équipés de freins à patin. Vu que le pignon était fixe, le cycliste pouvait aussi réduire la vitesse en résistant au mouvement des pédales. Dans les années 1870, les bicyclettes de sécurité ont fait leur apparition. Pédale de bicyclette. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pédale de bicyclette

Pour les articles homonymes, voir Pédale. Pédale et chaussure avec cale SPD Une bicyclette ou un vélo classique possède deux pédales sur lesquelles reposent les pieds du cycliste et sur lesquelles est exercée la force musculaire ; les tandems sont munis d'autant de paires de pédales que d'utilisateurs. Cette force musculaire est transmise par l'intermédiaire des pédales et de la transmission aux roues du vélo. Les fous du velo - C'est pas sorcier. StudioCyclisme : L'histoire du vélo. Histoire des vélos. L'origine du vélo : C'est le Baron Drais qui, le 12 juillet 1817 en Allemagne, inventa le "vélocipède".

Histoire des vélos

Constituée de deux roues à rayons reliées par une poutre, le tout en bois, on avançait par l'action des pieds sur le sol assis à califourchon sur la poutre. En une heure, la distance parcourue pouvait atteindre 14,4 km. Cette machine appelée "Draisienne" en France est brevetée en 1818 sous le nom de "vélocipède" (véloce = marche rapide, pède = à pied).

Il a fallu attendre mars 1861, pour voir la première Draisienne s'équiper de pédales. On cherche alors à rendre le vélocipède plus rapide. Ainsi naquit le grand Bi dans les années 1870. Puis c'est encore un Français, Jules Truffault, qui vers 1875 réalisa le grand Bi en acier. Cependant, l'hypertrophie de la roue avant pour un diamètre de 3 mètres pose des problèmes de sécurité et la hantise des chutes imposait le besoin d'engins plus proche du sol. L'histoire du vélo, draisienne, grand bi, vélocipède. L'histoire du vélo, dérailleur, pliable. Draisienne. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Draisienne

Ne pas confondre avec la draisine, véhicule ferroviaire. Draisienne pour l'inspection de la voie. Vélocipède. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Vélocipède

Vélocipédomanie (dessin humoristique français anonyme, paru entre 1865 et 1870). Le terme vélocipède regroupe l'ensemble des cycles à propulsion humaine, quel que soit le nombre de roues. Ce fut le nom français donné par Karl Drais à sa draisienne, pour son importation en France en 1818, avant de devenir un nom générique. Il est à l'origine du terme vélo, utilisé en langage courant pour désigner une bicyclette[1]. Grand-bi. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Grand-bi

Sortie en Grand-bi des membres de la Société Vélocipédique Métropolitaine de Paris en 1882 (de Civry Président et Clément-Bayard vice-président en tête, à pieds). Une course de grand-bi, fin 1888. Le grand-bi est un type de bicyclette qui apparaît au début des années 1870. Il possède une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière plus petite. Dérailleur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dérailleur

Dérailleur avant[modifier | modifier le code] Dérailleur arrière[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code] Notes et références[modifier | modifier le code] Transmission acatène. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Transmission acatène

Une transmission acatène est une transmission sans chaîne, cependant par habitude, on n'utilise pas ce terme pour toutes les transmissions sans chaîne[1]. Une CMR et sa transmission par arbre Étymologie[modifier | modifier le code] Du latin catena signifiant chaîne et du préfixe a- privatif. Acatène signifie donc « sans chaîne ». Galerie - Catégorie: Matériel de l'association - Image: Vélo Acatène homme 1898. Rétropédalage. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rétropédalage

Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. Sur les autres projets Wikimedia : Le rétropédalage : historique et explications - Réseau Cyclable. Historique : Le rétropédalage a été inventé par l’Allemand Ernst Sachs, en 1903. A l’époque, les systèmes de freinage existant n’étaient absolument pas satisfaisant : – les patins de freins ne permettaient pas un freinage efficace par temps humide, et de plus, ils s’usaient très rapidement – les freins à tambours demeuraient fragiles et peu sécurisants Ernst Sachs a alors créé une technique révolutionnaire pour l’époque : le rétropédalage.

Depuis, l’idée s’est perpétuée en Allemagne comme en Hollande (et contrairement à bien d’autres pays) que le rétropédalage est le meilleur système de freinage, malgré les avancées technologiques sur les autres types de freinage. Coupons court aux idées fausses : – Les vélos à rétropédalage sont bien sûr équipés d’une roue libre (la roue continue de tourner, même sans pédaler) Avantages et inconvénients du freinage par rétropédalage. Les avantages Ce système de freinage est plus agréable à utiliser dans les grandes descentes, plus sûr et demande moins d'entretien. Plus agréable à utiliser dans les grandes descentes parce qu'au lieu de serrer une poignée de frein avec les petits muscles des mains, c'est le gros muscle de la cuisse qui actionne le système de freinage ; on a ainsi plus de précision, plus de puissance et pas de fatigue musculaire.

Plus sûr parce que le risque d'avoir un câble qui casse est inexistant ; en hiver le câble ne risque pas d'être bloqué par le gel qui se sera formé à l'intérieur de la gaine. Plus simple à vivre parce qu'il ne demande pas d'entretien particulier ; les garnitures de freins durent dans la majorité des cas la vie du vélo, il n'y a pas de câble à graisser ou de gaine à changer. A savoir également Au premier essai le rétropédalage peut dérouter les non initiés car on ne peut pas relever la pédale à l'arrêt. Les avantages du système de freinage à rétropédalage. Freiner avec ses pieds, quelle drôle d’idée ! Cette pratique se retrouve beaucoup chez nos voisins des pays d’Europe du nord, grands adeptes de la bicyclette.

En effet c’est possible grâce à une roue appelée rétropédalage ou torpédo. Ce type de roue arrière est directement équipée du système de freinage dans le moyeu et permet de freiner grâce à un mouvement de pédalage en arrière. Mais quels en sont les réels avantages ? Tout d’abord voyons son fonctionnement technique. Musée d'Art et d'Industrie de Saint-Etienne. Dérailleur : principe du dérailleur et critères de choix.

Écrit par les experts ComprendreChoisir | Le dérailleur, comme le moyeu de vélo, assure le passage des vitesses d'un vélo. Le dérailleur : sur les vélos à plusieurs vitesses Pour éviter de pédaler dans le vide ou, au contraire, de trop se fatiguer dans une montée, la plupart des vélos sont équipés de vitesses. Celles-ci permettent de s'adapter au terrain : pour rouler sur du plat : trois vitesses suffisent, pour rouler sur des routes avec pentes : 5 à 8 vitesses, pour rouler sur des terrains fortement vallonnés : un triple plateau de 3x5 à 3x9 vitesses. La-levocyclette. Le v locip de. La draisienne. Le grand bi.

La bicyclette. Le c l rif re. L'histoire du vélo, dérailleur, pliable.