background preloader

La Double Inconstance (ou presque) - Revue de presse

Facebook Twitter

La Double Inconstance (ou presque) De Marivaux, il avait mis en scène La Fausse Suivante en 1981 et Arlequin poli par l’amour en 2001. Aujourd’hui, Jean-Michel Rabeux fait jaillir toute la densité contemporaine de La Double Inconstance. Magnifique. Il y a ce « ou presque » intégré au titre du spectacle. Comme une retenue, une brèche faite dans la pièce de Marivaux. Des arabesques de la comédie aux déflagrations de la tragédie « J’allège, je dynamise, explique le metteur en scène, je n’actualise pas, je livre la substantifique moelle. » C’est précisément ce qui ressort de ce travail vif, tranchant, joyeux. Manuel Piolat Soleymat. LaDoubleInconstance le monde 11 01 2017.